1 No d'identification : 6468 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Texte invitant les Trifluviens à pratiquer la charité.

Référence
L’Ère Nouvelle (17 janvier 1859): 2, col. 2.

2 No d'identification : 6469 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le correspondant tient à féliciter le père Casenave pour son talent oratoire démontré au cours de la neuvaine à St-François Xavier. Il souligne aussi que d’autres neuvaines dirigées par Monseigneur de Nancy, le révérend père Martin et le père Beaudry ont aussi connu beaucoup de succès.

Référence
L’Ère Nouvelle (4 mars 1861): 2, col. 2.

3 No d'identification : 6471 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Correspondance » (exercices de la retraite à Ste-Victoire d’Arthabaska).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 avril 1866): 3, col. 2-3.

4 No d'identification : 6473 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La retraite annuelle des élèves du collège St-Joseph s’est terminée dimanche au matin. Les exercices ont été dirigés par le révérend père Roger, O. M. I.

À la suite de la messe de la retraite, Monseigneur Thomas Cooke a conféré en l’église paroissiale les ordres mineurs à Messieurs Napoléon Caron, Emmanuel Guilbert, Ferdinand Verville et Sévère Dagneault. Monseigneur a de plus donné l’ordre du diaconat à Monsieur Charles Lemire de la Baie du Febvre. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 octobre 1866): 2, col. 2.

5 No d'identification : 6474 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lettre d’un paroissien de Drummondville sur la retraite tenue dans cette ville.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 juillet 1867): 3, col. 1.

6 No d'identification : 6475 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lettre des paroissiens de St-Zéphirin-de-Courval aux pères Lagier et Garin pour les remercier d’avoir prêché. Cent dollars accompagnaient cette lettre.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (6 août 1867): 2, col. 5.

7 No d'identification : 6477 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Retraite des élèves du collège des Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 septembre 1867): 2, col. 2.

8 No d'identification : 6478 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les paroissiens de St-Maurice suivent depuis dimanche les exercices d’une retraite qui leur est prêchée par Monsieur Dupuis, curé de Ste-Anne.

Monseigneur Laflèche s’est rendu hier à St-Maurice, et y a donné le sermon de l’après-midi. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 octobre 1868): 2, col. 1.

9 No d'identification : 6479 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Retraite à St-Maurice.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (23 octobre 1868): 2, col. 3.

10 No d'identification : 6480 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Retraite de 6 jours prêchée par le révérend Messire Ladrière, curé de l’Île Verte, à St-Prosper.

Le dernier jour, plus de mille personnes et plusieurs prêtres ont été en pèlerinage du sommet de la montagne où fut plantée l’an dernier une croix de grande dimension.

Remerciements et félicitations furent échangés entre Monsieur le maire de St-Prosper et Monsieur le curé de l’Île Verte.

Référence
Le Constitutionnel (9 octobre 1874): 2, col. 2.

11 No d'identification : 6482 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Une retraite de six jours s’est terminée le huit octobre 1874 à St-Prosper.

« Le dernier jour, plus de mille personnes ayant en tête le corps des amateurs de Ste-Geneviève et plusieurs prêtres des environs ont été en pèlerinage sur la montagne voisine sur le sommet de laquelle l’on a planté, l’an dernier, une croix à grandes dimensions et dont les bras puissants semblent embrasser et protéger toute la plaine. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 octobre 1874): 2, col. 3.

12 No d'identification : 6487 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Ce matin, à la chapelle des Soeurs de Charité, a eu lieu la clôture de la retraite prêchée à l’association des “Dames charitables” de cette ville, par le révérend père Lecomte. Chaque jour les exercices ont été suivis par un aussi grand nombre de personnes que la petite chapelle peut en contenir. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 octobre 1874): 2, col. 3.

13 No d'identification : 6490 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Important compte-rendu du père Frédéric sur les retraites prêchées dans quelques paroisses de la région.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 novembre 1881): 2, col. 2-5.

14 No d'identification : 6491 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Une grande retraite a lieu actuellement à Ste-Sophie de l’Évrad [sic]; elle est commencée depuis jeudi le 4 courant et se terminera le 10. Le prédicateur est le révérend père Dazé, O.M.I.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 septembre 1884): 2, col. 4.

15 No d'identification : 6493 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Sa Grandeur Monseigneur des Trois-Rivières a terminé dimanche à la cathédrale ses admirables conférences sur l’Encyclique Humanum Genus et la Franc-maçonnerie. Nos entreprenants éditeurs Ayotte et Cie., libraires, ont pris des mesures pour publier prochainement cet important travail.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (23 juillet 1885): 2, col. 3.

16 No d'identification : 6495 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’abbé Cloutier des Trois-Rivières a donné une conférence aux jeunes de Yamachiche sur l’action sociale catholique et le devoir actuel des jeunes.

Référence
«Courriers ; Yamachiche», Le Bien Public (18 juin 1909): 1, col. 4.

17 No d'identification : 6497 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le journal incite ici les gens à se rendre nombreux à la retraite fermée de l’A.C.J.C.

Référence
Le Bien Public (20 mai 1910): 5, col. 2-3.

18 No d'identification : 6499 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La clôture de la retraite a eu lieu le dimanche le 19 à 3 heures p.m. au milieu d’une assistance nombreuse. “Les citoyens de St-Philippe ont de la foi, une foi vive, ferme et ostensible”. C’est le témoignage que laissaient avant leur départ les missionnaires qui ont prêché la retraite [...]. Sous le charme de la parole des prédicateurs, elle a vibré une semaine durant et s’est manifestée par ces démonstrations religieuses inoubliables.

Grande assistance aux offices de la semaine, fidélité à s’y rendre confessionnaux assiégés, nombreuses communions, voilà ce qui fut remarqué [...] les citoyens de Saint-Philippe se sont montrés empressés à suivre la retraite et ils ont fait l’admiration des missionnaires. »

Référence
Le Bien Public (21 mars 1911): 5, col. 4.

19 No d'identification : 6501 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’article porte sur la retraite fermée, ses conséquences. Cette action avive la foi, et le peuple canadien-français, pour accomplir sa mission au sein des races de l’Amérique, a besoin de cette organisation féconde.

Référence
Le Bien Public (26 mars 1914): 2, col. 4.

20 No d'identification : 6503 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Bien Public souligne la première retraite pour jeunes filles au Monastère du Précieux sang.

Référence
«Retraite fermée», Le Bien Public (13 septembre 1917): 1, col. 4.

21 No d'identification : 14785 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Jeudi de la semaine dernière, l’église et le presbytère de la paroisse de St-Stanislas devenait la proie des flammes. Le feu s’est déclaré dans la nuit. Rien n’a pu être sauvé. Le toit de l’église s’était effondré et Monsieur le curé P.T. Gouin était endormi dans son presbytère qui touche à l’église, sans soupçonner le danger qui le menaçait. Ce sont des voisins qui sont venus l’avertir. Il n’eut que le temps de se sauver et c’est à peine si on a pu arracher aux flammes une petite partie de son ménage.

On soupçonne que le feu a originé dans la voûte de l’église par le tuyau. Les pertes sont de 5 à 6 mille louis. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 avril 1870): 2, col. 4-5.

22 No d'identification : 15049 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Jubilé à Champlain: « Samedi dernier la cloche de la petite église de Champlain envoyait de joyeuses volées dans les airs: le mois jubilaire commençait pour nous. Je ne vous dirai pas que notre église, ornée comme aux jours de ses plus pompeuses solennités, présentait un coup d’oeil des plus ravissants: comme moi, sans doute, vous avez plus d’une fois admiré le cachet de majesté que la religion catholique seule sait imprimer à son culte; mais ce que je vous dirai, c’est que jamais fête religieuse n’avait encore été attendue avec autant d’impatience, parce que tous savaient que quelques jours seraient consacrés aux exercices publics et que nous aurions l’avantage d’entendre l’un de nos plus célèbres prédicateurs.

Enfin lundi dernier, l’éclat de la fête était rehaussé par la présence de messieurs les curés des paroisses environnantes, et nous commencions les exercices du jubilé.

Il y avait foule à l’église, et il me semble que M. le grand-vicaire Laflèche, car c’est lui que nous attendions, dût être satisfait de l’empressement des habitants de Champlain à aller recueillir les paroles brûlantes qui sortaient de sa bouche; aussi inutile et impossible de rendre les impressions que nous avons tous éprouvées au fond de notre âme, sous le feu de l’éloquence si mâle et persuasive de Monsieur le grand-vicaire, car nul, plus que lui, ne sait mieux remuer les fibres des coeurs généreux. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 juillet 1865): 3, col. 1.

23 No d'identification : 15039 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lors d’une retraite à Champlain, les prédicateurs traitent de la bonne presse.

Référence
Le Bien Public (12 février 1914): 1, col. 2-3.

24 No d'identification : 15036 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Retraites à Champlain.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 février 1876): 2, col. 4-5.

25 No d'identification : 15105 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lors d’une retraite à Champlain, les prédicateurs traitent de la tempérance.

Règlement de prohibition voté « unanimement » par 151 citoyens.

Référence
Le Bien Public (12 février 1914): 1, col. 2-3.