1 No d'identification : 6719 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Article sur les transformations faites dans l’administration du Séminaire de Nicolet. Quelques mots sur les professeurs et sur le programme de cette institution.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 septembre 1848): 2, col. 1-2.

2 No d'identification : 6720 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La corporation du Séminaire de Nicolet fait savoir que, nonobstant les bruits répandus depuis quelque temps dans le public, il n’est nullement question de fermer son établissement à l’éducation. Elle se flatte que vu les grands services que ce séminaire a déjà rendus, tant au pays en général qu’au district des Trois-Rivières en particulier, on continuera de l’encourager. »

Nicolet, le 21 mai 1850.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières, 40 (25 mai 1850): 2.

3 No d'identification : 6722 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Il y eu des plaintes relativement à la nourriture donnée au collège, mais depuis, il y a eu des améliorations.
Depuis quelques années, il y a une réduction graduelle de nombre d’élèves, mais ceci est dû à ce que, une grande partie des élèves sont des fils de cultivateurs, et que nos cultivateurs n’ayant presque rien récolté depuis plusieurs années, n’ont pu subvenir aussi largement aux dépenses à encourir pour tenir leurs enfants au collège.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières, 47 (13 juillet 1850): 2.

4 No d'identification : 6723 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Plaidoyer en faveur du Séminaire de Nicolet. Le journal tente de démontrer la fausseté des affirmations de ceux qui disent que le séminaire devra fermer ses portes. Toutefois, il admet que depuis quelques années, la clientèle de cette institution a diminué, mais il espère qu’avec de meilleures récoltes les cultivateurs enverront leurs fils au séminaire.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 juillet 1850): 2, col. 2-3.

5 No d'identification : 6725 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Description détaillée de la distribution des prix décernés aux élèves du Séminaire de Nicolet (illustration de la scène, personnalité invitée, etc.).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (14 juillet 1865): 2, col. 3-4.

6 No d'identification : 6727 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous regrettons bien sincèrement de n’avoir pas parlé plus tôt de cette belle fête collégiale dont Monsieur le Grand-Vicaire T. Caron est annuellement le digne objet. Un voyage impossible à différer nous a empêché de le faire auparavant : nous voulons cependant aujourd’hui réparer cette omission.

La St-Thomas au Séminaire de Nicolet est une fête qui laisse toujours de douces impressions dans le coeur de tous ceux qui en sont témoins, et particulièrement de tous ceux qui ont passé les années de leur jeunesse sous la direction paternelle de Monsieur le G.-V. Thomas Caron. Aussi les élèves de cette célèbre maison d’éducation attendent ce jour, tous les ans avec la plus vive anxiété et la saluent dans les transports de la plus franche allégresse. Cette année, la St-Thomas a été célébrée au séminaire par des démonstrations non moins belles que celles des années précédentes. La soirée organisée pour la circonstance a eu le succès le plus brillant.

L’auditoire qui assistait à cette représentation dramatique était nombreux. On y comptait près d’une trentaine de prêtres parmi lesquels on distinguait Monsieur le Grand Vicaire Laflèche, et Monsieur Harper, curé de St-Grégoire, l’honorable V.B.G. Proulx, C. L. et M. L.L.L. Desaulniers, ex-représentant du comté St-Maurice, étaient aussi présents à cette soirée.

On y a joué deux pièces, l’une comique l’autre tragique. Le “Médecin malgré lui” de Molière a très bien réussi. Tous les acteurs en général ont bien rempli leur rôle et plusieurs se sont distingués. Le chant et la musique ont été en harmonie avec tout le reste. Inutile de dire que Monsieur de Châtillon y a fait preuve comme toujours de l’excellence et de toute la supériorité de son talent, et que les applaudissements les plus enthousiastes accueillirent les sons ravissants qu’il sut si bien tirer de son instrument.

Monsieur le G.V. Thomas Caron, l’objet de cette fête, avait le coeur rempli d’émotion. La tendresse et la sensibilité de ce sage et prudent directeur lui faisaient verser de douces larmes qui nous disent assez combien lui sont chers les élèves de la maison d’éducation qu’il dirige depuis si longtemps avec tant d’habileté. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 janvier 1866): 2, col. 5.

7 No d'identification : 6732 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La St-Thomas a été célébrée au collège de Nicolet avec le même entrain et la même pompe que dans les années précédentes. Et certes, il ne pouvait en être autrement, car les élèves de cette institution chôment la fête patronale de leur supérieur, de Monsieur le Grand-Vicaire Thomas Caron, de cet homme de bien qui, depuis vingt-huit ans, se consume, avec un dévouement sans égal, dans l’oeuvre de l’éducation de l’esprit et du coeur de la jeunesse du pays. Il y avait à la séance du soir une vingtaine des messieurs du clergé du diocèse et une foule extraordinaire de laïques toujours avides de cette fête.

On a joué les “deux captifs”, et on a remporté dans cette pièce un succès remarquable. Plusieurs des acteurs se sont révélés au public comme des orateurs puissants. La comédie “foin et paille” a excité à plusieurs reprises les rires de toute l’assemblée. La musique et le chant ont été ravissants comme toujours sous la direction d’un violoniste aussi habile que l’est Monsieur de Châtillon. »

Référence
«La St-Thomas à Nicolet», Le Journal des Trois-Rivières (28 décembre 1866): 2, col. 5.

8 No d'identification : 6737 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Description de la soirée de remise des prix au Séminaire de Nicolet.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 juillet 1867): 2, col. 1.

9 No d'identification : 6739 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La rentrée des élèves du Séminaire de Nicolet aura lieu mercredi, le 4 septembre prochain. Les conditions sont les mêmes que celles des années précédentes.

Pensionnaires ......... $74.00
Quart-pension..........$26.00

Les frais du médecin sont à la charge du séminaire.

20 août 1867. »

Référence
«Séminaire de Nicolet», Le Journal des Trois-Rivières (23 août 1867): 3, col. 4.

10 No d'identification : 6741 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Distribution des prix au Séminaire de Nicolet.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 juillet 1868): 2, col. 2-3.

11 No d'identification : 6742 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que le révérend Monsieur Narcisse Bellemare a été nommé supérieur du Séminaire de Nicolet. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 juillet 1868): 2, col. 2.

12 No d'identification : 6743 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Description de la fête entourant la remise des prix au Séminaire de Nicolet.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 juillet 1870): 2, col. 2-3.

13 No d'identification : 6745 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La distribution des prix aura lieu cette année, privément et sans solennité, dans la soirée de MARDI, 4 JUILLET. Les vacances s’ouvriront le lendemain.

Nicolet, 20 Juin 1871. »

Référence
«Séminaire de Nicolet», Le Journal des Trois-Rivières (22 juin 1871): 3, col. 2.

14 No d'identification : 6748 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons que le Séminaire de Nicolet doit faire ériger, au printemps, une aile à la vaste bâtisse de cette institution, afin de donner encore plus d’extension à ces classes en même temps qu’une augmentation de confort aux jeunes gens qui les fréquentent. Nous nous réjouissons de voir les progrès sans cesse croissants de cette vieille maison d’éducation qui a donné tant d’hommes utiles à notre société et qui n’épargne rien pour atteindre la fin louable qu’elle a en vue.

Union des Cantons de l’est. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 janvier 1872): 2, col. 4.

15 No d'identification : 6753 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Célébration de la St-Robert au Collège de Nicolet.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 mai 1872): 3, col. 1.

16 No d'identification : 6755 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Fête en l’honneur de Thomas Caron, supérieur du Séminaire de Nicolet.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (20 janvier 1873): 2, col. 4-5.

17 No d'identification : 6757 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les travaux du nouveau séminaire avancent rapidement. Déjà la toiture est presque toute couverte en fer blanc. Les tourelles sont aussi sur le point d’être terminées. L’aspect que présente la nouvelle bâtisse est tout à fait magnifique. »

Référence
Le Constitutionnel (25 mai 1874): 2, col. 4.

18 No d'identification : 6759 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Séance de distribution des prix au Séminaire de Nicolet.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 juillet 1877): 2, col. 3.

19 No d'identification : 6761 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La séance de la distribution solennelle des prix au Séminaire de Nicolet a été aussi brillante que celles des années précédentes.

Sa Grandeur Monseigneur des Trois-Rivières, accompagné d’un très nombreux clergé, prédisait la séance et un auditoire immense se pressait dans la nouvelle bâtisse que les Messieurs du Séminaire viennent de faire ériger spécialement pour les examens et les séances publiques.

A part les discours de circonstance et la partie musicale qui ont été des plus chaleureusement applaudis, les deux principales parties du programme étaient une charmante comédie de Molière, et un dialogue sur les pontificats de Grégoire VII et Pie IX. Ce dernier travail où l’élégance de la diction s’unissait à la beauté des rapprochements, à la richesse et la grandeur des pensées a été particulièrement admiré et applaudi.

En somme, la séance a été charmante pour les amis de l’éducation comme pour les élèves qui entraient joyeusement en vacances. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 juillet 1878): 2, col. 2.

20 No d'identification : 6766 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Fête patronale (St-Raphaël) au Séminaire de Nicolet.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 octobre 1880): 2, col. 4.

21 No d'identification : 6790 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Distribution des prix aux élèves du Couvent des Soeurs de l’Assomption de St-Grégoire (description de la séance, présence du clergé, etc.).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 juillet 1865): 2, col. 3.