1 No d'identification : 15783 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La ville ordonne la saisie des biens de Edouard Bradley, manufacturier de papier pour un paiement de taxes.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 mars 1883.

2 No d'identification : 15475 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
1925. La C.I.P détruit la scierie qui se trouve sur ses terrains pour agrandir son usine de pâtes et papiers.

Référence
Le Bien Public (14 janvier 1925).

3 No d'identification : 15474 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le greffier de la ville signale à la St-Maurice Lumber Co. qu’il n’apprécie guère que la compagnie emploie beaucoup d’étrangers.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 janvier 1925.

4 No d'identification : 15473 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Pour la construction d’une usine de pâte de sulfite, la St-Maurice Lumber demande au conseil :
- Une exemption de taxe de 20 ans
- 3000 de taxe scolaire
- Taux spéciaux pour l’eau
- La fermeture d’une partie de la rue des Pins, Budden, St-Charles, Notre-Dame et des Commissaires.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 juin 1919.

5 No d'identification : 15472 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’acte de vente des propriétés d’Alexandre Baptist à la Wayagamack Pulp & Paper Co. se trouve chez le notaire E.G. Mérédith.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 février 1911.

6 No d'identification : 15471 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Les produits de cette manufactures (Laurentide) sont expédiés de deux façons : soit aux Trois-Rivières par l’embranchement du Pacifique Canadien connu sous le nom de chemin des Piles ; soit à Québec par le chemin de fer des Basses Laurentides et du Lac St-Jean, le tout à destination de l’Angleterre. »

Référence
Le Trifluvien (12 novembre 1897): 3.