Thème : Agriculture - divers
Index thématique -> Économie -> Agriculture -> Agriculture - divers
1 No d'identification : 9717 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les neiges et la terre glaise, moyens de fertiliser les terres employées par des cultivateurs de la région.

Référence
Gazette des Trois-Rivières (19 juin 1847): 4, col. 1-2.

2 No d'identification : 9718 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le journal d’Agriculture (en français) sera expédié par la poste; les paroisses, etc., où il n’y a pas de poste, seront servies par le bureau de poste le plus voisin, c’est-à-dire que Messieurs les curés, commissaires d’écoles, etc., de ces paroisses seront certains de recevoir leurs numéros en s’adressant au bureau de poste le plus prochain. Les personnes dans les campagnes, qui ne recevront pas le journal et qui désireraient le recevoir, voudront bien donner leurs noms à Monsieur le curé de leur endroit le plus vite possible, en spécifiant le nombre de copies qu’elles désirent recevoir. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 janvier 1848): 3, col. 2.

3 No d'identification : 9719 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Extrait du recensement du comté de Maskinongé.

Valeurs des terres en culture et autres, non compris les lots de village.

Township de Hunterstown : 187 178 $
Paroisse de St-Paulin : 147 145 $
Paroisse de St-Léon : 618 555 $
Paroisse de la Rivière-du-Loup : 862 351 $
Paroisse de Ste-Ursule : 432 364 $
Paroisse de St-Didace : 132 666 $
Paroisse de Maskinongé : 606 363 $
Paroisse de St-Justin : 467 789 $

Total : 3 454 411 $

C.E. Gagnon, C.C.M.

Référence
L’Ère Nouvelle (7 mars 1861): 2, col. 4.

4 No d'identification : 9720 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Agriculture (rendement).

Le comté de St-Maurice.

Référence
L’Ère Nouvelle (22 avril 1861): 2, col. 4.

5 No d'identification : 9721 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur François Trudel de St-Narcisse a maintenant six beaux moulins à battre le grain, à vendre. On sait qu’ils ont l’avantage de ne pas fatiguer les chevaux autant que les autres. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 septembre 1868): 3, col. 3.

6 No d'identification : 9722 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Tous les jours, on embarque, à Trois-Rivières, un certain nombre de caisses de bleuets pour Montréal. Ce fruit est en abondance dans les environs de notre ville. Le Saguenay en produit beaucoup et il avait même coutume d’avoir le monopole des marchés de Québec et de Montréal. Mais cette année les commerçants de bleuets de Trois-Rivières font une concurrence sérieuse à ceux du Saguenay, au moins sur le marché de Montréal. »

Référence
Le Constitutionnel, 2, 24 (30 juillet 1869): 2, col. 3.

7 No d'identification : 9723 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Monsieur Emile Bonnemant vient de venir passer quelques jours dans notre paroisse à une réunion où assistaient les principaux habitants et cultivateurs, Messieurs A. Desaulniers, Georges Caron, Migneau Lambert, etc. Il a exposé le but de sa visite qui du reste avait été sollicitée par ces messieurs; les explications qu’il a données au sujet de la culture de la betterave ont complètement satisfait ses auditeurs, et il est plus que probable que dès le printemps prochain la compagnie de sucre de betteraves établira une agence chez nous, car les cultivateurs ont promis de mettre en betteraves au moins 2 000 arpents.

Référence
Le Constitutionnel (18 juin 1873): 2, col. 5.

8 No d'identification : 9724 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lettre « d’un cultivateur » du comté de Champlain dénonçant la manoeuvre du ministre de l’Instruction publique à obliger tous les enfants à se procurer le « Petit Manuel d’Agriculture » de Laure et cela, selon les dires du correspondants, au double de sa valeur.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 avril 1874): 2, col. 4-5.

9 No d'identification : 9725 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les cultivateurs dans la plupart des paroisses de notre district n’ont commencé qu’aujourd’hui à labourer. »

Référence
Le Constitutionnel (18 mai 1874): 2, col. 2.

10 No d'identification : 9726 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Reine des Moissons.

Fameux séparateur ou crible à grain.

Pour vous le procurer, adressez-vous au soussigné,
Cyrille Prince, St-Grégoire.

Monsieur Prince a l’honneur d’informer le public qu’il est en même temps agent d’assurances sur la vie et le feu pour la compagnie “Le Stadacona”. Il est aussi agent pour la vente des pommiers de la fameuse pépinière de Bryant. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 octobre 1875): 3, col. 1.

11 No d'identification : 9727 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il paraît que le charbon qui dévore les animaux de la Commune serait plutôt l’insolation. Dans cette vaste étendue basse et exposée à toutes les ardeurs du soleil, il n’y a ni abri ni arbre. C’est une nécessité. »

Référence
Le Constitutionnel (8 août 1877): 2, col. 4.

12 No d'identification : 9728 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Conseils pour éviter la gelée des blés.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 novembre 1879): 2, col. 5.

13 No d'identification : 9729 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Un grand nombre de personnes vont visiter une machine très remarquable inventée par Monsieur J.O. Trottier, de cette ville. C’est un Arrachoir, c’est-à-dire une machine à extraire les souches.

Comme toutes les inventions utiles, la machine de Monsieur Trottier se fait remarquer par la simplicité de son mécanisme. Une petite chèvre qu’on étale au-dessus de la souche, deux crémaillères et un levier en fer. Voilà tout l’appareil [...] »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 mars 1880): 2, col. 3.

14 No d'identification : 9730 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Avis est donné à ceux qui se proposent de cultiver le tabac, que l’Acte passé à la dernière session du Parlement exige qu’ils se procurent une licence, et porte des peines contre ceux qui l’enfreignent.

Les licences seront accordées gratuitement à ceux qui en feront la demande suivant la formule régulière qu’ils pourront obtenir de Monsieur Charles Dupont Hébert, percepteur du revenu pour le district de Trois-Rivières. »

Référence
«Avis aux cultivateurs», La Concorde (9 juin 1880): 3, col. 3.

15 No d'identification : 9731 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur le Dr Toupin, de St-François-du-Lac, a planté cette année huit arpents de terre en tabac. C’est la première fois que la culture du tabac se fait aussi en grand dans ce district. Monsieur Toupin a planté 60 000 pieds de tabac, et sa récolte a belle apparence. On dit qu’il se propose d’établir une manufacture de tabac à St-François ou à la Baie. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 juillet 1881): 2, col. 1.

16 No d'identification : 9732 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Nonobstant l’absence de manufactures d’instruments aratoires à Trois-Rivières, on peut tout se procurer chez Monsieur John Ryan.

Monsieur Ryan offre d’ailleurs des moissonneuses, faucheuses, machines à coudre, moulins à tricoter et autres.

Référence
La Concorde (11 juillet 1881): 2, col. 3-4.

17 No d'identification : 9733 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nouveau genre de moulin à battre.

Le soussigné vient de recevoir un nouveau moulin à battre.

Le batteux [sic] marche seulement à l’aide d’une courroie (strap). Ce procédé est des plus nouveaux et de première classe.

En vente au no 35 rue des Forges.
Z. Gauthier.

Trois-Rivières, 10 août 1881. »

Référence
«Merveilleuse invention !», La Concorde (10 août 1881): 3, col. 1.

18 No d'identification : 9734 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
La vigne de Capitaine Duval de port St-François semble très prometteuse. Il a plus de 1 800 plants et compte récolter près de 8 000 livres de raisins. Ces plants ont été achetés à Montréal.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 août 1881): 2, col. 5.

19 No d'identification : 9735 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous avons souvent remarqué que la culture des arbres fruitiers était considérablement négligée dans la région de Trois-Rivières, et cependant, quels beaux revenus le cultivateur ne pourrait-il pas se ménager ici en donnant plus d’attention que par le passé à ce genre d’exploitation sur sa ferme. »

Référence
Le Constitutionnel (5 février 1883): 2, col. 2.

20 No d'identification : 9736 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Description et opérations de l’une des fermes les plus considérables du district, soit celle de Monsieur Narcisse Grenier de St-Grégoire.

Référence
La Concorde (19 mars 1883): 2, col. 5-6.

21 No d'identification : 9737 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous venons de recevoir le “manuel d’Agriculture” du notaire L.H. Bellerose, de Durham-Sud. Ce petit livre contient tout ce qu‘il faut savoir pour cultiver avantageusement les abeilles et a 140 pages.

L’agriculture est une industrie qui ne demande qu’à être connue pour être exploitée. Elle ne demande ni capital ni travail excessif, et peut rapporter de très grands profits. Ce livre arrive à point pour la faire connaître, comme elle le mérite.

En vente chez tous les libraires de la province, au prix de 15 cents l’exemplaire. »

Référence
Le Constitutionnel (23 mai 1883): 3, col. 1.

22 No d'identification : 9738 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Constitutionnel raconte une visite de la ferme de l’échevin du quartier Notre-Dame, P.B. Vanasse. Description de ses cultures.

Référence
Le Constitutionnel (30 juillet 1883): 3, col. 1.

23 No d'identification : 9739 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Constitutionnel raconte une visite à la ferme expérimentale de Monsieur Lauzon, de Baie-du-Febvre.

Référence
Le Constitutionnel (30 juillet 1883): 2, col. 4-5.

24 No d'identification : 9740 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Grâce à la température si douce que nous avons eue ces jours derniers, les labours d’automne ont pu être faits sur une vaste échelle dans le district.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 novembre 1883): 2, col. 5.

25 No d'identification : 9741 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les framboises ont fait leur apparition sur notre marché.

On nous dit que ce fruit sera en grande abondance cette année. »

Référence
Le Clairon (10 juillet 1884): 2, col. 4.