1 No d'identification : 10150 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Nécessité de bâtir un hôtel aux Chutes de Shawinigan.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 janvier 1853): 2, col. 2-3.

2 No d'identification : 10151 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On doit construire prochainement un nouvel hôtel aux sources de St-Léon, tout près de l’endroit où se trouve la bâtisse si connue de Monsieur Gilman. Les propriétaires du futur hôtel sont des Américains de Boston. Ces messieurs ont acheté la propriété d’une source, sur le terrain appartenant à Monsieur Charles Gélinas et située sur les bords de la Rivière-du-Loup, en face du côté opposé de l’hôtel Gilman [...] »

Référence
Le Constitutionnel (7 octobre 1874): 2, col. 3.

3 No d'identification : 10152 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur Onésime Rochette a obtenu une licence pour tenir un hôtel, devant les commissaires fédéraux. Il y a maintenant deux hôtels dans Nicolet. »

Référence
Le Clairon (16 mai 1884): 2, col. 4.

4 No d'identification : 10153 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’hôtel des sources de St-Léon, connue sous le nom de St-Léon Springs Hotel, vient d’être acheté par Monsieur Hector Caron de St-Léon. Il a fait aussi l’acquisition d’un yacht pouvant contenir 30 personnes environ. Pour l’hôtel, il a engagé un cuisinier français et tiendra un grand choix de vins et liqueurs de première qualité.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 avril 1889): 2, col. 5.

5 No d'identification : 10154 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« L’hôtel des sources St-Léon vient de passer en de nouvelles mains. Monsieur Hector Caron, qui l’avait acheté, l’a revendu à Monsieur J. Fisher Eby, de Toronto.

Monsieur Eby est à faire des réparations considérables, et se propose de tenir cet hôtel sur un haut pied. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 mai 1889): 2, col. 4.

6 No d'identification : 10155 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les échevins ont statué sur les heures d’ouverture et de fermeture des hôtels, selon le désir de la population.

Référence
«Courriers de Shawinigan Falls», Le Bien Public (18 juin 1909): 1, col. 4-5.

7 No d'identification : 10156 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« L’Hôtel des Chutes Shawenegan est ouvert de nouveau au public voyageur. Depuis le 13 mai, 126 touristes sont allés visiter les chutes et ont enregistré leurs noms à l’hôtel. Tous se déclarent satisfaits de l’accueil sympathique et bienveillant de son populaire gérant. Les prix sont modiques (25 cents le repos) et les repas très bons [...] »

Référence
«Échos de la Ville et du District», Le Trifluvien (29 juin 1894): 3, col. 6.

8 No d'identification : 10157 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Publicité de l’Hôtel Shawinigan qui veut louer l’établissement.

Référence
Le Trifluvien (24 juillet 1900): 1, col. 6-7.