Thème : Métallurgie
Index thématique -> Économie -> Industries -> Métallurgie
1 No d'identification : 15247 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Girard & frère, nouvelle manufacture d’objets d’argenterie.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 juin 1872): 3, col. 3.

2 No d'identification : 15244 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Il est de nouveau question de la Page Wire Fence Co. C’est le journal Industrial Canada, organe de l’association des manufacturiers canadiens, qui nous annonce qu’une compagnie de Montréal a entrepris la construction d’usines pour une valeur de 150 000$ pour la Page W.F. Co. aux Trois-Rivières. »

Référence
Le Bien Public (7 août 1919): 8, col. 3.

3 No d'identification : 15174 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La construction des usines de clôtures métalliques aux Trois-Rivières, “Page du Canada”, est retardée par le manque de pièces. Les gouvernements des États-Unis et du Canada sont très stricts pour ce qui est de l’emploi de l‘acier pour d’autres fins que celles de la guerre.

Référence
«Un retard inévitable», Le Bien Public (28 novembre 1918): 1, col. 7.

4 No d'identification : 15173 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Une nouvelle compagnie formée sous ce nom et composée de MM. J.A. Duplessis et T. Paré exploitera à l’avenir la boutique que dirigeait M. J.A. Duplessis. Les nouveaux propriétaires sont à faire subir des améliorations considérables à l’ancienne boutique Duplessis et sous peu notre cité sera dotée d’une nouvelle industrie considérable procurant à un grand nombre d’ouvriers machinistes, un ouvrage permanent et très rémunérateur. »

Référence
«Three Rivers Machinery’s exchange», Le Nouveau Trois-Rivières (7 avril 1911): 8, col. 1.

5 No d'identification : 15172 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« La manufacture The Three Rivers Foundry and Machine Co. reçoit des commandes importantes tous les jours. La semaine dernière elle a obtenu de la ville de Montréal un contrat considérable pour les conduites d’eau. C’est un succès signalé, car toutes les fabriques du pays avaient été appelées à faire des soumissions. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (13 juillet 1900): 3, col. 4.

6 No d'identification : 15171 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous avons rencontré M. Hawthorn, le nouveau directeur gérant de la St-Maurice Axe and Tool Mfg Co. qui nous a dit que cette manufacture serait rouverte lundi. Il y a des commandes considérables, malheureusement, les ouvriers sont rares. C’est le temps pour les faiseurs de haches de se placer avec de bons gages. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (22 juin 1900): 3, col. 4.

7 No d'identification : 15170 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« La St-Maurice Foundry vient de recevoir une forte commande de conduites d’eau. Cette manufacture, ouverte depuis à peine un mois, a augmenté son personnel et emploie maintenant 50 hommes. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (22 juin 1900): 3, col. 4.

8 No d'identification : 15169 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« La St-Maurice tool and axe works vient de faire l’acquisition d’un appareil pour utiliser le nickel dans la fabrication des petits outils. Le nickelage donne une meilleure apparence à l’article et a, de plus, l’avantage de le protéger absolument contre les atteintes de la rouille. C’est une amélioration importante pour cet établissement. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (27 mai 1898): 3, col. 3.

9 No d'identification : 15168 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Bénédiction de la nouvelle manufacture qui emploie la fonte coulée pour faire ses outils.

Référence
«La manufacture d’outil et de hache des Trois-Rivières», Le Trifluvien (21 septembre 1894): 2, col. 3-4.

10 No d'identification : 15167 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La Three Rivers Iron Works Co. a commencé à couler les tuyaux la semaine dernière.
On en fait de quatre à cinq par jour.

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (25 mai 1894): 3, col. 4.

11 No d'identification : 15166 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« La Three-Rivers Iron Works Co. est à recevoir des machineries nouvelles et sous peu de jours cet établissement sera en pleine opération. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (20 avril 1894): 3, col. 5.

12 No d'identification : 15165 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« La réunion annuelle de la Trottier axe and edge tool Co. a eu lieu le 9 courant. La reconstruction de la nouvelle fabrique pour remplacer celle qui fut brûlée il y a quelques semaines est presque terminée. Le travail recommencera dans une semaine environ.
M. R.W. Williams a été élu président ; M. N.L. Denoncourt, vice-président ; M. A.J. Pothier, secrétaire et gérant ; M. U. Carignan, trésorier et MM. P.E. Panneton et T.E. Normand, directeurs. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (14 novembre 1893): 3, col. 4.

13 No d'identification : 15164 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« La L.P. Trottier axe and tool adges manufacturing Co. a commencé à construire ses usines près de la gare du Pacifique Canadien. M. Nering, l’inventeur du procédé pour couler l’acier dont cette compagnie a fait l’achat, dirige les travaux. »

Référence
«Manufacture », Le Trifluvien (11 octobre 1890): 3, col. 4.

14 No d'identification : 15163 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Il est question d’établir ici des ateliers pour la confection des chars, plates-formes, etc., pourvu que le gouvernement promette à notre ville une part du patronage. Les promoteurs de l’entreprise sont des citoyens de Trois-Rivières assez influents auprès du gouvernement pour obtenir ce patronage et conduire l’entreprise à bonne fin. »

Référence
Le Constitutionnel (19 décembre 1881): 2, col. 6.

15 No d'identification : 15162 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Nouvelles industries de fabrication de roues de chemins de fer aux Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 juillet 1877): 2, col. 2-3.

16 No d'identification : 15161 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rémillard : manufacture de charrues aux Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 octobre 1871): 3, col. 3.

17 No d'identification : 15160 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Le soussigné manufacture et vend à son magasin, rue Badeau, près du marché, des couchettes en fer, petites et grandes. Il compte sur l’encouragement de ses amis et du public.
L. Sarazin. »

Référence
«Couchette en fer», Le Journal des Trois-Rivières (27 août 1869): 3, col. 3.

18 No d'identification : 15159 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Quand le bâtiment va, tout va, dit le proverbe. Nous pouvons donc déclarer grande prospérité de la Canada Iron Corporation en notre ville. Après avoir plus que doublé ses usines en constructions nouvelles et avoir complètement remodelé les anciennes, cette compagnie a construit plusieurs maisons pour ses employés et est à construire trois nouvelles. Ceci portera à neuf le nombre de ses résidences pour les employés. »

Référence
Le Bien Public (17 juillet 1919): 8, col. 4.

19 No d'identification : 15158 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Nous annoncions la semaine dernière des travaux d’agrandissement auxquels doivent travailler sous peu les directeurs de la compagnie Canada Iron, rue St-Maurice.
Aujourd’hui on nous annonce pour un avenir très prochain la construction d’une autre grande manufacture de pulpe qui serait érigée cette fois par la St-Maurice Lumber Co. sur son terrain longeant le bord de la rivière St-Maurice et le long des immenses terrains que possède la St-Maurice Lumber Co. à cet endroit. Nous n’avons pu contrôler d’une façon indiscutable cette nouvelle, mais il ne doit pas être impossible qu’il y ait du vrai dans cette rumeur. »

Référence
«Agrandissements et améliorations», Le Nouveau Trois-Rivières (27 octobre 1911): 8, col. 3.

20 No d'identification : 15157 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Canada Iron Corporation se propose dit-on d’agrandir considérablement ses usines à Trois-Rivières.
Ces importants travaux de construction deviennent urgents pour mettre cette compagnie en mesure de remplir des contrats considérables déjà reçus et des grandes commandes qui lui arrivent chaque jour. »

Référence
«Travaux considérables», Le Nouveau Trois-Rivières (20 octobre 1911): 8, col. 5.

21 No d'identification : 15156 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Contrat pour conduites d’aqueduc : article qui stipule que la Canada Iron vient d’obtenir un contrat pour la fabrication de tuyaux.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (16 juin 1911): 8, col. 3-4.

22 No d'identification : 15155 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Canada Iron Corporation Limited est à ériger une fonderie temporaire qui devra être mise en opération la semaine prochaine afin de pouvoir répondre aux demandes les plus pressantes en attendant la reconstruction des fonderies incendiées. »

Référence
«Travaux repris», Le Nouveau Trois-Rivières (4 février 1910): 8, col. 4.

23 No d'identification : 15154 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Le journal félicite le conseil d’avoir exempté de taxes municipales la Canada Iron. On signale que l’intervention du député Bureau est arrivée à point dans cette affaire. On demande son influence, comme député à Ottawa, dans le sens de l’amélioration des voies de transport à Trois-Rivières.

Référence
«La Canada Iron», Le Bien Public (31 décembre 1909): 1, col. 1-2.

24 No d'identification : 15153 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Article qui met fin à la rumeur selon laquelle la Canada Iron aurait pu s’installer dans une autre localité et déménager de Trois-Rivières.

Référence
«Une bonne nouvelle », Le Nouveau Trois-Rivières (24 décembre 1909): 6, col. 4-6.

25 No d'identification : 15152 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
La Canada Iron Co. aurait l’intention de laisser la ville de Trois-Rivières pour aller s’établir ailleurs, si les offres de la ville ne sont pas assez généreuses. Au conseil, on tente de faire valoir l’importance de cette manufacture. Dans trois des derniers mois, elle aurait employé de 300 à 320 hommes et versé entre 11 000$ et 13 000$ en salaire.

Référence
Le Bien Public (10 décembre 1909): 6, col. 2.