Thème : Fabrications diverses
Index thématique -> Économie -> Industries -> Métallurgie -> Fabrications diverses
1 No d'identification : 10005 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« En mars 1911, un jalon de l’industrie secondaire est posé par Charles Levack. Ce dernier organise la compagnie Beaver Stove, une fabrique de poêles. Il avait obtenu, pour l’implantation de son commerce, une exemption de taxes pour une durée de 20 ans et une contribution municipale de 6 000$.

Cependant, en août 1914, la compagnie, source d’emploi assez considérable pour la ville, est détruite par l’incendie. C’est alors que la ville garantit ou cautionne un emprunt de 8 000$ remboursable en 5 ans à 7%. La compagnie, pour ce fait, doit effectuer une hypothèque. »

Activité industrielle après la 1ère guerre aux pages 139-140.

Référence
Philippe Deschamps, La grand-mère se raconte: Dossier de travail, l’historique de Grand-Mère, Grand-Mère, Perspectives-Jeunesse, 1973: 139.

2 No d'identification : 15234 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
St-Tite. « La C.V.J. est venue établir son usine ici le printemps dernier et nous sommes heureux de dire qu’elle fait de très bonnes affaires. Elle emploie au-delà de soixante mains et paie plus de quinze mille dollars de salaire par an, de plus, elle emploie bon nombre de personnes à domicile, et fait faire différents ouvrages; ceci donnant un grand avantage aux familles possédant plusieurs enfants qui ne peuvent quitter leurs logis pour travailler et ces enfants ont donc l’avantage de secourir leurs parents. »

Référence
Le Bien Public (8 mai 1913): 5, col. 1.

3 No d'identification : 15368 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
J. Rascony de Pierreville possède une briqueterie, s’occupe de construction navale, du commerce du bois, du cuir, possède aussi un magasin.

Référence
Le Constitutionnel (17 avril 1872): 2, col. 4-6.

4 No d'identification : 15625 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Il y a une briqueterie à St-Pierre-de-Shawinigan.

Sans plus de détails.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (23 août 1912): 3, col. 6.

5 No d'identification : 15622 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le commerce local est en pleine activité. La semaine dernière, Monsieur Uld. Martel jr a expédié à St-Jean de Terreneuve un chargement complet de briques, 100 000. Il est en voie de disposer du reste de la production de l’année dernière, soit 500 000 briques, à un prix rémunérateur. Nous saluons avec plaisir ce retour d’activité, de même que nous applaudissons à l’esprit d’entreprise de notre estimable concitoyen. »

Référence
«Échos de la Ville et du District», Le Trifluvien (20 juin 1893): 3, col. 4.

6 No d'identification : 15614 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons que Messieurs Gabriel Caron et Pierre Béland vont établir une briqueterie, près de la gare du chemin de fer du Nord, de Louiseville.

Les commandes pour les machines les plus perfectionnées ont été faites la semaine dernière, afin que cette briqueterie soit établie de première classe.

Monsieur Joseph Fortin, fils, est à se bâtir une maison et un grand magasin à deux étages, sur la rue St-Aimé.

Messieurs Gagnon et Gravel sont les entrepreneurs de ces bâtisses qui devront être terminées au mois de juin. »

Référence
La Concorde (2 avril 1883): 3, col. 3.

7 No d'identification : 15608 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La société qui a existé entre Ephrem Baribeau et François Veillet, comme commerçant de briques, est dissoute depuis le 18 de mars dernier.
Ephrem Baribeau
François Veillet
Ste-Geneviève-de-Batiscan, le 10 avril 1874. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 avril 1874): 3, col. 3.

8 No d'identification : 15610 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur Ant. Duchesne a établi une manufacture de briques au village d’Yamachiche. La brique que l’on y fait est d’une très bonne qualité. »

Référence
Le Constitutionnel (14 octobre 1874): 2, col. 4.

9 No d'identification : 15611 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les Messieurs Gélinas d’Yamachiche ont établi une briquerie [sic] qui, quand elle pourra fonctionner sans interruption, pourra livrer 25 000 briques par jour. À la Banlieue, les briques sont moins nombreuses que l’année dernière. »

Référence
Le Constitutionnel (14 juin 1875): 2, col. 2.

10 No d'identification : 15613 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On y remarque une briquerie [sic] [...] »

C’est de la paroisse de St-François-Xavier-de-Batiscan dont il est question.

Sans plus de détails.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 mars 1875): 1, col. 5.

11 No d'identification : 16099 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Un compagnie, « l’International Steel Stoves Co. » offrait de construire [à St-Tite] une usine moyennant un octroi de 5 000$.

« Mais la municipalité n’était pas encore prête à donner des subsides à l’industrie, [...]. Les échevins Ludger Tourigny et Siméon Matte firent donc adopter une motion offrant à la compagnie une exemption de taxes de vingt ans, moyennant la construction d’une usine de 8 000$ à 10 000$ et l’emploi d’au moins 25 hommes aux bons salaires. »

Référence
«Section cléricale», Le Nouvelliste (16 juin 1951): 3.