1 No d'identification : 6730 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« L’assemblée du chemin de fer du St-Maurice. [...] Nous devons le dire, le chemin doit être construit sur la rive ouest du St-Maurice; c’est le voeu unanime des citoyens; personne n’a élevé la voix en faveur de la rive est, s’il y avait eu une voix contre la rive ouest, nous nous ferions un devoir de l’enregistrer, car avant tout, il faut être impartial [...]. »
(les citoyens se sont rendus en masse à cette assemblée du 9 novembre)

Référence
L’Ère Nouvelle, 90 (11 novembre 1858): 2, col. 1-2.

2 No d'identification : 6721 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’oeuvre mémorable de MM. Joly et Turcotte et qui a [pour] nom le Loop-Line des Trois-Rivières va paraît-il revenir sur le tapis après dix ans de silence.
On se rappelle le but politique visé dans le temps par cette construction qui a coûté près de 100 000$ et sert quelques fois au trafic en été, mais reste encore couverte de neige durant tout l’hiver.
On s’imaginait depuis que les saignées pratiquées au trésor, sous le gouvernement Joly, au sujet de cette entreprise, avaient suffi pour payer archi-grassement [sic] tous ceux qui y avaient mis la main. C’était une grave erreur, paraît-il.
La rumeur circulait mardi à Québec que quelques-uns des anciens entrepreneurs, après avoir sommeillé pendant dix ans de régime conservateur, venaient tout à coup de se réveiller avec de plantureuses réclamations à faire valoir.
On parle même de plusieurs milliers de piastres payées récemment à ces trop heureux retardataires, à titre de restitution sans doute. On va même jusqu’à signaler le nom de quelques amis du nouveau procureur général comme étant au nombre de ceux auxquels la magnanimité de M. Mercier vient d’offrir ces généreuses répartitions provoquées par l’injustice et la parcimonie conservatrice!

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 juin 1888): 2, col. 1.

3 No d'identification : 6718 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Vers 8 heures ce matin une banquise a détruit la partie du Loop-Line qui passe devant l’hôtel Dufresne enlevant et tordant les lisses et les traverses. Les glaçons se sont arrêtés à un pied des murs de l’hôtel. Cette banquise a fait beaucoup de dommages au-dessus du moulin de M. Dean. On dit qu’un homme a eu une jambe cassée.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 avril 1885): 2, col. 3.

4 No d'identification : 6716 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les travaux du Loop-Line avancent rapidement, déjà tout le terrain où s’élevait l’ancien hôtel Farmer [est] traversé par les lisses. MM. Ritchie et compagnie méritent certainement des félicitations pour avoir pris l’initiative de cette entreprise assez considérable et très dispendieuse.

Référence
Le Clairon (21 mai 1884): 2, col. 3.

5 No d'identification : 6713 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Messieurs J.B. Hall et compagnie, et A.H. Ritchie et compagnie, ont mis des hommes ce matin pour réparer le Loop-Line, à leur propres frais, de manière à leur permettre de s’en servir pour approcher leur bois aux navires qu’ils doivent charger. Ces travaux sont assez considérables, vu que l’eau du printemps l’a beaucoup endommagé.

Référence
Le Clairon (12 mai 1884): 2, col. 4.

6 No d'identification : 6712 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Loop-Line est d’une importance particulière pour le commerce de bois. Il faut que le nouveau propriétaire du Grand Tronc se décide à le parachever.

Référence
La Concorde (18 mai 1883): 2, col. 4.

7 No d'identification : 6710 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’auteur de l’article invite fortement la compagnie du chemin de fer du Nord à compléter le Loop-Line à Trois-Rivières. Il appuie d’ailleurs sa demande sur les obligations contractées par la compagnie avec le gouvernement.

Référence
La Concorde (23 octobre 1882): 2, col. 1-2.

8 No d'identification : 6709 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Constitutionnel attaque le député Arthur Turcotte de Trois-Rivières, au sujet de la construction du Loop-Line.

Référence
Le Constitutionnel (25 février 1881): 2, col. 1-3.

9 No d'identification : 6708 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les rails volés du Loop-Line sont maintenant restitués à la ville des Trois-Rivières.

Référence
La Concorde (29 novembre 1880): 2, col. 4.

10 No d'identification : 6707 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Quelques rails du chemin de fer de ceinture de Trois-Rivières ayant été enlevés, les Trifluviens se posent des questions sur les intentions du gouvernement.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 novembre 1880): 2, col. 3.

11 No d'identification : 6706 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La corporation refuse de louer la salle de l’hôtel de ville aux citoyens de Trois-Rivières qui veulent protester contre la destruction du Loop-Line.

Référence
La Concorde (22 novembre 1880): 2, col. 5.

12 No d'identification : 6703 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Conspiration contre la ville de Trois-Rivières. Une quarantaine d’hommes envoyés par le gouvernement viennent dans le but de démolir le Loop-Line.

Référence
La Concorde (22 novembre 1880): 2, col. 2-3.

13 No d'identification : 6702 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Apologie du chemin de ceinture. On vilipende ceux qui se sont opposés au chemin de ceinture et on relève tous les bienfaits de celui-ci.

Référence
La Concorde (18 août 1880): 2, col. 1-2.

14 No d'identification : 6701 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Une cargaison de mille tonneaux de charbon est actuellement déchargée au port de Trois-Rivières.
Utilité du Loop-Line et facilité d’accès au port.

Référence
La Concorde (16 août 1880): 2, col. 5.

15 No d'identification : 6698 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Constitutionnel analyse la situation qui prévaut dans la construction du chemin de fer de ceinture (Loop-Line) à Trois-Rivières, critiquant vertement les abus qui y sont faits.

Référence
Le Constitutionnel (3 mai 1880): 2, col. 4.

16 No d'identification : 6697 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le chemin de ceinture a été construit d’une manière tellement défectueuse qu’à chaque printemps s’il demeure dans cet état, une partie des travaux sera à recommencer.
Sur un parcours d’un mille les quais ont été remplis de sable et chaque crue des eaux laisse les quais vides.
Ce qui est arrivé le printemps dernier vient de se répéter.
La plus grande partie du terrassement a été emportée par les hautes eaux. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 avril 1880): 2, col. 5.

17 No d'identification : 6693 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Notre chemin de fer de ceinture est en opération jusqu’au quai de la compagnie du Richelieu. Les chars apportent chaque jour sur le quai Rayner une quantité considérable de bois carré ou plançons. »

Référence
La Concorde (19 avril 1880): 2, col. 3.

18 No d'identification : 6692 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Tentative de manifestation ouvrière devant l’hôtel de ville au sujet de la question du chemin de fer de ceinture.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 octobre 1879): 2, col. 3.

19 No d'identification : 6691 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Ce que rapporte aux ouvriers et à la ville de Trois-Rivières la construction du chemin de fer de ceinture.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 octobre 1879): 2, col. 1-2.

20 No d'identification : 6690 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Distribution parmi la classe ouvrière d’un manifeste contre la corporation municipale qui entrave la construction du chemin de fer de ceinture de Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (20 octobre 1879): 2, col. 1.

21 No d'identification : 6689 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’ampleur que prend le chemin de fer de ceinture de la ville des Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 août 1879): 2, col. 2.

22 No d'identification : 6688 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Un député libéral, M. Slebyn, critique la plan de construction du Loop-Line à Trois-Rivières, du cabinet Joly comme nuisible au centre commercial qu’est Québec.

Référence
Le Constitutionnel (15 août 1879): 2, col. 2.

23 No d'identification : 6686 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Suite à un avis de motion de non-confiance contre le gouvernement à propos du Loop Line de Trois-Rivières, on s’efforce de démontrer la nullité de cette proposition.

Référence
La Concorde (11 août 1879): 2, col. 1.

24 No d'identification : 6684 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Loop Line est le digne complément d’une amélioration des communications à Trois-Rivières. C’est un atout important pour le port de cette ville.

Référence
La Concorde (7 juin 1879): 2, col. 1-2.

25 No d'identification : 6682 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
En ce qui a trait à la construction du Loop Line, plusieurs propriétaires donnent gratuitement au gouvernement le droit de passage. D’autres vendent à des prix assez modiques.

Référence
La Concorde (30 juin 1879): 2, col. 1.