1 No d'identification : 14123 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Il y aura une vente à l’encan à la porte de l’église de Trois-Rivières de la terre (environ 89 arpents) de feu O.O. Désilets du rang Ste-Marguerite.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 juin 1887): 2, col. 4.

2 No d'identification : 14119 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« À vendre. Deux lots à bâtir situés sur la rue St-Paul, de 37 sur 90 pieds. Aussi : une maison en bois à un étage située sur la rue Célina, et une ferme située à près de 9 miles des Piles, contenant 165 âcres, dont 30 en état de culture, ainsi que des bâtisses neuves, sus-érigées. Le tout à être vendu à bon marché pour argent comptant. Pour plus amples informations, s’adresser à Alex Houliston.
No 14 rue St-Louis
Trois-Rivières, 20 octobre, 1879. »

Référence
La Concorde (20 octobre 1879): 3, col. 2.

3 No d'identification : 14116 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Le soussigné a reçu instruction de Bruno Duval, Ecr., député régistrateur, de vendre par encan public, mercredi 4 décembre 1878, à ses salles d’encan, rue Notre-Dame, Trois-Rivières, tous les droits, parts et prétentions dans une terre située à la banlieue des Trois-Rivières, de 2 arpents sur 42 de profondeur, bornée en front par le fleuve St-Laurent et de tous les autres côtés par Olivier Duval, Ecr.
Vente à 10 heures a.m.
John Ryan. »

Référence
«Vente par encan - Immeuble de valeur à la banlieue des Trois-Rivières», Le Journal des Trois-Rivières (28 novembre 1878): 3, col. 2.

4 No d'identification : 14114 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Vente de biens immobiliers de L. Alphonse Boyer, de la compagnie Boyer Hudson et Cie, commerçants de Montréal. Ces lots sont situés à Trois-Rivières.

Référence
Le Constitutionnel (18 mai 1877): 2, col. 6.

5 No d'identification : 14112 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Vente par licitation de biens fonciers et autres immeubles dépendants de la succession de John Broster de Trois-Rivières.

Référence
Le Constitutionnel (23 septembre 1874): 3, col. 1-2.

6 No d'identification : 14109 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Terre à vendre à Ste-Marguerite, sur le grand chemin de 2,5 arpents sur 50 dont 50 arpents en culture et le reste en bois franc.
S’adresser à :
Ignace Caron, propriétaire ou à Michel Caron.

Référence
Le Constitutionnel (29 juillet 1874): 3, col. 2.

7 No d'identification : 14105 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Avis est par le présent donné que le mercredi le vingt-huitième jour de février prochain, à midi, seront vendus à la salle d’encan de MM. Ryan et Rickaby, encanteurs, rue Notre-Dame, Trois-Rivières, neuf lots à bâtir, formant parties des terrains de l’Ordonnance, connus sous le nom de “Le Platon”, cinq des lots prenant leur front sur la rue Notre-Dame et ayant 51,9 pieds de front sur 150 pieds chacun ou environ de profondeur, et quatre des dits lots bornés en front par le “boulevard” ayant 39,3 de front sur une profondeur de 125 pieds, plus ou moins, tel qu’apparaît au plan dressé par Hayden PLS., et qui peut être vu à la salle d’encan des encanteurs sunommés.
L’acheteur devra payer un dixième du prix, comptant, au temps de la vente et la balance dans neuf paiements égaux annuels, avec intérêt de six par cent par année sur les versements non payés.
Plus amples conditions au temps, au lieu de la vente.
Par ordre,
William F. Coffin, agent des Terres de L’Ordonnance
Ottawa, 30 janvier 1870
Et. Parent
sous-secrétaire d’État »

Référence
«Trois-Rivières - Vente des terres de l’Ordonnance », Le Journal des Trois-Rivières (5 février 1872): 3, col. 3.

8 No d'identification : 14100 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
À Ste-Marguerite, paroisse de Trois-Rivières, un magnifique lopin de terre, de quatre arpents de front sur vingt de profondeur, à vendre à des conditions faciles. Pour plus amples informations, s’adresser au bureau du Constitutionnel, rue Craig.
Trois-Rivières, 23 mai 1870

Référence
Le Constitutionnel, 5 (10 juin 1870): 3, col. 4.