Thème : Hydroélectricité
Index thématique -> Économie -> Énergie -> Hydroélectricité
1 No d'identification : 2852 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
La manufacture de laine de Yamachiche se sert de l’énergie hydraulique; c’est une des raisons de son implantation en cet endroit.

Référence
Le Constitutionnel, 48 (20 janvier 1871): 2, col. 1.

2 No d'identification : 2854 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Un autre grave inconvénient se fait sentir. La plupart des petites rivières étant desséchées, les moulins à farine et à scies qui suffisaient d’ordinaire aux besoins de chaque paroisse, s’y trouvent maintenant dans l’impossibilité de subvenir à ces besoins. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 novembre 1874): 2, col. 4.

3 No d'identification : 2855 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« MM. Corriveau et Thompson de la Royal Electric Co. étaient ici lundi et hier. Ils sont allés visiter les Grès et sont convaincus que l’on pourrait sans trop [de] dépenses utiliser le magnifique pouvoir qu’il y a là. On pourrait y prendre la force nécessaire, non seulement pour la lumière électrique, mais aussi pour des manufactures, etc. »

Référence
Le Trifluvien (15 mai 1889): 3, col. 4.

4 No d'identification : 2856 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
MM. Thibaudeau et A.I Corriveau veulent fournir l’électricité à la ville de Trois-Rivières à partir de la chute des Grès sise à 15 milles de la ville. Difficultés de transport d’électricité sur cette distance coûteux.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 juin 1889): 2, col. 1-2.

5 No d'identification : 2857 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous lisons dans un de nos échanges la note suivante :

Si l’attente de la “Shawinigan Water and Power Co.” se réalise une révolution sera effectuée dans le développement industriel de la province de Québec. Elle se propose d’utiliser les chutes Shawinigan sur le St-Maurice à 17 milles de Trois-Rivières, et de vendre la force motrice en grande quantité ou aux chutes. Dans le premier cas, elle assure pouvoir vendre la force motrice à meilleur marché qu’on ne peut l’obtenir dans aucun autre port du monde qu’atteignent les navires océaniques. Et aux chutes, elle sera vendue à un prix proportionnellement bas. Il a été décidé d’installer immédiatement un matériel capable de développer la force de 100 000 chevaux-vapeur. Les plans sont terminés et la compagnie demande maintenant des soumissions pour la construction de canal principal (head race). »

Référence
«Échos de la Ville et du District», Le Trifluvien (30 août 1889): 3, col. 4.

6 No d'identification : 2858 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Une compagnie a acheté des appareils électriques de St-casimir et se propose d’éclairer par électricité Ste-Anne-de-la-Pérade et St-Casimir.

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (7 janvier 1892): 3, col. 3.

7 No d'identification : 2859 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
On raconte une visite de la North Shore Power Co. Cette usine est située aux limites des paroisses de St-Narcisse et de Ste-Geneviève.

Référence
Le Trifluvien (11 juin 1897): 5, col. 4-5.

8 No d'identification : 2860 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Vente des chutes de [Shawinigan] - Les chutes de [Shawinigan] ont été vendues mercredi à Québec, au prix d’un peu plus de 50 00$ à M. Russel, qui agissait au nom d’une puissante compagnie.
Nous avons publié dans notre dernier numéro les conditions très importantes pour notre région imposées par le gouvernement aux acquéreurs de notre pouvoir d’eau, qu’il sera bon pour tous ceux qui s’intéressent à l’avenir de ce district de relire cette page qu’ils trouveront dans nos échos de la ville et du district. »

Référence
Le Trifluvien (10 septembre 1897): 3, col. 4.

9 No d'identification : 2861 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
La Compagnie [Shawinigan] Water and Power annonce qu’au début, le pouvoir électrique ne sera distribué qu’aux industries établies à [Shawinigan]. Cependant, en 1901, ce pouvoir sera transmis à Montréal.

Référence
Le Trifluvien (30 avril 1900): 3, col. 5-6.

10 No d'identification : 2862 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
La [Shawinigan] Power and Water Co. fait de la publicité pour que les gens s’installent à Shawinigan Falls.

Référence
Le Trifluvien (17 juillet 1900): 1, col. 6-7.

11 No d'identification : 2863 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Article qui fait état du rapport annuel de la compagnie à ses actionnaires lors de l’assemblée générale.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (4 février 1909): 1, col. 3.

12 No d'identification : 2864 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Une [sic] incendie qui s’est déclaré à l’usine électrique de la Quebec and St-Maurice and industrial Company à La Tuque est cause que notre ville est plongée dans l’obscurité. Le feu a détruit le pavillon où se trouvait une dynamo de 2 000 chevaux et fut causé par un court circuit. La population entière accourut pour combattre les flammes mais il fut impossible de sauver le pavillon incendié. Les pertes s’élèvent à 15 000 environ. »

Référence
«Un incendie à La Tuque», Le Nouveau Trois-Rivières (24 novembre 1911): 2, col. 2.

13 No d'identification : 2868 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« L’activité et la vigueur des émissions du Power et du Shawinigan sur le marché ces jours derniers ont donné lieu à plusieurs rumeurs, plus ou moins accréditées les unes que les autres. On parle de fusions probables de ces deux corporations à des conditions fort avantageuses pour les actionnaires. Mais rien jusqu’à présent n’est venu confirmer ces bruits de la rue. On croit aussi que le mouvement actuel dans le “Power” est provoqué par l’expectative dans les cercles financiers d’une nouvelle émission ou d’une augmentation probable du dividende. »

Référence
«Le Power et le Shawinigan», Le Nouveau Trois-Rivières (15 décembre 1911): 7, col. 6.

14 No d'identification : 2877 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’auteur fait écho aux journaux ministériels qui parlent d’une projet de barrage sur la rivière La Loutre afin de régulariser le débit des eaux du St-Maurice.

Référence
Le Bien Public (9 janvier 1913): 1, col. 1.

15 No d'identification : 2879 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La compagnie Shawinigan Water and Power est à poursuivre présentement des travaux considérables qu’elle terminera le premier janvier 1914. Pour répondre aux demandes qui lui sont faites de la part des localités voisines et des Trois-Rivières, la compagnie augmente son pouvoir de 40 000 chevaux vapeur. En 1914, la Shawinigan disposera d’une force totale de 80 000 chevaux. »

Référence
Le Bien Public (24 avril 1913): 3, col. 2.

16 No d'identification : 2883 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les travaux de la pose de l’unité à notre système électrique se poursuivent normalement à notre pouvoir de Shawinigan.
La turbine est arrivée la semaine dernière et a été transportée à l’usine. On en fera l’installation dans une couple de semaines.
Le courant devra être arrêté pendant une dizaine de jours, mais le conseil verra à ce que l’éclairage soit continué pendant ce temps dans la ville soit par la Laurentide, soit pas la Compagnie Thibaudeau.

Référence
«L’Unité électrique», L’écho du St-Maurice (22 février 1917): 6, col. 3.

17 No d'identification : 2886 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Bilan financier de la compagnie au 31 décembre 1916. Recettes, dividendes payés, stock ordinaire y sont mentionnés ainsi que les noms des membres de l’administration.

Référence
«L’assemblée annuelle de la Shawinigan W&P», L’écho du St-Maurice (1 mars 1917): 6, col. 1.

18 No d'identification : 2887 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Une grosse transaction vient de se clore en cette ville. La compagnie électrique dont M. J.E. Thibaudeau était le gérant et un des principaux actionnaires est passée aux mains de la
St-Maurice Light and Power Co.
Le prix de la vente est de 65 000$ avec d’autres avantages en terrains qui sont évalués à une dizaine de mille piastres.
La Ville avait refusé ce système pour 40 000$ il y a quelques années.
La compagnie Thibaudeau a de plus loué l’usine vendue, au prix de 4 000$ par année et on se propose d’y installer un moulin à pulpe qui devrait être en opération au mois d’août.

Référence
«Grosse transaction», L’écho du St-Maurice (3 mai 1917): 1, col. 5.

19 No d'identification : 2894 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Ce barrage servira à régulariser le volume d’eau de la rivière et ainsi favorisera les industries des alentours.

Référence
«Barrage la loutre sur le St-Maurice», Le Bien Public (24 janvier 1918): 1, col. 3.

20 No d'identification : 2898 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Liste des principales usines hydrauliques de la province de Québec avec la puissance des turbines installées :

villes usines puissances / turbines

St-Maurice Shawinigan Shawinigan W& P Co. 216 500 Hp
Northern Aluminium Co.
Belgo Pulp and paper Co.
St-Maurice Grand-Mère Laurentian Power Co. 120 000 Hp

St-Maurice La Tuque Brown Corporation 3 500 Hp

St-Maurice La Loutre Commission Eaux courantes 1 100 Hp

Shawinigan Cité Grand-Mère 1 000 Hp



Référence
Documents de la Session (D.S.), 52, 5, app. 23 du Rapport du ministre des Terres et Forêts (1919): 62.

21 No d'identification : 2908 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le réservoir artificiel de La Loutre servira à produire davantage d’électricité. SP est le deuxième des plus grands du monde.

Référence
«Emmagasinage d’eau sur le St-Maurice», Le Bien Public (17 juillet 1919): 9, col. 3.

22 No d'identification : 2910 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Listes d’ouvriers qui n’ont pas encore réclamé leurs certificats d’assurance (Shawinigan Falls).

Référence
Shawinigan Falls Review, 1, 13 (28 février 1921): 10.

23 No d'identification : 2913 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
À noter que la centrale électrique de Shawinigan attache beaucoup d’importance aux loisirs, qu’elle organise pour ses employés.

Référence
Shawinigan Falls Review, 1, 13 (28 février 1921): 13-14.

24 No d'identification : 2915 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les travaux de construction à l’annexe à la centrale no 2 avancent rapidement et le tunnel principal a été percé sur une longueur de 52 pieds, et l’entrée sur une nouvelle longueur de 14 pieds. Des barrages provisoires en bois sont mis en place de façon à permettre que les travaux se continuent pendant la période des hautes eaux. Le concasseur à pierre et le malaxeur à ciment seront en opération pour la fin du mois.
Shawinigan Falls

Référence
Shawinigan Falls Review, 1, 13 (28 février 1921): 16.

25 No d'identification : 2920 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Voir : Travaux d’agrandissement de la centrale électrique à Shawinigan Falls

Référence
Shawinigan Falls Review, 1, 16 (15 avril 1921): 9.