Thème : Diligences, voitures à traction animale et charretiers
Index thématique -> Transport et communications -> Transport routier -> Diligences, voitures à traction animale et charretiers
1 No d'identification : 6230 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Compagnie d’Express Canadien.
M. O.D. Désilets agent de cette compagnie ayant résigné, les affaires seront maintenant transigées à l’office de M. Jos Mc Dougall, rue des Forges.
G. Chenfy,
Surintendant.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 décembre 1875): 3, col. 3.

2 No d'identification : 6229 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Service express pour expédition des marchandises.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (20 mai 1875): 2, col. 2.

3 No d'identification : 6228 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lignes de stages entre Trois-Rivières et Arthabaska.

Référence
L’Ère Nouvelle (23 janvier 1862): 3, col. 2.

4 No d'identification : 6225 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Ligne express entre Stanford et Trois-Rivières. La compagnie express britannique et américaine se feront [sic] un devoir de transporter tous passagers, paquets et autres marchandises entre Stanford et les Trois-Rivières. S’adresser à l’hôtel McPherson et Farmer. On laissera chez M. Doucet, côté sud du fleuve, à 8 heures du matin, pour prendre les chars à 2 heures de l’après-midi pour Montréal ou Québec.

Référence
L’Ère Nouvelle (5 janvier 1860): 2, col. 5.

5 No d'identification : 6224 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Annonce :
Transport d’hiver par chevaux : Ligne express. Québec et Montréal. Pour Trois-Rivières, le responsable est Jean Cloutier.

Référence
L’Ère Nouvelle (5 janvier 1859): 4, col. 1.

6 No d'identification : 6220 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Trois-Rivières à Stanfold - Le soussigné, reconnaissant de l’encouragement qu’il a reçu l’hiver dernier, avertit de nouveau le public qu’il a repris sa ligne de diligence entre Trois-Rivières et Stanfold, en connection [sic] avec les chars du chemin de Québec et Richmond, en faisant le trajet cet hiver tous les jours, allant et revenant.
Départ : de Trois-Rivières à midi; de Stanfold à 2 h p.m.
Trajet en huit heures.
Prix : - 15s. exclusivement de la traverse du St-Laurent jusqu’au pont de glace.
N.B. : Arrivés à Stanfold, les passagers trouveront chez le soussigné un hôtel des plus confortable pour loger.
Pierre Richard. »
Stanfold, 3 déc. 1855

Référence
L’Ère Nouvelle (13 décembre 1855): 3, col. 4.

7 No d'identification : 6213 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Diligence trois fois par semaine entre Trois-Rivières et Stanfold, pour Québec, Montréal et les États-Unis. Ouverture aux premiers bons chemins d’hiver, partant de Trois-Rivières les mardi, jeudi et samedi vers les 7 heures du matin pour arriver à Stanfold à temps pour les « Chars » de Québec et de Montréal. Trajet de Trois-Rivières à Québec se fera en 7 heures, et de Trois-Rivières à Montréal, en 8 heures. Prix : -20 sous la lieue, ou 12 s 6 d de Trois-Rivières à Stanfold - la traverse non incluse.
J.B. Fortier
Trois-Rivières, 8 nov. 1854.

Référence
L’Ère Nouvelle (15 novembre 1854): 3, col. 2.

8 No d'identification : 25129 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de M. Louis Simard, constable à la Gare du C.P.R. informant ces comités qu’il a opéré l’arrestation de M. Joseph Béland, cocher, et demandant qu’il ne lui soit plus permis d’exercer l’occupation de cocher de place.
Ces comités sont informés, à l’instant, par deux échevins, que ledit Béland est parti pour les États-Unis.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1848-1956.

9 No d'identification : 25143 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
[Le chef de police] (...) a dû opérer (à) l’arrestation de M. Élie Longval, charretier de charge, pour cause de mauvaise conduite.

(Sa licence est annulée)


Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1903.

10 No d'identification : 25144 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
(...) L’intempérance de M. Narcisse Lacombe, charretier de charge, l’a forcé (le chef de police) d’opérer son arrestation.

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1903.

11 No d'identification : 25145 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les charretiers de Trois-Rivières demandent l’expulsion de leurs rangs d’un de leurs confrères Joseph Lafond qui par sa mauvaise conduite attire la disgrâce du public sur tous les charretiers.
En présentant cette requête nous n’avons qu’un but, celui de protéger la réputation des charretiers en général (...)

Joseph Lacroix, Johnny Lacroix, Adolphe Béland, Joseph Bouchard, Albert Vadeboncoeur, Léopold Goul, A. Gauthier, Olivier Verrette, Charles Béland, Jerry Young

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.

12 No d'identification : 25146 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Règlements municipaux 1856
art.2, chap. 6 (qui leur est consacré).

Les charretiers ou personnes par eux employés pour charroyer seront des hommes robustes, capables de charger et décharger chacun leur voiture, ils seront pourvus de bons chevaux, ainsi que de voitures et harnais solides (...)

art.4
Aucun charretier ne pourra demander pour chaque voyage fait dans la basse-ville sans sortir de ses limites, ou dans la haute-ville sans sortir de ses limites, une somme excédant 5 deniers courant, et pour chaque voyage faire de la basse-ville à la haute-ville et de la haute-ville à la basse-ville, une somme excédant 7 deniers et demi courant, sous peine de l’amende ci-dessus mentionnée.

art.5
La basse-ville de Trois-Rivières comprendra toute cette partie étant au sud-ouest de la maison de W.R. Adair, la rue des Forges comprise et la haute-ville, toute cette partie étant au nord-est d’icelle.

Référence
Règles de Police, 1830.

13 No d'identification : 25147 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre du comité de Police répondant à l’accusation de charretiers disant avoir été insultés par Louis Simard. Ne recevant pas les dommages et intérêts demandés.

cf fichier petite criminalité

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.

14 No d'identification : 25148 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Permettez-moi de vous informer que M. Félix Gélinas, charretier de voiture légères, ne veut pas se conformer à mes ordres, à la gare du C.P.R., il est grossier et se moque des règlements de Votre Honorable conseil et des avis que je lui donne. Il a déjà été rapporté et notifié, à cet égard, mais sans résultats.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.

15 No d'identification : 25149 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Permettez-moi de vous informer que le charretier de charge Adolphe Lavigne fait un usage immodéré de liqueurs enivrantes et fait du tapage dans les rues, blasphème et cherche querelle avec les autres charretiers. Comme il cause souvent du scandale, je crois qu’il ne devrait pas avoir relicence.

Octave Romain, constable.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.

16 No d'identification : 25150 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Charretiers servant d’intermédiaires entre clients et prostituées.

Mes devoirs officiels exigent que je vous expose qu’Edouard Bourassa, charretier, de cette ville, est dans l’habitude de solliciter les jeunes gens pour les conduire aux maisons mal famées ou sur les coteaux de cette ville, et de les y faire rencontrer, et de leur faire commettre le crime, avec des prostituées. La morale publique demande que j’appelle votre attention à la section 2, paragraphe 2 des règlements de la cité, chapitre 15, concernant les charretiers p.310.
J’ai reçu plusieurs plaintes contre ce nommé Bourassa, et je vous transmets ci-joint copie de deux documents importants qui vous renseigneront [...]

L.U.A. Genest, greffier de la paix.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.

17 No d'identification : 25174 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Avertir la police de faire enterrer les animaux morts et qui ont été déposés sur le coteau St-Louis en arrière des courses.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1848-1956.

18 No d'identification : 25175 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Donner instruction à la police de faire punir les charretiers qui galopent dans les rues et qui tournent les coins de rues en allant trop vite.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1848-1956.

19 No d'identification : 25222 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
M. Louis Simard, constable à la Gare du C.P.R. en cette cité, contre lequel, M. Léopold Lord, charretier a formulé une plainte, est appelé et donne des explications qui sont trouvés satisfaisantes, au sujet de la manière dont il a agit à l’égard de M. Lord. Léopold Lord est ensuite entendu, il reçoit avis d’avoir à se conformer aux règlements, dans de la Compagnie du Canadien Pacifique que de notre Corporation, lorsqu’il ira à la dite gare pour y chercher des passagers.

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.

20 No d'identification : 25262 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de M. François Dasylva, constable de la gare du chemin de Fer du Canadien Pacifique, portant plainte contre M. Grégoire Veillet, charretier qui refuse d’obéir aux ordres de la Police et trouble la paix, à la gare.

Le secrétaire trésorier devra écrire au dit Veillet, l’informant que si la chose de renouvelle, sa licence sera annulée.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1848-1956.

21 No d'identification : 25268 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre datée du 25 août, d’un nommé Greevy, qui se plaint de la foule de curieux et de charretiers qui se présentent à l’arrivée des trains à la gare.

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.

22 No d'identification : 25291 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
CF. fichier Petite Criminalité, la description de tous les hôtels par le chef de police
Joseph Bellefeuille.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.

23 No d'identification : 25292 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Suivant l’instruction que j’ai reçue de votre Honorable Conseil, de faire rapport chue mois, de la manière sont sont tenus les hôtels et les magasins de liqueurs ainsi que sur la conduite des charretiers de cette cité, permettez-moi de vous informer que je n’ai aucune plainte à formuler contre les établissement ci-haut mentionnés, ni contre les porteurs de licences d’écuries de louage, pour infractions aux règlements de votre conseil.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.

24 No d'identification : 25347 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport du chef de police sur l’état des cours, écuries, souilles, privées, etc. qu’il a fait visiter et au sujet desquelles, ordre a été donné pour qu’elles soient mises en un bon état de propreté, au désir des règlements.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1848-1956.

25 No d'identification : 25348 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport du chef de police au sujet des plaintes qui lui ont été faites par les résidents de la rue St-Antoine par les inconvénients que leur cause la station des charretiers dans cette rue.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1848-1956.