1 No d'identification : 7581 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
James C. Malone fonde une compagnie d’arrimage au port de Trois-Rivières en 1889.

Référence
Le Nouvelliste (5 janvier 1948): 5.

2 No d'identification : 7580 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Canada Steamship Company, est comme nous l’avons déjà annoncé, à s’installer au Cap de la Madeleine près des ponts du St-Maurice. On a fait l’érection de hangars de 500 pieds de long et la compagnie, parait-il, s’est engagée envers la municipalité du Cap à employer un minimum de 300 hommes. Ce chiffre dit-on, sera porté à plus de mille au printemps quand on fait la réparation des vaisseaux. »

Référence
Le Bien Public (13 décembre 1917): 8, col. 1.

3 No d'identification : 7579 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À l’occasion de l’Exposition provinciale qui sera tenue à Montréal du 15 au 24 courant, la compagnie du Richelieu et Ontario émettra des billets aux taux réduits suivants, à partir du 15 jusqu’au 24 inclusivement!
De Trois-Rivières à Montréal, aller et retour 1,50$
Les exposants auront la réduction spéciale suivante :
Aller et retour 1,25$ et le fret sur les objets exposés ne sera que le taux d’un passage simple.

Référence
«Compagnie de navigation Richelieu et Ontario», Le Trifluvien (14 septembre 1892): 2, col. 5.

4 No d'identification : 7578 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie Richelieu a fait faire des réparations considérables à ses propriétés cet hiver. Les quais ont été en partie refaits à neuf et les hangars réparés; l’office qui était au milieu de la bâtisse a été déménagée à l’extrémité ouest; ce changement sera grandement apprécié par le public voyageur.

Référence
«Notes Locales», Le Trifluvien (9 avril 1892): 3, col. 2.

5 No d'identification : 7577 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie Richelieu et Ontario font des réparations considérables à son quai en cette ville.

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (27 janvier 1892): 3, col. 5.

6 No d'identification : 7576 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Article sur les effets d’une avarie causée au vapeur « Montréal ».

Référence
«Notes locales», La Paix (12 juillet 1890): 3, col. 3.

7 No d'identification : 7575 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les bateaux de la compagnie Richelieu doivent commencer ce soir leur service régulier entre Montréal et Québec.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 avril 1890): 3, col. 2.

8 No d'identification : 7574 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Avis de la compagnie de navigation Richelieu et Ontario :
« À l’avenir, le vapeur Berthier partira de Trois-Rivières pour Montréal et les ports intermédiaires, le mercredi, à 11 h a.m., et le dimanche à midi. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 avril 1890): 3, col. 2.

9 No d'identification : 7571 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le SS l’Électrique, de la ligne Bossière, est arrivé aux Trois-Rivières, dimanche, vers 9 heures a.m. et a débarqué une partie du matériel des usines de la “compagnie canadienne des conduites d’eau”.
Toute la journée, le bateau a été visité par une foule de citoyens. »

Référence
Le Trifluvien (20 novembre 1889): 3, col. 5.

10 No d'identification : 7568 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le “Trois-Rivières” est arrivé samedi vers 2 heures p.m. Une foule considérable se pressait sur les quais à son arrivée. Dimanche, lors de son départ pour Montréal, il y avait aussi beaucoup de personnes sur le boulevard et les quais. Plusieurs de nos marchands se sont embarqués pour Montréal. »

Référence
Le Trifluvien (24 avril 1889): 3, col. 4.

11 No d'identification : 7567 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il y a un peu de vapeurs et de voiliers en quartier d’hiver dans le St-Maurice cet automne; tous les vapeurs de la compagnie St-Laurent ont été conduits à Sorel au lieu d’être arrêtés ici.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 novembre 1886): 2, col. 5.

12 No d'identification : 7565 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Démission :
La compagnie du Richelieu et Ontario renvoie M. O.O. Désilets pour des raisons inconnues, ce dernier s’explique mal pourquoi. Il dresse un bilan du travail qu’il a fait pour cette compagnie.
Donne un tableau des montants annuels du fret et du surplus remis à la compagnie de 1858 à 1884.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 avril 1885): 2, col. 2-3.

13 No d'identification : 7563 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie de navigation du Richelieu et Ontario. Avis. Le dernier bateau de la saison pour Québec laissera Montréal jeudi le 13 novembre courant et repartira de Québec vendredi le 14.
J.B. Labelle, gérant général
Alex Milloy, gérant du trafic.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 novembre 1884): 3, col. 1.

14 No d'identification : 7561 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Avis. À partir de dimanche, le 28 septembre courant et jusqu’à la fin de la navigation, le bateau à vapeur Trois-Rivières, partira des Trois-Rivières pour Montréal et les ports intermédiaires à midi au lieu de 1 heure comme ci-devant.
Par ordre J.B. Labelle, gérant
Ol.On. Désilets, agent

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 septembre 1884): 3, col. 1.

15 No d'identification : 7559 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie du Richelieu fait faire d’importantes améliorations sur ses quais; des travaillants sont occupés à les refaire complètement à neuf. Cette dépense était depuis assez longtemps nécessitée.

Référence
Le Clairon (6 juin 1884): 2, col. 4.

16 No d'identification : 7557 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il a été pris des arrangements par les directeurs de la compagnie du Richelieu afin que les bateaux puissent être aussi réguliers que les chars. Ainsi le départ de Québec et Montréal se fera exactement à l’heure indiquée et l’arrivée à Trois-Rivières comme aux autres ports intermédiaires aura lieu aussi à l’heure qui aura été indiquée.
C’est une excellente affaire pour laquelle nous félicitons les MM. de la compagnie du Richelieu.

Référence
Le Clairon (3 juin 1884): 2, col. 4.

17 No d'identification : 7556 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie du Richelieu fait paver en neuf tous ses quais.

Référence
Le Clairon (20 mai 1884): 3, col. 1.

18 No d'identification : 7554 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On a fait construire sur le quai de la compagnie du Richelieu, de chaque côté de l’enclos des animaux, deux petits kiosques d’un goût assez recherché et qui font l’admiration des promeneurs sur le boulevard. Ils sont destinés au bois.
Et l’on dira ensuite que Trois-Rivières ne progresse pas. Allons donc!

Référence
Le Clairon (29 avril 1884): 2, col. 4.

19 No d'identification : 7553 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À partir de dimanche, 9 septembre courant, le bateau à vapeur Trois-Rivières laissera les Trois-Rivières pour Montréal, à midi, au lieu de 1 heure. Et cela jusqu’à avis contraire.
Par ordre des directeurs
O. O. Désilets, agent
Trois-Rivières 5 septembre 1883.

Référence
«Compagnie de navigation du Richelieu et d’Ontario», Le Journal des Trois-Rivières (10 septembre 1883): 3, col. 1.

20 No d'identification : 7549 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les engagements pour la compagnie de navigation Richelieu et Ontario sont terminés. L’ancien personnel a presque tout été réengagé. Le Capt. Duval du « Trois-Rivières » a remis sa démission. Les repas sur les bateaux ont été donnés à un restaurateur de Montréal, ce qui a permis à la compagnie de ne pas engager de cuisiniers, stewards, garçons, etc.

Référence
Le Constitutionnel (21 mars 1883): 2, col. 3.

21 No d'identification : 7547 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On annonce que M. Joseph Laliberté de St-Jean Deschaillons organise une compagnie dans le but d’établir une nouvelle ligne de bateau à vapeur entre Québec et Montréal. »

Référence
Le Constitutionnel (2 mars 1883): 2, col. 3.

22 No d'identification : 7545 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On nous apprend que M. Jos. Laliberté de St-Jean Deschaillons est à former une compagnie pour l’établissement d’une nouvelle ligne de vapeur entre Montréal et Québec.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 février 1883): 2, col. 3.

23 No d'identification : 7542 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les hommes d’affaires se plaignent que les employés de la compagnie du Richelieu n’apportent par tout le soin désirable au transport des marchandises consignées ici. Les effets arrivent par les bateaux complètement avariés. Nous espérons que les officiers de la compagnie s’empresseront de remédier à cet abus.

Référence
Le Constitutionnel (9 octobre 1882): 3, col. 1.

24 No d'identification : 7540 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il y aura bientôt une ligne d’opposition aux vapeurs de la compagnie du Richelieu entre Québec et Montréal. Le premier des deux vapeurs qui vont tenir cette ligne est parti de Prescott pour Montréal, samedi dernier.

Référence
Le Constitutionnel (20 mai 1881): 2, col. 2.

25 No d'identification : 7539 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La compagnie du Richelieu fait actuellement couvrir d’asphalte cette partie du boulevard qui se trouve en face de ses quais. Les travaux sont exécutés sous l’habile surveillance de M. Zéphirin Hamel.
Cette amélioration permettra à la compagnie d’utiliser les vastes hangars qui se trouvent au-dessous du boulevard. »

Référence
La Concorde (13 octobre 1880): 2, col. 4.