1 No d'identification : 8281 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Of the pulp and paper (from Laurentide) only 1 437 tons out of production exceeding of the product of the Shawinigan industries not a sign yet. »
(Commission du port, Canadian Sessional Papers 1905, no 23)

Référence
Ronald Rudin, The development of four Quebec towns, 1840-1914 : a study of urban and economic growth in Quebec, Thèse de doctorat (histoire), York University, 1977: 78.

2 No d'identification : 8280 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Except for 1904 when labour problems in the port of Montréal diverted traffic to Trois-Rivières, exports did not again exceed 600 000$ in value prior to the war.
Exports from the city reached a pre-world war High of 1 326 675 in 1900. »

Référence
Ronald Rudin, The development of four Quebec towns, 1840-1914 : a study of urban and economic growth in Quebec, Thèse de doctorat (histoire), York University, 1977: 77.

3 No d'identification : 8279 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À la sortie, le papier journal et le papier Kraft sont de beaucoup les plus importants produits d’exportation. On compte en plus, de l’aluminium, du bois de sciage, des carbures. Il sort aussi beaucoup de sable du port de Trois-Rivières. 50 000 tonnes.

Référence
Roland Caron, Les ports concurrents de Montréal sur le fleuve St-Laurent, Thèse de licence (sciences commerciales), Montréal, École des Hautes Études Commerciales, 1944: 32.

4 No d'identification : 8278 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Presque tous les produits entrés, on le voit, sont destinés à la fabrication soit du papier journal, soit de machineries ou tuyaux de fonte, soit de produits textiles.
En plus de ces articles, il entre en quantité plus ou moins grande du bois à pâte, du sable, du ciment, de l’essence, de la mélasse.

Référence
Roland Caron, Les ports concurrents de Montréal sur le fleuve St-Laurent, Thèse de licence (sciences commerciales), Montréal, École des Hautes Études Commerciales, 1944: 32.

5 No d'identification : 8275 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un signe de progrès pour notre cité, est bien l’augmentation constatée dans le bureau des Douanes chaque année. Pour le mois d’avril, mai et juin, le total des revenus se chiffre par 75 724,15$ reportés comme suit : avril 16 699,11$; mai 31 181,93 $; juin 25 243,11 $ pour 1911.
Ces chiffres sont très intéressants et il est bon aussi de noter que que depuis quelques années les revenus de ce bureau ont toujours été doublés de mois en mois et d’année en année. »

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (21 juillet 1911): 6, col. 1.

6 No d'identification : 8272 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un grand nombre de bateaux sont actuellement dans le port. Les commerçants de pommes y sont installés depuis déjà quelques jours, et on remarque aussi à l’Île Baptiste le “Drimshowen” qui prend un chargement de bois. La barge à vapeur américaine Henchly y prend aussi un chargement, le steamer Minerva décharge une cargaison de charbon pour la “Dominion Coal Co.”. Le Bungore Head a livré une cargaison de glaise de Chine pour la Laurentide Pulp Co. »

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (23 septembre 1910): 8, col. 3.

7 No d'identification : 8269 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« M. le maire Olivier a ouvert de larges horizons à ses collègues du conseil de ville hier soir. Il a annoncé que des expéditions d’animaux pour l’Europe auraient bientôt lieu de notre port et montré là le commencement possible d’un grand commerce d’exportation.

Puis il a fait pressentir que le projet de construction d’un chemin de fer électrique entre la Grand-Mère, Shawinigan et notre ville sera prochainement mis devant le conseil. Les travaux de localisation de cette ligne commenceront la semaine prochaine. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (1 septembre 1899): 3, col. 3.

8 No d'identification : 8267 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lors de la clôture de la navigation, la commission du Havre réclamait 800 $ de la compagnie de navigation Richelieu et Ontario.

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (18 décembre 1896): 3, col. 5.

9 No d'identification : 8264 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un canal boat, le dernier de la saison, a pris cette semaine son chargement au quai de
M. J.A. Gagnon, sur le St-Maurice. Pendant toute la saison, il y a eu régulièrement 50 ou 60 de ces canal-boat amarrés à nos quais. Chaque capitaine de ces bateaux a sa famille à bord, et c’est une bonne aubaine pour la ville que la visite de ces étrangers. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (13 novembre 1896): 3, col. 4.

10 No d'identification : 8263 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Remerciements à la compagnie du Richelieu et Ontario pour le service qu’elle a donné avec le vapeur « Island Queen ».

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (10 novembre 1896): 3, col. 5.

11 No d'identification : 8261 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Les bateaux de pommes ont fait leur apparition devant la ville. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (18 septembre 1896): 3, col. 4.

12 No d'identification : 8258 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous avons annoncé dernièrement que la compagnie de navigation Richelieu et Ontario était à reconstruire les bâtisses détruites par l’inondation ce printemps. Nous devons féliciter la compagnie d’accompagner à cet ouvrage des citoyens de Trois-Rivières. »

Référence
«Échos de la ville», Le Trifluvien (9 juin 1896): 3, col. 5.

13 No d'identification : 8256 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le steamer Apsden est arrivé mercredi dernier, venant de Sydney, Colombie-Britannique, avec un chargement de charbon, consigné à M. J.A. Gagnon. Il est à décharger au quai Gagnon. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (2 août 1895): 3, col. 3.

14 No d'identification : 8255 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Dans le port : le steamer « Apsden », Capt. J.S. Consins, de Sydney, Colombie-Britannique, avec 2 300 tonnes de charbon qu’il décharge au quai Gagnon.

Référence
«Échos de la ville», Le Trifluvien (25 septembre 1894): 3, col. 3.

15 No d'identification : 8253 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le SS « Tiber » de Terre-Neuve était dans notre port hier, pour compléter son chargement de provisions générales.
Il est reparti avec certain nombre d’hommes pour les chantiers de Terre-Neuve.

Référence
«Échos de la ville», Le Trifluvien (18 septembre 1894): 3, col. 4.

16 No d'identification : 8251 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
[...] le « Glentivet », Capt. John Chase, vient de Sydney, Nouveau-Brunswick, avec 2012 tonnes de charbon, qu’il décharge au quai Gagnon.

Référence
«Échos de la ville», Le Trifluvien (24 août 1894): 3, col. 3.

17 No d'identification : 8248 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le steamer « Highfield » est arrivé hier avec un chargement de charbon mou (bitume) de 3250 tonnes consigné à M. J.A. Gagnon. Il est à décharger au quai Gagnon.

Référence
«Échos de la ville», Le Trifluvien (11 mai 1894): 3, col. 4.

18 No d'identification : 8244 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
MM. J.C. Malone et Cie, de cette ville, ont expédié jeudi matin, de Montréal à Liverpool, Angleterre, par le steamer « Canopus », 2 000 autres par le steamer « Tiber ». Il ne leur restera plus qu’une expédition à faire, le 28 septembre courant, pour terminer leur contrat pour la saison.
Du 5 septembre 1892 au 12 septembre 1893, les MM. Malone ont expédié 17 000 tonnes de foin. On peut se faire par là une idée du commerce considérable de foin qui se fait dans notre district.

Référence
«Expéditions de foin», Le Trifluvien (15 septembre 1893): 3, col. 3.

19 No d'identification : 8243 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le steamer « Mereddio » a quitté notre port samedi avec un chargement de 1 000 balles de foin consignées par J.C. Malone et Cie pour Sydney, Cap Breton.

Référence
«Échos de la ville», Le Trifluvien (5 septembre 1893): 3, col. 5.

20 No d'identification : 8241 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le steamer « Mereddio » est à décharger du charbon au quai de M. J.A. Gagnon, pour ce dernier. Un autre est à prendre un chargement de bois.

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (31 mai 1893): 3, col. 5.

21 No d'identification : 8239 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le steamer « Mersario » a quitté le port, hier matin, pour Glasgow, avec un chargement de 5000 balles de foin et 3000 madriers.

Référence
«Notes Locales», Le Trifluvien (26 octobre 1892): 3, col. 4.

22 No d'identification : 8236 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le steamer « Marcella » doit arriver dans notre port demain pour y prendre un chargement de foin, de fromage et de bois, que Messieurs James C. Malone et Cie expédient en Angleterre.
Le 27 courant, un autre steamer, le « Haylor » viendra aussi prendre un chargement de bois, vendu par M. J.A. Gagnon, et expédié à St-Jean, Terre-neuve.
Le 23 courant, le steamer « Tordenskjold » arrivera avec une cargaison de charbon, consigné à M. J.A. Gagnon.

Référence
«Notes Locales», Le Trifluvien (19 octobre 1892): 3, col. 4.

23 No d'identification : 8235 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le steamer « Tiber » doit s’arrêter aujourd’hui dans notre port pour y prendre soixante-dix hommes, une quinzaine de chevaux et quantité de fret et provisions, que Messieurs Goodday, Benson et Co. envoient à Terre-Neuve. à leurs chantiers d’Exploit Rivers.
Les gages payés sont bons et les hommes paraissent heureux de partir.

Référence
«Notes Locales», Le Trifluvien (1 octobre 1892): 3, col. 4.

24 No d'identification : 8230 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le steamer « Ridal Holme » arrive ce matin dans notre port, venant de Sidney, Colombie-Britannique, avec une cargaison de tonnes de charbon, consignée à M. J.A. Gagnon.
C’est le premier steamer océanique qui entre dans notre port, cette année.

Référence
«Notes Locales», Le Trifluvien (11 mai 1892): 3, col. 2.

25 No d'identification : 8225 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Dans un seul voyage, le vapeur « Trois-Rivières » a transporté à Montréal 1 500 boisseaux de patates et 800 meules de fromage, autre une quantité considérable d’autres produits.

Référence
«Notes locales », Le Trifluvien (14 novembre 1891): 3, col. 4.