1 No d'identification : 6341 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Dès 1920 le CP désire construire une nouvelle gare, mais exige de la Ville la fermeture de la rue St-Maurice et la construction d’une passerelle pour piétons.
La Ville et les citoyens habitant près de la rue St-Maurice refusent cette éventualité alléguant que la fermeture réduirait l’évaluation de leur terrain.

Référence
Le Nouvelliste (23 novembre 1940): 34.

2 No d'identification : 6340 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il y aura une nouvelle gare aux Trois-Rivières. Cette innovation favorisera le service pour les voyageurs. La prospérité des Trois-Rivières se révèle et le Bien Public fait quelques éloges.

Référence
«Nouvelle gare aux Trois-Rivières», Le Bien Public (24 juillet 1919): 9, col. 3-4.

3 No d'identification : 6339 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’article porte sur la gare du Pacifique à Trois-Rivières qu’on souhaite voir s’agrandir n’étant pas adaptée au trafic qu’on dit être abondant.

Référence
Le Bien Public (29 janvier 1914): 1, col. 3-4.

4 No d'identification : 6338 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Incendie de la gare de chemin de fer.

Référence
Le Trifluvien (29 décembre 1893): 2, col. 3-4.

5 No d'identification : 6336 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On se plaint de l’exiguïté de la nouvelle salle d’attente de la gare.

Référence
«La gare du C.P.R.», Le Trifluvien (15 décembre 1893): 2, col. 3.

6 No d'identification : 6333 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La nouvelle gare que la compagnie du Pacifique canadien a fait construire en cette ville est maintenant ouverte au public. Elle est excellemment aménagée et de beaucoup supérieure à l’ancienne. Les voyageurs y éprouveront plus de confort et le service en général y gagnera en efficacité.

Référence
Le Trifluvien (6 mai 1893): 3, col. 4.

7 No d'identification : 6331 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On nous informe que la nouvelle station du C.P.R. sera ouverte au public, dimanche, le 2 avril prochain.

Référence
Le Trifluvien (18 mars 1893): 3, col. 5.

8 No d'identification : 6324 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le C.P.R. est à faire subir les réparations considérables à la gare de cette ville.
Elle devra être agrandie et les divisions à l’intérieur changées. On doit aussi faire disparaître toutes les petites bâtisses qui servent d’annexes, afin de rendre les abords de la gare plus propres et plus convenables.
La place des voitures, à l’arrière, a été agrandie et bien disposée. On a construit un trottoir sur la rue Champflour, du côté de la ligne, faisant ainsi un trottoir double sur cette rue.
On doit agrandir le quai de la gare et on le couvrira sur toute sa longueur.
Enfin, avec la lumière électrique, nous aurons une gare digne de Trois-Rivières.
C’est une amélioration qui se faisait vivement sentir et nous voyons que le C.P.R. fait les choses dignement. Tant mieux.

Référence
Le Trifluvien (24 septembre 1892): 3, col. 4.

9 No d'identification : 6319 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous voyons avec plaisir que l’on est à faire, à l’intérieur de la gare de cette ville, les changements que le public réclamait depuis si longtemps. D’après les nouvelles dispositions, les voyageurs auront des salles d’attentes convenables et n’auront plus à souffrir les inconvénients nombreux qui existaient auparavant alors qu’il n’y avait qu’une salle commune qui laissait beaucoup à désirer sous le rapport de la propreté et du bon ordre. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 juin 1880): 1, col. 5.

10 No d'identification : 6316 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le public voyageur se plaint d’un inconvénient fort désagréable à la gare de cette ville : c’est qu’il n’y a point de salle d’attente ni pour les dames ni pour les passagers de première classe. Il n’y a pour tout le monde qu’un seul appartement où les gens courent souvent le risque d’être suffoqués tant il y a encombrement. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 décembre 1879): 3, col. 1.

11 No d'identification : 6312 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La gare du chemin de fer en cette ville vient d’être complètement terminée. Depuis assez longtemps la bâtisse en construction était en lieu de recevoir de nombreux voyageurs. L’ouvrage n’en devait être achevé et livré qu’au premier de mai prochain, telle en était la spécification. Mais grâce à l’activité et à la diligence de Mr Jolette, dont nous ne pouvons trop apprécier le mérite, notre gare est maintenant ouverte à tout le public.
Quoique d’une minime dimension, nous aimons à faire remarquer ici que cet édifice est d’un style élégant et que son parfait achèvement est bien propre à attirer l’attention.
Nous faisons donc nos meilleures félicitations à Mr l’entrepreneur sur la célérité et l’exactitude qu’il a mises a remplir son contrat et surtout l’entier abandon qu’il a bien voulu en faire, nous lui reconnaissons beaucoup de générosité et de désintéressement. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 février 1878): 2, col. 4-5.

12 No d'identification : 25268 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre datée du 25 août, d’un nommé Greevy, qui se plaint de la foule de curieux et de charretiers qui se présentent à l’arrivée des trains à la gare.

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.