Thème : Compagnies d'assurances
Index thématique -> Économie -> Finances -> Compagnies d'assurances
1 No d'identification : 13430 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Voir : Assurance collective (information) des employés de la Belgian Indudustrial Co. Ltd (Shawinigan Falls)

Référence
Shawinigan Falls Review, 1, 22 (15 juillet 1921): 3-4-5.

2 No d'identification : 13428 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le but que les Prévoyants du Canada se proposaient en 1916 a été atteint, il est même dépassé. L’actif de cette intéressante institution est de 1 006 931,34$. Les prévoyants sont maintenant millionnaires; ils s’en réjouissent avec tous leurs amis. C’est bien légitime, car le succès a largement couronné leurs efforts.
Les perspectives d’avenir sont les plus brillantesques [sic] jamais pour la grande compagnie de rentes viagères. Elle a actuellement soixante-dix mille parts de pension en vigueur. Afin de bénéficier de la richesse déjà acquise, le public sera de plus en plus anxieux de joindre ses rangs. »

Référence
«Les prévoyants du Canada», Le Bien Public (1 février 1917): 1, col. 5.

3 No d'identification : 13423 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« M. Léonidas Chaîné, au service de cette compagnie depuis trois ans comme agent dans cette ville, vient d’être nommé gérant du bureau de Grand-Mère. Il nous fait plaisir de dire que cette promotion est une des plus méritées. M. Chaîné a su gagner et conserver la confiance et l’estime de ses supérieurs étant donné sa conduite d’honnête homme sobre et consciencieux. Nous lui souhaitons tout le succès mérité dans sa nouvelle carrière. »

Référence
«À la Métropolitaine promotion», Le Bien Public (25 janvier 1917): 8, col. 3.

4 No d'identification : 13418 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
M. William Dubé annonce au public qu’il a accepté la gérance de cette populaire assurance pour la ville et le district des Trois-Rivières y compris les villes de Grand-Mère et Shawinigan. Il vient d’ouvrir son bureau au no 1 de la rue Alexandre, aux Trois-Rivières, et se fera un plaisir de donner tous les renseignements et informations requis. La compagnie désire avoir dans le district un plus grand nombre d’agents, et M. Dubé recevra à ce sujet toutes les applications.

Référence
«Assurance Merchants Casuality Co.», Le Bien Public (25 janvier 1917): 3, col. 5.

5 No d'identification : 13416 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« C’est la maison, croyons-nous, la plus ancienne du genre ici aux Trois-Rivières et dans le district, à tout le moins pour les compagnies d’assurance que ces courtiers représentent. Un détail qui marque bien l’importance des affaires faites ici pour cette agence bien connue, est que lors de la grande conflagration en 1908, MM. Gouin et Désilets payèrent aux parleurs et polices la somme de 775 000$. »

Référence
«Le bureau d’assurance Gouin et Désilets», Le Bien Public, 29 (21 décembre 1916): 13, col. 3.

6 No d'identification : 13414 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« L’assurance nationale des fermiers de Québec, compagnie de mutuelle contre le feu, a dans l’intérêt des cultivateurs ici, un représentant en la personne de M. Léopold Ajrène. Cette compagnie est essentiellement pour les cultivateurs, aussi plusieurs en font déjà partie. Espérons que personne ne restera plus longtemps sans protection contre le feu. »

Référence
Le Bien Public (24 avril 1913): 5, col. 2.

7 No d'identification : 13410 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On relate une conférence de Alfred Charbonneau sur la municipalité, on donne les traits de force de son ponygérique [sic] de l’économie, cette grande vertu.

Référence
Le Bien Public (19 avril 1910): 5, col. 3-4.

8 No d'identification : 13408 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Vingt-troisième compte-rendu de la Compagnie d’assurance-vie « The Manufacturers Life Ins. Co. »

Référence
«The Manufactures life Ins. Co.», Le Bien Public (18 février 1910): 6, col. 4-6.

9 No d'identification : 13407 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Une personne de St-Maurice s’élève contre le fait que le gouvernement ait taxé leurs assurances paroissiales contre le feu. Serait-ce que ces mutualités paroissiales, parce qu’elles adoptent le système des services gratuits et coûtent moins cher, deviendraient les victimes des grandes compagnies? Le gouvernement, selon ce paroissien, n’est-il pas là pour empêcher les gros de manger les petits?

Référence
«Courrier : St-Maurice», Le Bien Public (18 janvier 1910): 2, col. 4-6.

10 No d'identification : 13405 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Éditorial sur la protection contre le feu à Trois-Rivières. On fait mention d’un mémoire préparé par l’association canadienne des assureurs faisant connaître les déficiences du système de protection contre les incendies de la corporation des Trois-Rivières. À cause de ces défaillances, les assurés doivent verser des primes plus élevées qu’il ne le faudrait.

Référence
Le Bien Public (21 décembre 1909): 1, col. 1-2.

11 No d'identification : 13402 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Éditorial sur le coût des assurances contre le feu à Trois-Rivières. Le journal blâme le conseil de ville de ne pas prendre les mesures nécessaires pour améliorer le service de protection contre le feu.

Référence
Le Bien Public (17 décembre 1909): 1, col. 1-2.

12 No d'identification : 13396 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
M. Désiré Paquet, agent d’assurance, vient de recevoir du quatrième vice-président de la Métropolitaine à New York, l’heureuse nouvelle qu’il a fait le plus grand chiffre d’affaire en fait d’assurance de toute la province de Québec et même du Canada : près de quarante mille dollars pour les six premiers mois de l’année courante.
C’est un chiffre qui lui vaut des félicitations, non seulement de la part de la compagnie qu’il représente, mais aussi de ses concitoyens, car c’est un beau record pour ceux qui s’y connaissent en fait d’assurance.

Référence
«Courrier de la cité : un beau record», Le Bien Public (16 juillet 1909): 4, col. 2.

13 No d'identification : 13392 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
Ste-Ursule. Le secrétaire de la compagnie d’assurance mutuelle contre le feu du comté de Maskinongé était hier à St-Alexis des Monts, pour percevoir la quote-part de chacun des porteurs de polices émises par cette compagnie sur la réparation ordonnée dans la proportion de 7,5 cents par 100$, sur le montant des dites polices. Les habitants de St-Alexis ont compris que cette compagnie d’assurance est une vraie société de secours mutuel digne de maintien, car le nombre d’affiliés en cette paroisse sera toujours en augmentant.

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (24 juillet 1900): 3, col. 5.

14 No d'identification : 13390 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À une assemblée des directeurs de la compagnie d’assurance contre le feu de St-Casimi, tenue le quatre courant, il a été décidé qu’à l’avenir la dite compagnie n’accepterait plus de risques aux moulins et autres constructions où on emploie la vapeur, ainsi que sur les cabanes à sucre, et autres constructions dans le bois.

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (10 juin 1893): 3, col. 4.

15 No d'identification : 13389 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Assemblée des membres assurés à la compagnie. Report des transactions et affaires.

Référence
«Compagnie d’assurance mutuelle de St-Pierre les Becquets : contre le feu, le vent et le tonnerre (premier rapport)», Le Trifluvien (31 décembre 1892): 3, col. 1-2.

16 No d'identification : 13388 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Textuel et intégral :
L’installation officielle de la succursale des Trois-Rivières de la société des artisans, de la cité de Montréal, aura lieu à l’hôtel de ville, salle St-Jospeh, lundi soir à 7 : 30 h précises.
Nous apprenons avec plaisir que cette société compte déjà au-delà de quarante membres en cette ville, et il y a lieu d’espérer que les grands avantages (4$ par semaine durant la maladie et 1 000$ à la mort) et la sécurité qu’offre cette société induiront un grand nombre de nos concitoyens à en faire partie. Le révérend M. Houde de l’évêché qui est lui-même un des membres sera probablement nommé chapelain de la succursale des Trois-Rivières. Le public en général et plus spécialement les ouvriers sont invités à se rendre à l’hôtel de ville, lundi soir. M. le président Lamarche de Montréal présidera l’assemblée.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 octobre 1889): 2, col. 5.

17 No d'identification : 13387 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Dans le courant du mois de juillet, grâce au zèle et à l’activité de M. le Dr Normand et de quelques autres personnes, notre ville sera dotée d’une succursale de la “société canadienne des artisans canadiens-français”. »

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (10 juillet 1889): 3, col. 4.

18 No d'identification : 13386 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Textuel et intégral :
On nous informe que M. Campeau, délégué de l’association catholique de bienfaisance, fera dimanche à 4 heures à l’hôtel de ville l’installation d’une branche de cette association d’assurance.
Le public sera admis.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 mars 1889): 2, col. 5.

19 No d'identification : 13385 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie d’assurance contre l’incendie de Stanstead et Sherbrooke avise que « les prélevés suivants ont été faits sur tous les billets de dépôt en force » aux dates mentionnées (le taux varie selon la date et la « classe » des billets (classe agricole et classe commerciale).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 octobre 1888): 3, col. 1.

20 No d'identification : 13384 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Compagnie d’assurance mutuelle contre le feu de Stanstead et Sherbrooke avise ses membres qu’elle a prélevé divers taux, au cours de l’année, sur les dépôts afin de couvrir pertes et dépenses. (Ces taux totalisent 8%).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (14 octobre 1886): 3, col. 2.

21 No d'identification : 13383 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
MM. H. Gault, M. Paquet, général de la compagnie d’assurance Royale d’Angleterre et Jos. Hende, directeur de la compagnie à Liverpool, étaient en cette ville, hier, en tournée d’inspection.
Ils ont parlé en termes très flatteurs de notre système d’aqueduc et de notre brigade du feu, comme protection très efficace contre les incendies.

Référence
Le Clairon (13 juin 1884): 3, col. 1.

22 No d'identification : 13382 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les membres de la compagnie contre le feu sont notifiés par les présentes que les taux de versements suivants ont été prélevés sur tous les billets en dépôts payables aux dates ci-dessous mentionnés pour couvrir les pertes et dépenses de l’année finissant le premier septembre 1883.
Septembre 15 (1882): 1%
Octobre : 0,5%
Novembre : 1%
Décembre : 0,5%
Janvier 15 (1883) : 0,5%
Février : 0,25%
Mars : 1%
Avril : 0,25%
Mai : 1%
Juin : 1%
Juillet : 0,5%
Août : 0,5%

Des versements formant 8% sur les montants originaires des billets en dépôt sont requis et devront être payés au bureau d’un agent de la compagnie Sherbrooke.

Référence
«The Stanstead and Sherbrooke Mutual Fire Insurance Company», Le Journal des Trois-Rivières (19 mars 1884): 3, col. 2.

23 No d'identification : 13381 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Textuel :
La compagnie d’assurance « The City of London Co. » au capital de 10 millions est maintenant installée à Trois-Rivières. Son agent est M. L. Thomas Desaulniers.
Cette compagnie assure les propriétés.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 décembre 1882): 2, col. 5.

24 No d'identification : 13380 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Taux d’intérêt prélevé sur un dépôt par la compagnie d’assurance mutuelle contre le feu des comtés de Stanstead et Sherbrooke et la compagnie d’assurance mutuelle contre le feu des Cantons de l’Est.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 octobre 1881): 3, col. 2.

25 No d'identification : 13379 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Nous apprenons avec beaucoup de plaisir que MM. A Migneault et J.O. Pleau ont obtenu l’agence de l’assurance financière pour les districts de Trois-Rivières et Arthabaska. Ces messieurs sont parfaitement compétents et entre leurs mains les intérêts de l’assurance financière sont bien placés.
Nous souhaitons succès à ces messieurs et leur offrons nos félicitations sincères pour la marque de confiance que leur nouvelle charge comporte. »

Référence
La Concorde (17 janvier 1881): 3, col. 1.