Thème : Commerce et établissements commerciaux
Index thématique -> Économie -> Commerce et établissements commerciaux
1 No d'identification : 10085 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Annonce: magasin à Ste-Flore. Magasin de provision, etc., à Ste-Flore sur le chemin des Piles. Le soussigné a constamment en main un assortiment général des marchandises sèches, épiceries, liqueurs et provisions. Il prend des produits en échange pour des marchandises.

Hamilton Rickaby.
Moulin de Rickaby, Ste-Flore, 2 novembre 1857.

Référence
L’Ère Nouvelle (13 janvier 1859): 3, col. 3.

2 No d'identification : 10087 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Des soumissions seront reçues d’ici au 15 janvier 1880 pour l’achat d’un stock général de marchandises sèches et groceries [sic] appartenant au soussigné Monsieur Hart, marchand, Nicolet.

Tous les articles sont en excellente condition et la plupart ont été achetés avant la hausse du prix des marchandises. Le stock pourra être examiné chez le soussigné. Conditions de paiement; billets à quatre mois et endossés.

A. M. Hart, Nicolet. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 décembre 1879): 3, col. 2.

3 No d'identification : 10089 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur G.E. Bistodeau, paroisse de St-Maurice, informe le public et ses amis que dès le printemps, il aura constamment en main la chaux de St-Maurice pour en fournir à toutes les personnes qui viendront bien s’adresser à lui. »

Référence
Le Constitutionnel, 88 (12 janvier 1880): 3, col. 1.

4 No d'identification : 10091 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que Monsieur Géo Morrissette, poseur d’appareils de chauffage et de plomberie, a obtenu le contrat pour l’installation d’une fournaise à la Shawinigan Falls Hotel Co.

Ce contrat est, dit-on, de 4 825 $.
Nos félicitations. »

Référence
«Échos de la ville et du District», Le Trifluvien (7 août 1900): 3, col. 5.

5 No d'identification : 10092 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La maison Martel et Langelier, plombiers de cette ville, vient d’obtenir des contrats importants de la maison des Dominicains, à Ottawa, ils ont obtenu ceux de l’église St-Jean-Baptiste, de la résidence de Monseigneur Falconio, délégué du pape, de celle de Monsieur J.H. Pruneau, tous d’Ottawa, ainsi que celle de Monsieur Rochon, avocat de Hull. Ici, ces messieurs ont obtenu le contrat de la nouvelle école des Frères. C’est un succès qui mérite d’être signalé, car cette maison, relativement jeune, a déjà su gagner la confiance générale. »

Référence
«Échos de la Ville et du District», Le Trifluvien (30 novembre 1900): 3, col. 4.

6 No d'identification : 10096 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur P. Dupont, du “Trifluvien”, était à Louiseville, hier, et a fait visite à notre ami Monsieur Albert Nobert qui vient d’ouvrir un magasin dans cette jolie ville. Monsieur Nobert est très satisfait de l’accueil qu’il reçoit dans sa nouvelle place et a installé un magnifique magasin de ferronnerie et quincaillerie qui fera certainement bonheur à Louiseville. »

Référence
«Échos de la Ville et du District», Le Trifluvien (11 mai 1894): 3, col. 4.

7 No d'identification : 10100 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Messieurs Martel et Langelier, de cette ville, ont obtenu le contrat pour la pose d’appareils de chauffage et de plomberie chez les RR PP Dominicains d’Ottawa pour leur monastère.

Le contrat est de 4 000$.
Nos félicitations. »

Référence
«Échos de la Ville et du District », Le Trifluvien (27 juillet 1900): 3, col. 3.

8 No d'identification : 10102 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Avis public.

Le soussigné a l’honneur d’informer ses amis et le public en général qu’il est maintenant prêt à recevoir dans sa nouvelle maison située à environ cent cinquante pieds du collège, tous ceux qui voudront bien l’honorer de leur encouragement, il prendra aussi des pensionnaires au mois, et à l’année, et il s’engage à donner tout le confort possible.

Onésime Rochette.

Nicolet, avril 1868. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 avril 1868): 3, col. 4.

9 No d'identification : 10104 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Licences octroyées par Théophile Côté, inspecteur du revenu pour le district d’Arthabaska.

Référence
L’Ère Nouvelle (17 octobre 1861).

10 No d'identification : 10105 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur Esdras Roux informe le public en général qu’il vient d’obtenir sa licence pour vente de boisson dans Batiscan.

Monsieur Esdras Roux aura toujours en mains des boissons de 1re qualité qu’il vendra au prix du gros de Montréal et Québec et de plus, il informe ces cultivateurs qu’il aura toujours en mains les canistres [sic] patentées pour le lait avec lesquelles il fait la crème dans 4 heures de temps. Monsieur Roux a constamment de ces canistres qu’il vendra à raison de 4,00$, chacune contenant 9 gallons de lait.

De plus, Monsieur Roux achètera toutes sortes de grains pour argent comptant et au plus haut prix possible.

Batiscan, 9 juin 1879. »

Référence
La Concorde (9 juin 1879): 3, col. 3.

11 No d'identification : 10106 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Bureau des Commissaires des licences de l’arrondissement de licences du comté de Champlain.

Demandes Batiscan.

Theodore Laguerre: Hôtel.
Joseph Pleau: Magasin.
Léon Lahaie: Magasin.
Napoléon Fugère: Magasin.
Célina Latulipe: Magasin.

St-Tite.
Sperat L’heureux: Magasin.

Grandes Piles.
H. Thérien: Magasin, près de la station du chemin de fer des Piles.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 mars 1884): 3, col. 1.

12 No d'identification : 10109 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Acte des licences pour la vente des liqueurs, 1883 et amendements. Bureau du commissaire des licences du comté de Nicolet. Le soussigné donne avis public que les personnes dont les noms sont ci-après ont demandé des licences à ce bureau pour l’an prochain.

Onésime Bochette Hôtel Nicolet Quartier (2) 270 et 271 cadastre.
Narcisse Jutras Hôtel Nicolet Quartier (2) 295-297 cadastre.
Théophile Chaurette Magasin Nicolet Quartier (2) Rue des quarante.
William Courchène Magasin Nicolet Quartier (1 ou 0) 251 cadastre.
Mathias Tousignant Magasin Nicolet Quartier (2) subdivision vot [sic] no2

A.O. Désilets.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 mars 1885): 3, col. 4-5.

13 No d'identification : 10112 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On nous écrit de Batiscan:

Nos bons conseillers nationaux de Batiscan ont gratifié de trois licences l’une des plus petites paroisses du diocèse. Et cela malgré la lettre circulaire de Monseigneur Laflèche par laquelle il demandait aux conseillers municipaux de ne pas octroyer de licences à moins d’une nécessité absolue; malgré leur curé qui s’est efforcé de leur démontrer que l’octroi de licences n’était pas nécessaire et était contre le plus grand bien de tous; malgré enfin le désir contraire de toutes les personnes bien pensantes de la paroisse.

C’est un nouveau scandale ajouté à tous ceux que le mépris de l’autorité religieuse et l’affaiblissement du sens moral qui en découle ont déjà causé parmi nos populations.

Cette triste conduite de nos conseillers a provoqué une énergique réaction et ils doivent s’attendre déjà à recevoir, à l’expiration du mandat dont ils abusent si ouvertement, la récompense de leurs oeuvres, mais en attendant ils n’en portent pas moins une écrasante responsabilité. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 mai 1889): 2, col. 3.

14 No d'identification : 10148 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Louiseville.

Le conseil municipal de la paroisse a refusé d’accorder des licences pour la vente des boissons enivrantes. »

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (6 avril 1890): 3, col. 4.

15 No d'identification : 10149 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Signature d’une requête en vue d’abolir les licences d’hôtels ou la vente de boissons alcooliques dans la province.

Référence
«Courriers de St-Ignace-du-Lac», Le Bien Public (21 décembre 1916): 5, col. 5.

16 No d'identification : 10150 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Nécessité de bâtir un hôtel aux Chutes de Shawinigan.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 janvier 1853): 2, col. 2-3.

17 No d'identification : 10151 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On doit construire prochainement un nouvel hôtel aux sources de St-Léon, tout près de l’endroit où se trouve la bâtisse si connue de Monsieur Gilman. Les propriétaires du futur hôtel sont des Américains de Boston. Ces messieurs ont acheté la propriété d’une source, sur le terrain appartenant à Monsieur Charles Gélinas et située sur les bords de la Rivière-du-Loup, en face du côté opposé de l’hôtel Gilman [...] »

Référence
Le Constitutionnel (7 octobre 1874): 2, col. 3.

18 No d'identification : 10152 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur Onésime Rochette a obtenu une licence pour tenir un hôtel, devant les commissaires fédéraux. Il y a maintenant deux hôtels dans Nicolet. »

Référence
Le Clairon (16 mai 1884): 2, col. 4.

19 No d'identification : 10153 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’hôtel des sources de St-Léon, connue sous le nom de St-Léon Springs Hotel, vient d’être acheté par Monsieur Hector Caron de St-Léon. Il a fait aussi l’acquisition d’un yacht pouvant contenir 30 personnes environ. Pour l’hôtel, il a engagé un cuisinier français et tiendra un grand choix de vins et liqueurs de première qualité.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 avril 1889): 2, col. 5.

20 No d'identification : 10154 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« L’hôtel des sources St-Léon vient de passer en de nouvelles mains. Monsieur Hector Caron, qui l’avait acheté, l’a revendu à Monsieur J. Fisher Eby, de Toronto.

Monsieur Eby est à faire des réparations considérables, et se propose de tenir cet hôtel sur un haut pied. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 mai 1889): 2, col. 4.

21 No d'identification : 10155 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les échevins ont statué sur les heures d’ouverture et de fermeture des hôtels, selon le désir de la population.

Référence
«Courriers de Shawinigan Falls», Le Bien Public (18 juin 1909): 1, col. 4-5.

22 No d'identification : 10156 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« L’Hôtel des Chutes Shawenegan est ouvert de nouveau au public voyageur. Depuis le 13 mai, 126 touristes sont allés visiter les chutes et ont enregistré leurs noms à l’hôtel. Tous se déclarent satisfaits de l’accueil sympathique et bienveillant de son populaire gérant. Les prix sont modiques (25 cents le repos) et les repas très bons [...] »

Référence
«Échos de la Ville et du District», Le Trifluvien (29 juin 1894): 3, col. 6.

23 No d'identification : 10157 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Publicité de l’Hôtel Shawinigan qui veut louer l’établissement.

Référence
Le Trifluvien (24 juillet 1900): 1, col. 6-7.

24 No d'identification : 10164 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La soussignée a nommé et appointé pour son procureur général et spécial la personne de Andrew D. McPherson pour transiger toutes ses affaires.

Emilie Barnard. »

Référence
L’Ère Nouvelle (28 février 1861): 3, col. 3.

25 No d'identification : 10165 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Avis. Madame G. Campbell et Fils informent le public qu’ils ont nommé Monsieur G. Edson, chimiste et droguiste, leur seul agent aux Trois-Rivières, pour la vente de l’eau minérale de St-Léon. Tous ceux qui enfreindront cet ordre seront poursuivis avec toute la rigueur de la loi.

Madame G. Campbell et Fils.
St-Léon, 5 juillet 1871. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 juillet 1871): 3, col. 3.