Thème : Mines et minerais
Index thématique -> Économie -> Mines et minerais
1 No d'identification : 2697 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On est à faire des recherches à St-Élie, près du moulin de M. Isaac Villemure, dans le but d’étudier des gisements de quartz aurifères qui ont été découverts il y a déjà longtemps mais qui n’ont jamais été sérieusement exploités.
On annonce que M. Joseph Loranger, de Shawinigan et M. B.J. Guérin, de St-Élie, ont découvert une mine de sulphite [sic], au nord du lac des Îles, près du Gordon, huitième rang du canton de Shawinigan. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (4 novembre 1898): 3, col. 2.

2 No d'identification : 9834 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Riche découverte.

Les townships de l’est ne sont pas les seuls qui contiennent des mines; il vient d’en être trouvé une sur la terre d’un cultivateur du 4e rang du township de Shawinigan, nommé Antoine Bernier; cette mine qui promet d’être abondante peut produire, assure-t-on, 40 par 100 de cuivre pur, elle est située à peu de distance de la chapelle de Shawinigan, et à vingt milles environ de cette cité. »

Référence
L’Ère Nouvelle, 87 (2 novembre 1863): 2, col. 2.

3 No d'identification : 9835 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On nous écrit du comté d’Yamaska à la date du 3 courant. Monsieur Louis Desfossés de St-François vient de découvrir une mine de cuivre jaune bien riche, paraît-il, sur le lot de terre où il réside près du moulin de madame Wurtele en cette seigneurie; il en a recueilli plusieurs cents livres et de très bonne quantité, dit-on. »

Référence
L’Ère Nouvelle, 2 (14 décembre 1863): 2, col. 4.

4 No d'identification : 9836 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On nous informe qu’un nommé Joseph Beaudet dit DuCap, forgeron, a découvert sur sa terre, dans la concession St-Roch, dans la paroisse de St-Jean-des-Chaillons, des indices bien prononcés de gisements de riches minéraux. Des échantillons recueillis sur le roc, à la surface même, et à une légère profondeur dans le sol, auraient été transmis, dans le cours de l’hiver dernier, à Sir William Logan, géologue du Canada, qui avant son départ pour l’Europe, aurait fait rapport que ces échantillons indiquaient la présence de blende et de galène, dans les lieux où ils avaient été recueillis, c’est-à-dire, du minerai de zinc, de plomb mêlé de soufre, et aussi d’argent. Une compagnie américaine est à s’organiser pour explorer et exploiter cette nouvelle mine. »

Référence
«Découvertes minérales», Le Journal des Trois-Rivières (13 août 1867): 2, col. 2.

5 No d'identification : 9837 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Mine d’argent et de platine à St-Jean-des-Chaillons.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 juillet 1868): 2, col. 4.

6 No d'identification : 9838 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On vient de découvrir une riche mine de cuivre dans le district des Trois-Rivières. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 octobre 1870): 2, col. 3.

7 No d'identification : 9839 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les mines en Mauricie en 1871.

Référence
Le Constitutionnel (18 octobre 1871): 2, col. 1-2.

8 No d'identification : 9840 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il y a quelques jours, les travailleurs de Messieurs Hudon et Cie, en faisant des travaux de mine près des Cascades, où sont situés leurs moulins à scie sur la rivière Maskinongé, ont découvert dans le roc une veine jaune et brillante, indiquant qu’il pourrait y avoir là des gisements minéraux de grande valeur. Messieurs Hudon et Cie se proposent, nous dit-on, de faire explorer le terrain. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 avril 1872): 2, col. 5.

9 No d'identification : 9841 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous lisons dans le Nouveau Monde:

On vient de découvrir dans la paroisse de St-Bonaventure d’Upton, une grande quantité de minerai de fer.

La nouvelle “Compagnie des mines de la Rivière St-François” devra utiliser avantageusement cette importante découverte.

Il parait aussi que dans plusieurs endroits de cette paroisse, il existe de grandes quantités de ce même minerai.

Ces découvertes sont le résultat des recherches de Monsieur Robert McDougall, qui a la direction des forges de St-Pie de Guire. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 janvier 1875): 3, col. 2.

10 No d'identification : 9842 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On a découvert, parait-il, une magnifique carrière de pierre à St-Maurice. Comme cette carrière n’est pas éloignée du chemin des Piles, on dit qu’on en extraira toute la pierre nécessaire pour la construction des ponts du St-Maurice et autres. Cette découverte sera très profitable au contacteur qui, auparavant, faisait venir la pierre à grands frais des États-Unis. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 janvier 1877): 2, col. 4.

11 No d'identification : 9843 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Mines de Shawinigan. (Monsieur Grondin)

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 décembre 1878): 2, col. 2.

12 No d'identification : 9844 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Découverte par Monsieur W.R. Jeffery d’importants gisements d’amiante à Danville.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 septembre 1879): 2, col. 2-3.

13 No d'identification : 9845 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que Messieurs Alex MacDougall et Louis Dussault viennent de commencer l’exploitation des mines de fer de Shawinigan. Les travaux sont commencés ces jours derniers sur une grande échelle et avant l’automne, la fonderie et les fourneaux érigés il y a quelques années par Monsieur Grondin seront réparés et mis en activité sous le nom de Forges de Shawinigan. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 juillet 1880): 2, col. 5.

14 No d'identification : 9846 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Messieurs Alex McDougall et Louis Dussault se préparent à exploiter les mines de fer de Shawinigan.

Référence
La Concorde (4 août 1880): 2, col. 4.

15 No d'identification : 9847 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On nous annonce la découverte de deux riches mines de Mica sur la rivière Mattawin dans le canton Brassard. Le gouvernement y fait explorer le terrain. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 août 1880): 2, col. 5.

16 No d'identification : 9848 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On vient de découvrir une mine de phosphate sur les terres de Monsieur Valère Magnan et Zoël de Bellefeuille, à St-Mathieu, dans le township de Caxton, à peu de distance de la rivière Shawinigan.

Toutes les personnes intéressées sont priées d’aller faire une visite sur les lieux. »

Référence
La Concorde (3 septembre 1880): 2, col. 5.

17 No d'identification : 9849 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Des mines de mica d’une étendue très considérable ont été découvertes récemment par un sauvage abénakis [sic] sur les bords de la rivière Mattawin, dans le voisinage de l’établissement du révérend Monsieur Brassard. Monsieur Vassal, de Pierreville, et des personnes de Joliette seraient intéressés dans ces mines. On annonce également que des dépôts de phosphate ont été découverts dans plusieurs endroits de la région du St-Maurice. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 septembre 1880): 3, col. 1.

18 No d'identification : 9850 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nos mines du St-Maurice.

Il nous fait plaisir d’annoncer à nos lecteurs qu’un parti d’explorateurs sous les ordres de notre concitoyen Monsieur P.B. Vanasse, est parti depuis quelques jours pour explorer les mines de fer que nous possédons dans le St-Maurice. Nul doute qu’avec des hommes aussi entreprenants que ceux choisis par Monsieur Vanasse, on en viendra à d’excellents résultats avec l’exploitation de ces mines qui sont une nouvelle source de prospérité pour notre ville. »

Référence
La Concorde (20 juin 1881): 2, col. 4.

19 No d'identification : 9851 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Monsieur O. Bergeron de St-Grégoire, propriétaire de la fonderie et de la manufacture de moulins à battre, vient de découvrir un gisement de sable très fin de bonne qualité sur la Rivière Blanche à St-Célestin à 3 milles du chemin de fer.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (20 février 1882): 2, col. 5.

20 No d'identification : 9852 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons que le Dr Hétu de Trois-Rivières et Monsieur Ant. Chrétien [...] sont devenus propriétaires des mines de fer de Shawinigan, anciennement propriété de Monsieur Z. Godin. »

Référence
Le Constitutionnel (26 juin 1883): 3, col. 3.

21 No d'identification : 9853 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Monsieur Ernest Gagnon, ingénieur des mines de la province de Québec, fait état d’un rapport sur l’étude des minéraux dans la région de Trois-Rivières, d’après lui la partie sud des comtés de Champlain, St-Maurice, Maskinongé, Berthier, contiendrait des gaz et du pétrole. Il conseille donc au gouvernement de faire des sondages pour découvrir l’origine de ces échappements de gaz.

Référence
«Une question importante», Le Journal des Trois-Rivières (28 avril 1884): 2, col. 4.

22 No d'identification : 9854 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur O’Bolski, ingénieur des mines du gouvernement, était en cette ville, ces jours derniers, de retour d’une exploration géologique dans le St-Maurice. Il aurait visité plusieurs endroits où gisent des mines de fer et de plombagine très considérables. Le calcaire fournissant le marbre ou la chaux y existe aussi en grande quantité. »

Référence
Le Trifluvien (31 octobre 1888): 3, col. 2.

23 No d'identification : 9855 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On parle beaucoup par le temps qui court de l’exploitation prochaine d’une riche carrière de marbre dans la région du St-Maurice. Le propriétaire de cette carrière est à faire des arrangements qui promettent beaucoup en faveur de cette nouvelle exploitation. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 janvier 1889): 2, col. 5.

24 No d'identification : 9856 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il n’y a plus de badinage : les travaux d’exploitation de la mine de fer du “Rang-Double”, dans la paroisse de Ste-Ursule, vont commencer cette semaine. »

Référence
«Échos de Ste-Ursule», Le Trifluvien (3 août 1892): 2, col. 6.

25 No d'identification : 9857 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
On extrait du fer de mines découvertes à St-Ambroise-de-Kildare. Les travaux sont effectués pour le compte de la « Canada Iron Furnace Co. » de St-Maurice.

Référence
«Gisement de fer; travaux d’exploitation à St-Maurice.», Le Trifluvien (29 octobre 1892): 3, col. 4.