Thème : Population - divers
Index thématique -> Population -> Population - divers
1 No d'identification : 2700 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Comté de St-Maurice
Rapport du recensement (ce que contient le rapport)

Référence
L’Ère Nouvelle (22 avril 1861): 2, col. 4.

2 No d'identification : 2701 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La mission de Matawin renferme 69 âmes, 11 familles et 40 communiants. Tous y sont catholiques et cultivateurs. La mission de Saint-Nicolas de la Matawin n’est pas considérable aujourd’hui, mais il nous semble qu’elle a de l’avenir. Il ne faut pas vous laisser tromper par ces montagnes qui bordent la rive gauche du Saint-Maurice, vis-à-vis l’embouchure de la Matawin; gravissez cette côte abrupte, et vous trouverez un terrain plan et très fertile. On trouve aussi des terres cultivables le long de la Matawin, dans les limites de la mission. »

Référence
Napoléon Caron, Deux voyages sur le St-Maurice, Trois-Rivières, P.V. Ayotte, 1889: 33.

3 No d'identification : 2704 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Constitutionnel publie des extraits sur le dénombrement de la population dans le district des Trois-Rivières, comté de St-Maurice, de Champlain, de Nicolet.

Référence
Le Constitutionnel (28 mai 1883): 2, col. 4.

4 No d'identification : 2705 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
La population de St-Jean-Baptiste-de-la-Rivière-aux-Rats est paisible et religieuse. Elle renferme 81 âmes, 14 familles catholiques, 1 famille protestante, 52 communiants. Sur 15 chefs de famille, il n’y en a que 7 qui soient cultivateurs.

Référence
Napoléon Caron, Deux voyages sur le St-Maurice, Trois-Rivières, P.V. Ayotte, 1889: 5.

5 No d'identification : 2707 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La mission de la Mékinac renferme 131 âmes, 24 familles catholiques et une famille protestante. Sur 25 chefs de famille, il y en a 23 cultivateurs. Le premier colon de la mission fut M. Antoine Vaugeois, résidant aujourd’hui de la Matawin, qui s’établit d’abord dans l’île aux bouleaux. Cette île fait maintenant la limite de la mission du côté des Piles. Toutes les terres sont d’une qualité supérieure. »

Référence
Napoléon Caron, Deux voyages sur le St-Maurice, Trois-Rivières, P.V. Ayotte, 1889: 21.

6 No d'identification : 2709 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« St-Théodore-de-la-Grande-Anse renferme 90 âmes, 16 familles catholiques, 1 famille protestante et 46 communiants. Tous les habitants sont des cultivateurs. »

Référence
Napoléon Caron, Deux voyages sur le St-Maurice, Trois-Rivières, P.V. Ayotte, 1889: 44.

7 No d'identification : 2710 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La mission de La Tuque renferme 40 âmes, 7 familles catholiques, 1 famille protestante, 23 communiants, 3 cultivateurs. Le plus ancien colon est M. Jean-Baptiste Tessier, qui demeure du côté nord-est de la rivière, qui arrivait en cet endroit il y a trente-six ans. »

Référence
Napoléon Caron, Deux voyages sur le St-Maurice, Trois-Rivières, P.V. Ayotte, 1889: 65.

8 No d'identification : 2712 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La mission de St-Joseph, au recensement de 1861 renfermait 33 âmes, 6 familles, 24 communiants; aujourd’hui on y compte 10 familles, de sorte qu’il y a une augmentation considérable. »

Référence
Napoléon Caron, Deux voyages sur le St-Maurice, Trois-Rivières, P.V. Ayotte, 1889: 88.

9 No d'identification : 2715 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’an qui vient de s’envoler a vu la population de Nicolet augmenter de 211 âmes. L’augmentation des naissances a été d’une trentaine sur l’an 1892, tandis que le chiffre de la mortalité a diminué. Nous avons eu le même nombre de mariages, 22.

Référence
«Chronique de Nicolet», Le Trifluvien (5 janvier 1894): 2, col. 6.

10 No d'identification : 2717 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Statistiques concernant le nombre de commerçants non communiants et de familles à Nicolet (ville et campagne).

Référence
«statistiques nicoletaines », Le Bien Public (11 janvier 1910): 2, col. 5-6.

11 No d'identification : 2718 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le recensement annuel fait dernièrement par les curés des paroisses de la cité de Shawinigan Falls démontre que le total de la population est de 10 567 habitants répartis comme suit dans les trois paroisses : Saint-Pierre : 3776; Saint-Bernard : 3418; Saint-Marc : 3373. La population totale des trois paroisses se subdivise comme suit : catholiques : 9222; non-catholiques et protestants : 645; familles catholiques : 1872; familles non catholiques : 165; total : 2037. Les chiffres ci-dessus accusent une légère diminution sur ceux du recensement fédéral fait en juin dernier qui donnait une population de 10 600. Si l’on ajoute à ces chiffres les populations du village d’Almaville et de la paroisse du Sacré-Coeur nous arrivons à une population totale de 13 099. Bien que ces deux villages soient incorporés à notre ville ils ne peuvent être considérés comme en faisant partie puisque la presque totalité des ouvriers de ces deux paroisses travaille aux usines de notre ville. La population de ces deux villages se chiffre comme suit : Sacré-Coeur : 1261; Almaville : 1271; Total : 2532. »

Référence
Shawinigan Falls Review, 2, 10 (15 janvier 1922): 25.

12 No d'identification : 20996 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Récapitulation par districts et comtés des retards du dénombrement des habitants du Bas-Canada et d’autres informations statistiques obtenues durant l’année 1844 en vertu de l’acte 7 Victoria ch. 24.

Ste-Anne-de-la-Pérade : 2783, absents : 15
Batiscan : 963, absents : 13
Ste-Geneviève : 1893, absents : 7
St-Stanislas : 1814, absents : 26
Champlain : 1448, absents : 34
Cap-de-la-Madeleine : 1493, absents : 10
Trois-Rivières : 3297, absents : 15
Banlieue : 713, absents : 4
Forges St-Maurice : 377
Pointe-du-Lac : 1310, absents : 5
St-Barnabé : 1379, absent : 1
Yamachiche : 3289, absents : 21
St-Léon : 2430, absents : 22
Hunterstown : 274, absent : 1
Rivière-du-Loup : 2637, absents : 39
Ste-Ursule : 1710, absents : 48
Maskinongé : 3417, absents : 65

Référence
«Récapitulation par districts et comtés des retards du dénombrement des habitants du Bas-Canada et d’autres informations statistiques obtenues durant l’année 1844 en vertu de l’acte 7 Victoria ch. 24.», Journaux de l’Assemblée législative du Canada, 5 (1846).

13 No d'identification : 15091 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On est toujours surpris de la vigueur et de [sic] santé florissante que la plus part [sic] de nos braves cultivateurs conservent jusqu’à un âge très avancé. La paroisse de Champlain en offre un exemple extraordinaire dans la personne d’un de ses honorables citoyens, M. Joseph Hébert. Ce respectable vieillard, malgré ses quatre vingt sept [sic] ans, est encore d’une vigueur digne d’être citée.

Un ami nous informe que M. Hébert, qui ne veut pas se départir des anciennes habitudes, à [sic] pu cette année encore battre au fléau mille gerbes d’avoine! C’est une tâche qu’il n’a cessé de faire chaque hiver depuis 67 ans. L’été dernier, il a encore coupé à la faucille 3/4 d’arpent de blé en une seule journée!

Par le temps qui court, un pareil exemple est aussi rare que beau. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 février 1874): 2, col. 3.

14 No d'identification : 15892 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous venons de recevoir le Deuxième rapport annuel du conseil d’hygiène de la province de Québec. Nous allons en tirer quelques statistiques qui intéresseront nos lecteurs, croyons-nous.

Le comté de Champlain comptait en 1895 une population de 30 379 âmes; il y a eu, pendant cette année (1895), dans ce comté, 225 mariages, 1395 naissances et 678 décès. Il y avait eu en 1894 211 mariages, 1277 naissances et 675 décès. 92 personnes y sont mortes de maladies diarrhéiques, pendant l’année 1895, 17 de la fièvre typhoïde, 3 de la rougeole, 29 de la scarlatine, 5 de la coqueluche, 15 de la diphtérie, 59 de la tuberculose et 20 de la grippe. »

Référence
Le Trifluvien (15 janvier 1897): 5.