Thème : Construction navale
Index thématique -> Économie -> Industries -> Construction -> Construction navale
1 No d'identification : 7658 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie Fraser Brace Company Ltd occupe les mêmes chantiers navals que la Three Rivers Shipyard et la National Shipbuilding Corporation.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 janvier 1922.

2 No d'identification : 7657 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Série de documents concernant la faillite de la Three-rivers Shipyard Co.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1 décembre 1920.

3 No d'identification : 7654 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Shipyard se dispose à pousser activement le travail à ses chantiers cet hiver. Plusieurs lits de bateaux sont actuellement préparés à cet effet. Tant mieux, nos ouvriers en profiteront. »

Référence
Le Bien Public (30 octobre 1919): 8, col. 4.

4 No d'identification : 7652 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Samedi matin eut lieu aux chantiers de la Three-Rivers Shipyard ltd le lancement du “C-8”. On nous informe que les deux autres navires actuellement construits aux mêmes chantiers ne seront pas lancés cet automne. Ils seront parachevés durant l’hiver et au printemps pourront prendre la mer presqu’aussitôt lancés. »

Référence
Le Bien Public (25 septembre 1919): 8, col. 4.

5 No d'identification : 7651 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lancement d’un navire en acier à la Tidewater, une des filiales de la Canada Steamship.

Référence
«Lancement d’un superbe navire à la Tidewater», Le Bien Public (25 septembre 1919): 4, col. 5.

6 No d'identification : 7649 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À la Three-Rivers Shipyard, encore, on est à agrandir la bâtiment au nord de la rue Notre-Dame dans lequel se trouvait déjà plusieurs bureaux. Ainsi agrandi ce bâtiment renfermera tous les bureaux de la compagnie y compris ceux déjà installés dans la vieille maison de brique. Cette dernière sera transformée en un restaurant pour les ouvriers de la compagnie. »

Référence
«Trois-Rivières», Le Bien Public (14 août 1919): 8, col. 4.

7 No d'identification : 7647 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le quatrième des navires de la série “C” a été lancé jeudi dernier à la Three-Rivers Shipyard. Mme E-M Morgan, épouse du gérant de la banque de commerce, fut la marraine du “C-4”. »

Référence
Le Bien Public (7 août 1919): 8, col. 3.

8 No d'identification : 7645 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le second bateau a été lancé jeudi dernier à la Three-Rivers Shipyard. Le lancement fut encore mieux réussi que le premier dit-on. Le troisième sera aujourd’hui et le quatrième vers le 29. On espère pouvoir les lancer ainsi de semaine en semaine. »

Référence
Le Bien Public (17 juillet 1919): 8, col. 3.

9 No d'identification : 7640 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Three-Rivers Shipyard Co. construit un vaste bâtiment à son chantier. L’édifice qui servira à la préparation de l’acier pour les vaisseaux mesure 360 pieds de longueur, 180 en largeur et 30 en hauteur. Il sera traversé en largeur par une voie de chemin de fer. La structure est faite de pin de la Colombie. Les parois et la toiture seront en métal. Tout l’outillage moderne nécessaire au traitement de l’acier y sera installé. La compagnie annonce qu’elle a obtenu des contrats pour la construction de 4 navires en acier pour le gouvernement français. »

Référence
Le Bien Public (17 juillet 1919): 8, col. 3.

10 No d'identification : 7639 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Mercredi, le 2 courant, le premier des dix navires construits à la Three-Rivers Shipyard depuis l’automne dernier a été lancé. Il a en longueur 200 pieds et filera 12 noeuds à l’heure. Comme tous les autres actuellement en chantier, il a été construit pour le gouvernement français et destiné au trafic des côtes. Baptisé du nom de “C-1” par M. et Mme Kelly, il glissa sur son lit à 2 heures 10 devant une nombreuse assistance. La fanfare de La Salle assistait. »

Référence
Le Bien Public (10 juillet 1919): 8, col. 3.

11 No d'identification : 7637 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le niveau extrêmement élevé de l’eau a forcé les autorités de la Tidewater à suspendre une partie des travaux à leur chantier. On prétend même qu’un des navires en construction a été avarié. »

Référence
Le Bien Public (5 juin 1919): 8, col. 3.

12 No d'identification : 7636 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Three-Rivers Shipyard a inauguré des cours du soir pour préparer ses contremaîtres à la construction des navires en acier. »

Référence
Le Bien Public (22 mai 1919): 8, col. 5.

13 No d'identification : 7635 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Three-Rivers Shipyard Co. Ltd lancera bientôt plusieurs navires. Comme l’an dernier leur parachèvement se fera au quai vis-à-vis le boulevard. On est à faire les préparatifs nécessaires à cet endroit. »

Référence
Le Bien Public (15 mai 1919): 8, col. 3.

14 No d'identification : 7633 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les industries implantées aux Trois-Rivières fonctionnent à plein, la « Three-Rivers Shipyard » reçoit un contrat du gouvernement pour deux bateaux d’acier de 6500 tonnes chacun.

Référence
«Nos chantiers maritimes », Le Bien Public (17 avril 1919): 8, col. 2.

15 No d'identification : 7631 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Un navire de bois monté en quatre jours, voilà un record pour le National Shipbuilding Corporation aux Trois-Rivières.

Référence
«Industrie qui fait des progrès remarquables», Le Bien Public (6 mars 1919): 1, col. 5-6.

16 No d'identification : 7629 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La National Shipbuilding Corp’s a loué les bureaux de M. Eugène Balcer, sur la rue Notre-Dame, pour le coût de 3000 $ par année, avec une option pour acheter l’immeuble. On est à construire dix navires en bois aux chantiers maritimes de la compagnie, qui seront lancés ce printemps, nous dit-on. Au-delà de 800 hommes sont employés sur les chantiers. »

Référence
«Trois-Rivières», Le Bien Public (27 février 1919): 1, col. 5.

17 No d'identification : 7628 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Three-Rivers Shipyard Ltd est une division de la National Shipbuilding Corporation.
Le siège social est à New York et les chantiers à la Nouvelle-Orléans et Trois-Rivières.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 décembre 1918.

18 No d'identification : 7626 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le président de la Three-Rivers Shipyard ltd demande au conseil l’autorisation pour construire une voie ferrée traversant la rue Notre-Dame.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 novembre 1918.

19 No d'identification : 7623 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Samedi dernier, en présence de son président M. Rob Ryan, et des personnalités officielles de notre cité, la “National Shipbuilding Corporation” lançait sur les flots son deuxième navire en bois construit sur ses chantiers. Un nombre considérable de spectateurs était venu applaudir à ce nouvel exploit de notre compagnie de construction maritime. La coque du nouveau navire est actuellement au quai du Havre pour l’installation des machineries et le rachèvement [sic] du vaisseau. Ce second bateau sorti des chantiers trifluviens porte de nom de “War Radnor”. Nos félicitations aux constructeurs. »

Référence
«Lancement d’un navire», Le Bien Public (7 novembre 1918): 8, col. 5.

20 No d'identification : 7621 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On nous apprend que la compagnie américaine “Boston Shipyard Co.”, qui a acheté récemment les chantiers maritimes de la “Three-Rivers Shipyard Co.” vient de faire l’acquisition de la terre de Isaïe Lamy pour la somme de 57 000$. Cette terre que M. Lamy acheta il y a 15 ans pour la somme de 3000 $ a une superficie de 42 arpents. Elle se trouve située tout près des chantiers maritimes. »

Référence
«Grosse transaction à Trois-Rivières», Le Bien Public (30 octobre 1918): 8, col. 4.

21 No d'identification : 7620 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Samedi, on a lancé le premier navire en fer par la Tide-Water aux chantiers maritimes de Cap-de-la-Madeleine. Petite fête à l’occasion du lancement, les personnes présentes, etc.

Référence
Le Bien Public (4 août 1918): 1, col. 6.

22 No d'identification : 7618 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Plus de 700 hommes travaillent présentement aux deux vaisseaux en construction à la Three-Rivers Shipyard. Ces bateaux en bois pin de Colombie mesurent 270 pieds de long et jaugeront environ 3000 tonnes. Le gérant de la compagnie, M. Kirkwood, espère lancer le premier de ces vaisseaux à la fin du mois courant. »

Référence
«aux chantiers maritimes», Le Bien Public (11 juillet 1918): 8, col. 3.

23 No d'identification : 7616 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La compagnie des chantiers maritimes, qui construit actuellement deux vaisseaux en bois pour le compte de l’Amirauté anglaise, est à faire ériger sur le quai du havre des hangars spacieux pour y installer du matériel et des machines. Quand les deux vaisseaux seront lancés, ils seront amenés au quai près de ces hangars, où l’on mettra la dernière main à leur gréement. »

Référence
«Shipyard», Le Bien Public (2 mai 1918): 10, col. 3.

24 No d'identification : 7614 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Presque tous les ouvriers en construction étant retenus pour les chantiers maritimes, il n’en reste pas suffisamment pour les besoins ordinaires. Les charpentiers et menuisiers du dehors trouveraient donc un salaire rémunérateur aux Trois-Rivières. S’adresser à la C.D.C. (bureau de placement). »

Référence
«Pénurie de menuisier », Le Bien Public (2 mai 1918): 10, col. 1.

25 No d'identification : 7612 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À la Three-Rivers Shipyards on poursuit les travaux avec toute la diligence possible. Plus de 450 hommes y sont aujourd’hui occupés sous la direction de M. Tirchwood qui espère lancer ses deux premiers vaisseaux, d’une capacité de 3500 tonnes chacun, au cours de juillet prochain. À la Tidewater Co. du Cap règne aussi beaucoup d’activité. En ce dernier chantier seront construits des vaisseaux d’acier. »

Référence
«Les chantiers maritimes», Le Bien Public (25 avril 1918): 8, col. 1.