1 No d'identification : 10547 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Fondation de P.A. Gouin (Pierre Avila), 1881 rue du Platon.

P.A. Gouin, grand amateur de chevaux.
Décès de P.A. Gouin 24 mai 1929.

1 octobre 1929: Antonio Gauthier achète le magasin qui mesurait 40 x 25, 3 étages.

1931-1945: neuf agrandissements.

Référence
Le Nouvelliste (9 décembre 1950).

2 No d'identification : 10546 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Il nous a été donné ces jours derniers de visiter le nouvel établissement de la St-Maurice Light Co. sur la cinquième rue, et nous avons été émerveillés de la transformation opérée dans ce magasin où l’on vend tout ce qui peut être mu ou alimenté par l’électricité. »

Référence
«La St-Maurice Light & Power Co.», L’écho du St-Maurice (3 mai 1917): 1, col. 4.

3 No d'identification : 10545 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La maison P.A. Gouin de notre cité vient d’avoir à remplir une intéressante commande expédiée dans la province d’Ontario à l’adresse de Messieurs Cochiane et Co., contracteurs généraux.

Cette commande consiste en un char de marchandise de ferronneries de toutes sortes. C’est une bonne note à enregistrer pour notre commerce local et particulièrement pour la maison P.A. Gouin. Nos félicitations. »

Référence
«Bonne transaction», Le Nouveau Trois-Rivières (19 novembre 1909): 8, col. 2.

4 No d'identification : 10544 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le magasin situé sur la rue des Forges (17) et ayant une enclume pour emblème a pour propriétaire L.G. Jourdau, marchand de fer et quincaillerie.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 mai 1898.

5 No d'identification : 10543 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« The Wrought Iron Range Co. vient d’établir en cette ville une salle d’échantillons de ses poêles au no 11 de la rue du Platon, Monsieur A. Moisan est l’agent de la compagnie. »

Référence
«Échos de la Ville et du District», Le Trifluvien (1 décembre 1896): 3, col. 5.

6 No d'identification : 10542 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Les travaux de déblaiement à l’ancienne forge de Monsieur Flavien Rémillard, détruite il y a quelque temps par un incendie, seront probablement terminés aujourd’hui ou demain. Dans les premiers jours de la semaine prochaine, on commencera à reconstruire, en briques cette fois, l’édifice incendié. »

Référence
«Échos de la ville et du district», Le Trifluvien (29 août 1893): 3, col. 5.

7 No d'identification : 10541 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Monsieur Jos Blouin et Monsieur Alphonse Boisvert de Trois-Rivières doivent ouvrir une nouvelle ferronnerie rue des Forges, face au marché, dans un édifice appartenant à Monsieur Carignan. Le nouvel établissement portera le nom de Blouin, Boisvert et cie.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 mars 1888): 3, col. 1.

8 No d'identification : 10540 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous attirons d’une manière toute spéciale l’attention de nos lecteurs sur l’annonce de P.A. Gouin que nous publions dans une autre colonne. Monsieur Gouin, quoique jeune encore grâce à son énergie, a une connaissance profonde des affaires [et] a su créer un établissement de quincaillerie sans rival à Trois-Rivières. »

Référence
Le Constitutionnel (15 août 1883): 2, col. 6.

9 No d'identification : 10539 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Fonderie Canadienne.
29 rue George, Trois-Rivières.

Messieurs Rémillard et fils désirent informer le public de la ville et des campagnes environnantes qu’ils viennent d’acheter tous les patrons pour machinerie devant servir dans les moulins à farine, à scie, etc., etc. provenant de l’ancienne maison McKelvie et fils et qu’ils sont prêts à exécuter toute commande qu’on voudra bien leur confier, et cela à des prix raisonnables.

Aussi toujours en mains, poêles doubles de 3 pieds pour 8,00$ argent comptant. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 avril 1880): 3, col. 2.

10 No d'identification : 10538 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Déménagement no 22 rue des Forges.
No 22. Monsieur Octave Caron désire informer ses amis et le public en général qu’il a transporté son magasin dans la bâtisse ci-devant occupée par les sapeurs-pompiers en face du marché.

Vu l’agrandissement de son établissement, il tiendra un assortiment complet de ferblanteries de toute espèce.

Tout ordre sera exécuté avec soin et promptitude.

Octave Caron,
Trois-Rivières, 8 mai 1877. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 juillet 1877): 3, col. 3.

11 No d'identification : 10537 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Monsieur John McDougall et Cie, une des premières maisons de cette ville dans le commerce de quincaillerie, vient de suspendre ses paiements, mais comme l’actif de cette maison est presqu’égal à son passif, nous espérons qu’elle sera bientôt en mesure de reprendre ses affaires.

Pour éviter toute méprise dans le public, il est à remarquer que la maison John McDougall et Cie dont nous venons de parler est complètement séparée de la Société “McDougall” qui possède les Forges St-Maurice et l’Islet, et que la suspension des paiements dont il est fait mention ne touche aucunement ce dernier établissement.

Les Forges St-Maurice et l’Islet sont en pleine activité et continuent l’exploitation du fer sur la même grande échelle que par le passé. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 mai 1876): 2, col. 5.

12 No d'identification : 10536 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous paierons par argent comptant ou par échange d’objets de ferblanterie et autre du genre.

Toute espèce de vieilles ferronneries, fonte, plomb, cuivre jaune et rouge.

Et tous autres objets de ce genre, hors d’usage.

S’adresser à notre magasin,
Rue St-Antoine.
Luckerhoff et frère. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 février 1876): 2, col. 5.

13 No d'identification : 10535 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La soussignée informe le public qu’elle vient d’ouvrir une boutique sur la rue St-Antoine, en face du magasin de ferblanteries de Monsieur Luckeroff. Toutes commandes pour surtouts, pantalons, vestes, etc., seront exécutées avec soin et promptitude et à des prix extrêmement réduits.

Elle annonce aussi aux dames qu’elle se chargera de toutes commandes pour robes, manteaux, etc., suivant les derniers livres de modes.

Elle sollicite une part du patronage de la ville et des campagnes.

Elise Dusseault. »

Référence
«Nouvelle boutique», Le Journal des Trois-Rivières (27 avril 1871): 3, col. 2.

14 No d'identification : 10534 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Ouverture d’une ferblanterie par Monsieur Octave Caron.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (17 avril 1871): 3, col. 3.

15 No d'identification : 10533 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Boutique de Forge (ancienne boutique de feu Louis Clair).

Le soussigné informe ses amis et le public en général qu’il a fait des améliorations importantes à son établissement, afin de pouvoir encore mériter une plus large part de leur patronage.

Il invite aussi les personnes de la campagne à venir voir son assortiment de haches, outils de toutes sortes. Il répare aussi toutes sortes d’ouvrages qui est [sic] de son ressort.

Isisore Cossette, forgeron. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 novembre 1869): 3, col. 3.

16 No d'identification : 10532 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Boutique de Forge (ancienne boutique de feu Louis Clair) prise en main par Isidore Cossette, forgeron.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 novembre 1869): 3, col. 3.

17 No d'identification : 10531 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La société entre Thomas Henry Thompson McKelvie et Andrew Neil, machinistes de la cité des Trois-Rivières, sous les nom et raison sociale de McKelvie et Neil, est dissoute à dater du premier jour d’octobre dernier, par consentement mutuel.

Toute personne ayant affaire à l’ancienne société devra s’adresser à Henry McKelvie.

Andrew Neil,
Henry McKelvie. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 novembre 1869): 3, col. 4.

18 No d'identification : 10530 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nouveau magasin de quincaillerie.
Bon marché. Pour argent comptant.

Messieurs Snowdon & Young ont l’honneur d’informer les citoyens de cette ville et les cultivateurs du district qu’ils viennent d’ouvrir sur la rue du Platon un magasin de quincaillerie, peintures, huiles, verres, etc., etc., etc., ils vendent à très bas prix. Une prochain visite obligera beaucoup. »

Référence
«Nouveau magasin de Quincaillerie», Le Journal des Trois-Rivières (21 mai 1869): 3, col. 3.

19 No d'identification : 10529 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
1905: Fondation de la maison Germain et frères.

Référence
Le Nouvelliste (13 janvier 1941).