1 No d'identification : 6274 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Depuis 1933, le « système taxi » dessert la population trifluvienne, avec une efficacité vraiment admirable. Le taxi a toujours été à la hauteur de la situation et encore plus particulièrement au cours des années de guerre, alors qu’il s’est révélé être un moyen de transport tout à fait indispensable, à cause des restrictions qui forcèrent des centaines d’automobilistes à se passer de leur véhicule.

Référence
Le Nouvelliste (1 décembre 1945): 40.

2 No d'identification : 6271 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Depuis plus d’un an, le « système taxi » a ajouté à son organisation de transport un service d’ambulance. On emploie 23 personnes. Quelques statistiques sur le service qui répond à environ 2000 appels pour courses diverses par semaine. Dans une année, ses autos sont louées pour 800 à 900 mariages, pour environ 900 enterrements et à peu près 400 baptêmes.
(situé en face du château de Blois, rue Laviolette)

Référence
Le Nouvelliste (1 décembre 1945): 40.

3 No d'identification : 6270 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le tramway constituera un circuit entre la St-Lawrence Paper Mills Ltd et le centre-ville pour aider les ouvriers.
(Description complète du réseau dans les rues si nécessaire.)

Référence
Le Nouvelliste (3 mars 1923): 7.

4 No d'identification : 6269 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La compagnie de tramway vient de faire l’acquisition de trois nouvelles voitures qui sont loin d’avoir la perfection et le confort des premières mises en circulation ici. Jusqu’à présent, le public avait à sa disposition des voitures suffisamment spacieuses et très confortables. De ce fait, le service des Trois-Rivières était cité comme un modèle du genre. Les trois nouvelles voitures sont beaucoup plus petites, pas jolies à voir, et de plus font un tapage d’enfer. Espérons que la compagnie ne poussera pas plus longtemps l’expérience et reviendra au premier type de voitures dont le public avait raison d’être satisfait. »

Référence
«Le tramway», Le Bien Public (11 octobre 1917): 1, col. 4.

5 No d'identification : 6268 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’article fait état de l’avancement des travaux du tramway. Joseph Barnard sollicite âprement l’appui financier de la ville du Cap de la Madeleine.

Référence
Le Bien Public (19 août 1915): 1, col. 4.

6 No d'identification : 6266 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La compagnie du tramway pousse activement la pose des rails dans nos rues. L’ouvrage semble bien fait et surveillé par des gens de métier soucieux d’obtenir de la main-d’oeuvre le meilleur rendement possible. Est-il besoin de dire que ces gens travaillent pour le bénéfice d’une compagnie industrielle et pour le bénéfice de la ville. La différence est grande, quand au contraire, il ne devrait pas y avoir de différence. »

Référence
«Choses municipales», Le Bien Public (29 juillet 1915): 1, col. 3.

7 No d'identification : 6265 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
En mai 1915, des équipes de la Shawinigan Water posent le premier rail. À la fin de l’année, le maire J.A. Tessier inaugure la première partie du réseau, long de 3,9 milles.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 mai 1915.

8 No d'identification : 6264 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Joseph Barnard, en éditorial, s’exprime sur le « règlement du tramway ».

Référence
Le Bien Public (7 janvier 1915): 1, col. 1-2.

9 No d'identification : 6262 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Des citoyens s’opposent à ce que la Ville accorde un privilège de 20 ans pour exploiter un chemin de fer électrique.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 décembre 1914.

10 No d'identification : 6261 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie est exemptée de taxe pour 20 ans [et] a un privilège d’être la seule à avoir le droit sur 20 ans; après ce terme, le concurrence redeviendra libre.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 novembre 1914.

11 No d'identification : 6260 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Joseph Barnard suggère des améliorations au règlement suggéré par le conseil de ville au sujet du tramway. Il explique qu’il y manque une clause et définit cette clause.

Référence
Le Bien Public (26 novembre 1914): 1, col. 1-3.

12 No d'identification : 6258 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À la future séance des élections convoquée par le maire pour approuver ou désapprouver le règlement 222 octroyant une franchise à la compagnie dite Three Rivers Traction Co., Joseph Barnard, le propriétaire du journal, donne son avis sur le règlement en vue d’influencer les voteurs [sic]. Il est manifestement contre.

Référence
Le Bien Public (19 novembre 1914): 1, col. 3-5.

13 No d'identification : 6257 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Délibération du conseil de ville portant sur le tramway.

Référence
Le Bien Public (5 novembre 1914): 1, col. 3.

14 No d'identification : 6255 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le conseil vient d’accorder la franchise demandée par la Three Rivers Traction pour la construction du tramway. Dans cet article, il y a une critique contre le règlement de François Désilets.

Référence
Le Bien Public (22 octobre 1914): 1, col. 3-5.

15 No d'identification : 6253 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’article intitulé « Nouvelle question du tramway », signé par Joseph Barnard, traite de la faveur de conseil pour la Three-Rivers Traction. Joseph Barnard s’offusque de la discrimination faite aux autres soumissions de compagnies. De plus, il tient à ce que les édifices mûrissent leur décision parce que, dit-il, le tramway n’est pas d’affaire si urgente que ça.

Référence
Le Bien Public (15 octobre 1914): 1, col. 4.

16 No d'identification : 6250 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’auteur s’exprime sur le service d’autobus qui fait la navette entre la ville des Trois-Rivières et le Cap de la Madeleine et reproche à celui-ci son horaire qui ne correspond pas avec l’arrivée des trains. Et l’auteur y va de ses suggestions amélioratives.

Référence
Le Bien Public (24 septembre 1914): 8, col. 3.

17 No d'identification : 6247 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il est question ici de « l’affaire du tramway ». Le Bien Public répond au journal Le Nouveau Trois-Rivières qui s’oppose au tramway.

Référence
Le Bien Public (26 juin 1914): 1, col. 3.

18 No d'identification : 6245 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le journal, dans le « Courrier » de St-Philippe, demande énergiquement aux Trifluviens de s’unir pour obtenir des tramways électriques.

Référence
Le Bien Public (10 janvier 1911): 6, col. 3.

19 No d'identification : 6241 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le conseil de ville étudie présentement l’à-propos d’une franchise à accorder à une compagnie d’autobus pour un terme de cinq ou dix ans. La compagnie mettrait à notre disposition 4 voitures du genre de celle que nous voyons depuis quelque temps circuler dans nos rues. Il va de soi que la chose comporterait une réelle amélioration pour le transport du public, et que si l’essai réussit, les quatre voitures avant longtemps ne suffiront pas à répondre aux exigences de la population : il en faudra d’autres. Ceci précipitera, espérons-nous, la confection de nos chemins qui sont pratiquement impropres à un tel service du moins hors des limites de la ville, pour ne pas dire dans un grand nombre de rues...
Nous comprenons que cette franchise à la compagnie d’autobus ne retardera en rien la réalisation du fameux tramway qui devient de plus en plus une nécessité ici. Au fait, où donc en est rendue cette question de tramways? »

Référence
«Autobus», Le Bien Public (2 octobre 1913): 1, col. 5.

20 No d'identification : 6240 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le service de 2 autobus a engendré des plaintes nombreuses par les cochers (aux Trois-Rivières).

Référence
Le Bien Public (24 août 1913): 1, col. 4.

21 No d'identification : 6239 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Conseil de ville.
Le conseil délibère sur les modes de financement envisagés. Le débat porte beaucoup plus sur la procédure à prendre que l’opportunité de construire le tramway ou non.

Référence
Le Bien Public (10 avril 1913): 3, col. 4.

22 No d'identification : 6237 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Présentation, à la séance du 24 avril du conseil de ville, d’un projet de construction d’une ligne de tramways entre Trois-Rivières et la Wayagamack.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (28 avril 1911): 5, col. 5-6.