Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 8657 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’association des commis-marchands a adressé une lettre aux marchands de la ville leur demandant de fermer les portes à 8 heures le soir comme à Québec et Montréal. La réponse des marchands est positive sauf le samedi et les veilles de jours de fête.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 juillet 1888): 2, col. 5.