Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 7445 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Mardi dernier, un jeune homme du nom de Georges Rheault, de Bécancour, s’est fait fracturer une jambe par le sillon d’un moulin à battre. Il était occupé à donner les gerbes lorsqu’il tombât sur la table placée devant le sillon et ne put agir avec assez de vitesse pour s’échapper au coup fatal. Les docteurs Landry et Arcand, du lieu, lui on fait amputation. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 septembre 1865): 3, col. 2.
2 No d'identification : 10792 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Avis. « Le Dr Arcand, [...] décidé de ne s’occuper que de la pratique de médecine, informe les pharmaciens et les médecins du pays qu’il vendra à bonne composition sa pharmacie, laquelle se trouve dans l’endroit le plus central de la ville.

Les Trois-Rivières, 30 juillet 1867. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 juillet 1867): 3, col. 4.
3 No d'identification : 10935 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nouvelle pharmacie aux Trois-Rivières: Le Dr Arcand, gradué de l’Université Laval, informe le public qu’il a ouvert dans le magasin ci-devant occupé par L.P. Selley et cie, une pharmacie où il aura un assortiment complet de drogues, parfumeries, médecines brevetées, brosses à cheveux et à dents, peignes, etc., etc.

Le Dr Arcand informe aussi le public qu’il pratiquera comme médecin, et il tiendra son office dans la même maison que sa pharmacie, rue Notre-Dame, en face du collège.

Les Trois-Rivières, 19 février 1867. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 février 1867): 3, col. 3.