Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 13448 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Encore un type de disparu dans nos rues; nous voulons parler de cette vieille mendiante connue sous le nom de la mère Racine Alary, qui est morte subitement la semaine dernière à la résidence de sa fille, dame Veuve Stevens.

La mère Alary devait être très âgée. Tout ce que la bonne vieille se rappelait à cet égard, c’était de s’être marié [sic] à l’âge de quinze ans.

Puisse tous les chapelets qu’elle a promis de dire pour tous ses bienfaiteurs, lui être comptés, comme si elle les avait dit réellement, et lui faire trouver grâce là-haut.

La mère Alary était une vieille pensionnaire de la Société St-Vincent-de-Paul, qui lui procurait tous les hivers le bois, les provisions, etc. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 juillet 1886): 2, col. 4.