1 No d'identification : 11031 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Un fil de transmission traverse depuis quelques semaines le St-Laurent. Le courant transmis est de 50 000 volts. Le Bien Public donne des détails importants sur la réalisation de ce projet. Géologie, courbe, etc.

Référence
«Les tours de la Shawinigan Water & Power Co.», Le Bien Public (4 avril 1918): 10, col. 4.

2 No d'identification : 11030 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Trois-Rivières aura sa tour Eiffel. Une structure sera érigée afin de soutenir un fil métallique conduisant l’énergie électrique aux paroisses de la rive sud. Le travail se faisant pendant l’hiver, le salaire est en conséquence.

Référence
«Ouvrier de la cité», Le Bien Public (27 décembre 1917): 8, col. 1.

3 No d'identification : 11029 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’échevin Vennes, secondé par l’échevin Lalonde, ont demandé que le comité de l’éclairage étudie le meilleur moyen de rendre le système électrique payant, soit en posant des compteurs ou des contrôleurs et en établissant une comptabilité pratique dans cet important département.
Cette proposition a été adoptée sans opposition.

Référence
«Le système électrique», Le Nouveau Trois-Rivières (29 mars 1917): 1, col. 6.

4 No d'identification : 11028 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’article traite de tarif d’électricité. Deux options s’opposent : le service municipalisé et la North Shore. L’article est signé par Jospeh Barnard.

Référence
Le Bien Public (1 avril 1915): 1, col. 4.

5 No d'identification : 11027 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le journal prend position sur le règlement 239, lequel règlement est expliqué et présenté tel que formulé originalement.

Référence
Le Bien Public (18 décembre 1913): 1, col. 1.

6 No d'identification : 11026 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« On continuera à se plaindre du peu de cas que fait la compagnie de gaz des plaintes formulées par le public.
Nous recevons des correspondances où l’on est loin d’être tendre pour la compagnie et pour les membres du conseil de ville dont l’enthousiasme à ce sujet est sévèrement critiqué. Nous ne pouvons donner publicité à ces plaintes légitimées vu leur nombre et le ton général dans lequel elles sont formulées, mais nous n’en ferons pas moins l’objet d’une attention spéciale et nous continuerons de demander pour le public qui a droit d’être mieux traité, et par la compagnie et par la corporation; nous reviendrons encore sur ce sujet. »

Référence
«Le gaz à Trois-Rivières», Le Nouveau Trois-Rivières (22 juillet 1910): 8, col. 4.

7 No d'identification : 11025 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Article au sujet de la mauvaise qualité de l’éclairage électrique dans la ville de Trois-Rivières.

Référence
«Notre éclairage», Le Nouveau Trois-Rivières (14 janvier 1910): 1, col. 3.

8 No d'identification : 11024 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le journal reçoit des plaintes tous les jours à propos du système de lumière électrique. Le public demande de faire savoir qu’il en a assez de l’état de choses actuel.

Référence
«La lumière», Le Bien Public (5 octobre 1909): 1, col. 1-2.

9 No d'identification : 11023 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le maire et le conseil veulent forcer la compagnie électrique à faire cesser les défectuosités de l’éclairage, ce qui mérite des félicitations selon l’auteur.

Référence
«La lumière», Le Bien Public (24 septembre 1909): 1, col. 4-5.

10 No d'identification : 11022 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’auteur souligne qu’une inspection rigoureuse et fréquente de chaque installation d’appareil électrique s’impose.

Référence
«Ces installations électriques», Le Bien Public (6 août 1909): 1, col. 1-2.

11 No d'identification : 11021 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« M. Colby et P.E. Panneton, de la North Shore Power Co., ont eu une entrevue avec les membres du conseil de ville, à la séance de jeudi dernier, au sujet de la vieille question de pompage de l’eau par l’électricité.
Cette fois, enfin, on est tombé d’accord sur une base de négociations. Pour avoir sous contrat, la compagnie a renoncé à la clause qui lui offrait le droit exclusif de fournir la force électrique aux citoyens des Trois-Rivières.
Il n’y a plus de monopole.
Les détails du marché à intervenir entre la compagnie seront discutés dans une nouvelle séance qui aura lieu jeudi de cette semaine, mais le point saillant de l’affaire est, avec l’abandon de l’encombrante clause, celui-ci : la compagnie fournira à la ville 25% plus d’eau que celle-ci n’en consomme actuellement, et ce, au prix de 4000$ par année. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (1 août 1899): 3, col. 5.

12 No d'identification : 11020 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
«La North Shore Power Co., en compensation de certaines défectuosités dans son service constatées pendant le cours de l’année dernière, s’engage à poser gratuitement pour cette année deux nouvelles lampes à arc et cinq lampes à incandescence. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (28 février 1899): 3, col. 2.

13 No d'identification : 11019 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il y a trop d’irrégularité dans le système d’éclairage. Les autorités municipales devraient remédier à cet état de choses au plus vite. Le service devrait pouvoir se faire d’une façon ininterrompue.

Référence
«De la lumière!», Le Trifluvien (9 septembre 1898): 2, col. 2.

14 No d'identification : 11018 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Séance du conseil de ville, mercredi soir. L’événement de la soirée a été l’adoption d’une résolution par laquelle le conseil accepte que la North Shore Power Co. se substitue à MM. Frégeau et Lacroix, en tout ce qui concerne la lumière électrique. La compagnie pré-mentionnée jouira de tous les droits et privilèges de ces messieurs et s’engage naturellement à remplir les obligations par eux contractées envers la ville. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (10 septembre 1897): 3, col. 4.

15 No d'identification : 11017 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« On se plaint vivement du manque de lumière dans les rues du Pont et des Champs. De fait, ces rues sont fort mal éclairées et des améliorations s’imposent. Pourquoi ne remplacerait-on pas, par exemple, les lumières incandescentes par des lumières à arc, dans la rue du Pont? »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (27 août 1897): 5, col. 3.

16 No d'identification : 11016 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« La North Shore Power Co. a pris possession, mardi soir, de la lumière à arc. Elle nous fournit une lumière superbe. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (6 août 1897): 5, col. 4.

17 No d'identification : 11015 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Contrat de vente des installations électriques de la ville à MM. J.B. Frégeau et E.A. Lacroix.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 août 1896.

18 No d'identification : 11014 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Entente entre MM. Fregeau et Lacroix et la ville pour l’achat du système électrique.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 juillet 1896.

19 No d'identification : 11013 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Conditions d’achat du service d’électricité de la ville par Fregeau et Lacroix.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 mai 1896.

20 No d'identification : 11012 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« L’attention de nos échevins est attirée sur l’état général de nos rues qui ont grandement besoin d’être améliorées, et nos trottoirs, presque partout, se trouvent dans des conditions déplorables.
En même temps, il faudrait au moins une quarantaine de lampes électriques de plus que celles que nous avons actuellement pour l’éclairage de nos rues. »

Référence
«Conseil de ville», L’indépendance canadienne (12 octobre 1895): 2, col. 4.

21 No d'identification : 11011 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La corporation met en vente les installations électriques.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 avril 1895.

22 No d'identification : 11010 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Conditions de vente du plan de la lumière électrique appartenant à la corporation de la cité de Trois-Rivières. »

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 mars 1895.

23 No d'identification : 11009 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Répartition de l’éclairage à Trois-Rivières en 1895 (emplacements des lumières à arc).

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 mars 1895.

24 No d'identification : 11008 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport de l’électricien de la ville (bi-annuel janvier-juillet) sur le nombre de lumières installées dans la ville avec le nom des propriétaires.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 janvier 1895.

25 No d'identification : 11007 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport de l’électricien de la ville avec le nombre de lumières installées chez chaque individu (listes).
(30 juillet) 1894.
Nombre de lumières au 27 juillet 1894 :
1578 lumières de 16 chandelles.
17 lumières de 32 chandelles.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 juillet 1894.