Thème : Construction
Index thématique -> Économie -> Industries -> Construction
1 No d'identification : 3737 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lancés. Le 11 courant, à la Rivière-du-Loup en haut, le remorqueur « Agnatius Tyler » a été lancé. Ce vaisseau a été construit par la compagnie américaine de Hunterstown et est destiné à voyager entre la Rivière-du-Loup et Burlington. Il mesure 92 pieds de long. Samedi dernier la même compagnie a mis à l’eau une berge de 108 pieds de long du nom de « Burlington » ayant la même destination.

Référence
L’Ère Nouvelle (19 mai 1864): 2, col. 3.

2 No d'identification : 3740 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lettre d’un correspondant de Ste-Geneviève-de-Batiscan dans laquelle il fait mention d’un chantier naval à cet endroit.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 juin 1867): 2, col. 5.

3 No d'identification : 3742 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le nouveau vapeur construit aux Grandes Piles pendant l’hiver pour établir une communication rapide entre le terminus du chemin de fer des Piles et La Tuque sera lancé samedi prochain par les constructeurs MM. Brunet et Girard.
Par le moyen de ce vapeur et du chemin de fer, une communication facile et rapide se trouve établie entre cette ville et la vallée du St-Maurice sur une distance de plus de cent vingt miles.
Cette utile amélioration assure maintenant un grand développement à ces régions. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 mai 1878): 2, col. 5.

4 No d'identification : 3746 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Construction inadéquate au bateau à vapeur qui fait le service entre Les Piles et La Tuque sur le St-Maurice.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 janvier 1880): 2, col. 1.

5 No d'identification : 3748 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le gouvernement fédéral demande des soumissions pour la construction d’un brise-glace au quai, à Yamachiche, à l’endroit où les bateaux ont l’habitude de transborder les marchandises sur de plus petites embarcations.
Les citoyens d’Yamachiche voient avec plaisir cette construction, due en grande partie à l’initiative du député de St-Maurice, M. F.L. Désaulniers.

Référence
Le Trifluvien (14 décembre 1892): 3, col. 3.

6 No d'identification : 10052 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Mai 1870

La Société Permanente de Construction du district de Montréal vs Joseph Lemire, pour être vendu au bureau du régistrateur du comté de St-Maurice, en la cité des Trois-Rivières, le 17 à 11 a.m.

Moïse Lemire vs Nazaire Hamelin, pour être vendu savoir no 1, au bureau du régistrateur du comté de St-Maurice en la cité des Trois-Rivières, le 17 à 10 a.m. et no 2 à la porte de l’église de la paroisse de St-Barnabé le 18 à 11 a.m.

Maria Murphy vs Marie Césarine Flore Demers, pour être vendu à la porte de l’église de la paroisse de St-Pierre-les-Becquets, le 19 à 10 a.m.

Juin 1870

Pierre Nolasque Chaillez vs Pierre Mignier Lagacé, pour être vendu à la porte de l’église de la paroisse de St-Pierre-les-Becquets, le 1 à 11 a.m.

Jean Baptiste Ludger Hould vs Isidore Morinville, pour être vendu à la porte de l’église de la paroisse de Champlain le 2 à 11 a.m.

Pierre Beaulieu vs Louis Désaulniers, pour être vendu au bureau du régistrateur du comté de St-Maurice, en la cité des Trois-Rivières, le 4 à 11 a.m.

Joseph Narcisse Hamelin vs Pierre Simon Ayotte, pour être vendu à la porte de l’église de la paroisse Ste-Geneviève, le 9 à 11 a.m.

Petrus Odilon Désilets vs Joseph Lamy et Pierre Charette, pour être vendu au bureau du régistrateur du comté de St-Maurice, en la cité des Trois-Rivières le 11 à 11 a.m.

Petrus Odilon Désilets vs Theophile Meville Dechaine, pour être vendu au bureau du régistrateur du comté de St-Maurice, en la cité des Trois-Rivières le 18 à 11 a.m. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 mai 1870): 3, col. 4.

7 No d'identification : 10053 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Quelques citoyens de la Rivière-du-Loup (en haut) vont organiser prochainement dans cette localité une société de construction sur le modèle de celles qui existent ailleurs. On nous mentionne les noms de Messieurs Charles Trépanier, marchand-tailleurs, J.E. Pichette, registrateur du comté, Napélon Vadeboncoeur, écr. et Antoine Lambert, ecr., marchand, parmi les organisateurs de cette société. C’est une marque de l’esprit d’entreprise des jeunes gens de la Rivière-du-Loup. »

Référence
Le Constitutionnel (13 novembre 1874): 2, col. 3.

8 No d'identification : 10054 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir qu’une Société Permanente de Construction vient d’être établie dans la ville de Nicolet, avec un capital de 50 000$. Les opérations de cette société devront commencer ces jours-ci et toutes les personnes qui désireraient encore y prendre des parts
[d’]actions sont priées de le faire au plus tôt.

Le bureau de direction de la société se compose des Messieurs suivants: Evariste Lecomte, Ecr. président, Charles Hercule Giroux, Ecr. vice-président, Thelesphore Rousseau, Ecr., Joseph Cressé, Ecr., et J.B. Rousseau, etc. [...] »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 septembre 1875): 2, col. 5.

9 No d'identification : 10055 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur Arthur Verrette, entrepreneur de cette ville, a obtenu le contrat pour la construction d’un pilier et d’un phare à la Pointe à la Citrouille. Sa soumission étant la plus basse, il va commencer les travaux sous peu. »

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (23 juillet 1892): 3, col. 3.

10 No d'identification : 10056 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous sommes en construction d’un presbytère en pierre qui sera un bijou, paraît-il: Monsieur Cyrille Mandeville en est l’entrepreneur. La maçonnerie a été confiée à Monsieur Métivier. Ça va donner de l’ouvrage. »

Référence
«Nouvelles de l’Avenir», Le Trifluvien (4 janvier 1893): 3, col. 3.

11 No d'identification : 10057 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous venons d’apprendre, avec plaisir, que Monsieur Joseph Bergeron, architecte-entrepreneur, de St-Grégoire, a été choisi parmi plusieurs concurrents, pour le parachèvement de l’intérieur de l’église de Ste-Anne de Danville, diocèse de Sherbrooke. Cette dernière entreprise est la quatrième dans l’espace d’une année, faisant suite à celle de la magnifique église de Bécancourt, qu’obtient Monsieur Bergeron. »

Référence
«Succès au mérite», Le Trifluvien (18 janvier 1893): 3, col. 1.

12 No d'identification : 10058 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Invention pour déplacer les maisons sans les endommager.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (17 janvier 1868): 3, col. 4.

13 No d'identification : 10059 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le village de Rivière-du-Loup progresse d’une façon vraiment étonnante. Depuis l’hiver dernier, on y a construit, à part la splendide bâtisse du couvent, au-delà de soixante nouvelles maisons [...] »

Référence
Le Constitutionnel (14 octobre 1874): 2, col. 3.

14 No d'identification : 10060 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On a recommencé la construction des usines de peinture de St-Malo au Cap-de-la-Magdeleine, détruites par le feu il y a quelques semaines. Les travaux sont poussés avec la plus grande activité, et l’exploitation continuera à se faire sur une plus grande échelle que par le passé.

La qualité de peinture rouge qu’on retire des terrains ferrugineux de St-Malo est, dit-on, la plus riche qui soit mise sur le marché, même en Europe. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 août 1888): 2, col. 5.

15 No d'identification : 10061 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On vient de découvrir que le bran de scie vont [sic] aussi bien sinon mieux que la pierre pour remplir les quais. Cette découverte va avoir pour effet immédiat de diminuer de beaucoup le coût de ces sortes de construction. Du moins c’est ce que doit penser l’entrepreneur sur quoi que fait construire ici actuellement notre municipalité, car on nous affirme que le bran de scie rentre pour une bonne moitié dans le remplissage de ce quai. »

Référence
«Le bran de scie; découverte importante», La Paix (4 octobre 1890): 3, col. 2.

16 No d'identification : 10062 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Vu l’état de guerre dans lequel nous nous trouvons, les francs-tenanciers de la paroisse St-Pierre de Shawinigan ont décidé de remettre à l’an prochain la construction de leur église.

Malgré que cette importante entreprise soit ajournée, on perçoit cependant une assez grande activité dans la construction pour l’été prochain.

En effet, le couvent de St-Bernard sera construit cet été et les travaux commenceront de bonne heure au printemps.

La construction privée sera aussi considérable et cela joint aux entreprises de la construction et aux améliorations et agrandissements que font chaque année nos industriels locaux, fait prévoir une nouvelle année de prospérité pour la classe ouvrière de notre ville. »

Référence
«L’église St-Pierre», L’écho du St-Maurice (8 février 1917): 1, col. 5.

17 No d'identification : 5573 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Société Permanente de Construction de Trois-Rivières.
Un dividende au taux de 4 % sur le capital du fonds permanent a été déclaré pour le trimestre finissant le 31 octobre dernier et sera payable du bureau de cette société ci-après le 8 novembre courant.
Par ordre
R.S. Cooke
Sec. Trés. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (6 novembre 1876): 3, col. 3.