Thème : Maladies mentales et suicides
Index thématique -> Santé -> Maladies mentales et suicides
1 No d'identification : 11522 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Bien Public, par l’exemple de suicide d’une fillette, déplore les méfaits du cinéma. Il attribue la cause du suicide au rôle pernicieux du septième art.

Référence
Le Bien Public (22 juin 1916): 1, col. 4-5.

2 No d'identification : 11521 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un pauvre malheureux de la paroisse de Maskinongé, atteint de folie dangereuse, a été incarcéré dans la prison de ce district, en attendant son examen médical. Cet individu est celui qui, il y a quelque temps, parcourait les corridors de notre palais de justice, à la recherche d’un jugement contre sa majesté. »

Référence
L’indépendance canadienne (7 décembre 1895): 3, col. 4.

3 No d'identification : 11520 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un malheureux dont les manières accusaient chez lui un dérangement intellectuel, assiégeait mardi dernier les officiers publics au palais de justice pour être mis en possession d’un jugement de 40 000$ qu’il prétendait avoir contre Sa Majesté. Sur la réponse négative qu’on lui fit, il prétendit qu’on le lui avait soit enlevé ou qu’il avait été détruit, et partit bien mécontent. On ne l’a pas revu depuis. »

Référence
L’indépendance canadienne (23 novembre 1895): 3, col. 3.

4 No d'identification : 11519 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Cette même police, sur la demande des parents et du médecin, a arrêté un pauvre malheureux qui est en état de démence depuis quelques jours. Fait navrant et sur lequel nous attirons tout spécialement l’attention de la direction du chemin de fer du Nord, c’est que ce malheureux a perdu l’esprit au service de la compagnie par excès de travail et de veille excessive. On a diminué considérablement le salaire des employés, va-t-on les tuer maintenant en les traitant comme des bêtes de somme? »

Référence
Le Constitutionnel (11 mai 1883): 2, col. 6.

5 No d'identification : 11518 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un ouvrier respectable de cette ville, atteint subitement d’aliénation mentale, est allé hier faire une scène au juge et lui signifier qu’il devait se retirer pour lui laisser la présidence de la cour.

On a eu toutes les peines du monde à désabuser ce pauvre malheureux et à le conduire chez lui. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 octobre 1880): 2, col. 2.

6 No d'identification : 11517 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un ouvrier, très à l’aise et fort respectable de cette ville, a été pris subitement d’aliénation mentale, ce matin. Il s’est rendu à la chambre du juge, et après avoir salué Son Honneur, il lui a signifié de ne pas siéger, qu’il était lui-même président de la cour, et que c’était lui qui devait siéger.

On a eu peine à convaincre ce pauvre malheureux qu’il devait se retirer. »

Référence
La Concorde (27 octobre 1880): 2, col. 4.

7 No d'identification : 11516 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Samedi matin la triste nouvelle d’un suicide se répandait en cette ville. La malheureuse victime est un jeune homme de cette ville, Monsieur Black, commis payeur à la Banque de Québec qui, de sang froid, paraît-il, s’est déchargé un revolver dans la tête, vendredi soir à sa maison privée. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 décembre 1879): 3, col. 1.

8 No d'identification : 11515 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Patrie » dévoile que certaines gens de Trois-Rivières auraient fait enfermer Rose Dusseault comme aliénée mentale à Longue Pointe même si cela n’était pas vrai.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 octobre 1879): 2, col. 2-3.

9 No d'identification : 11514 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« L’enquête tenue sur le corps de Thomas Thompson, dont nous annoncions la mort dans notre dernier numéro, a constaté que le dit Thomas Thompson s’est suicidé en se coupant la gorge avec un rasoir à la suite d’une dépression mentale. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 août 1865): 3, col. 4.

10 No d'identification : 11513 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Monsieur Hubert Thibeau, boucher de cette ville, s’est suicidé ce matin même en se pendant dans son étable. Il donnait depuis 2 à 3 semaines des signes d’aliénation mentale. Âgé 36 ans, le défunt laisse une femme et 2 jeunes enfants.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières, 36 (27 avril 1850): 2.

11 No d'identification : 11512 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
En 1845, les six aliénées que gardaient encore les Ursulines sont transférées à l’asile de Beauport près de Québec.

Référence
Le mauricien médical, 1, 2 (1 janvier 1961): 44.

12 No d'identification : 11506 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
En 1918 existait aux Trois-Rivières la pouponnière organisée par Monseigneur Jules Massicote, les Docteurs Panneton, Godin et Bouchard.

Référence
Le Nouvelliste (23 novembre 1940): 91.