1 No d'identification : 12591 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Écriture. A.G. Goss commencera son second cours de leçons, jeudi soir, le 15 juin courant, à 7 heures du soir, dans la maison de pension de Madame Benoît; et tous ceux qui désireraient devenir accomplis en une écriture élégante sont fortement invités au ou avant le commencement de ses leçons, [à] examiner son exhibition de spécimens et par là se satisfaire eux-mêmes de ses qualifications supérieures comme écrivain et maître d’écriture.

Il se propose aussi d’ouvrir une classe pour les commis marchands à 9 heures du soir, et une pour les dames à 4 heures de l’après-midi.

Des leçons privées pourront être données à la résidence de ceux qui trouveraient inconvénient de se trouver aux temps et lieux susdits.

Trois-Rivières, 8 juin 1848. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 juin 1848): 2, col. 1.

2 No d'identification : 12590 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le soussigné a l’honneur d’informer les familles canadiennes, les Dames et Messieurs de cette ville et des environs, qu’il commence mercredi, le 20 du courant, un cours suivi et raisonné sur l’art difficile d’écrire la langue française grammaticalement; il se flatte de pouvoir donner ce nouveau mode d’enseignement en soixante leçons.

Il ose compter beaucoup sur le patronage de tous les amis de l’éducation. Des certificats et spécimens attesterons en faveur des succès qu’il a obtenus, jusqu’à ce jour seront produits à quiconque les désirera voir.

Pour plus amples informations, s’adresser au soussigné, chez J. Burns, Ecr., où il se trouvera chaque jour depuis 9 heures, a.m. jusqu’à 7 heures p.m.

Monsieur L. donnera son cours à domicile, aux Dames et aux Demoiselles qui voudront bien l’honorer de leur confiance, une heure de séance par jour.

Charles Lassiseraye
Trois-Rivières, 14 octobre 1847. »

Référence
«Cours de français en 60 leçons», Le Journal des Trois-Rivières (16 octobre 1847): 2, col. 4.

3 No d'identification : 12589 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Distribution des prix aux élèves du Collège Industriel et Commercial des Frères.

Référence
Le Constitutionnel (9 juillet 1883): 2, col. 4-5.

4 No d'identification : 12588 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Prospectus de l’Académie du Sacré Coeur. Académie Commerciale.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 juillet 1880): 3, col. 1.

5 No d'identification : 12587 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Monsieur Joseph Martin, qui donnait l’an dernier des leçons aux élèves de l’école des Beaux-Arts, vient d’établir une école du soir, dans la maison de Monsieur Zéphirin Gauthier, rue des Forges, actuellement occupée par Mademoiselle Geffrard, institutrice, Monsieur Martin enseigne le français, l’anglais, les mathématiques et la tenue des livres. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 octobre 1877): 3, col. 1.

6 No d'identification : 12586 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Description du programme au Collège industriel des Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 juin 1876): 2, col. 5.

7 No d'identification : 12585 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Ouverture d’une école commerciale par les Frères des Écoles Chrétiennes.

Détails sur la construction de cette école.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 septembre 1873): 2, col. 3.

8 No d'identification : 12584 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Avis.
Monsieur Capelle Sommaripa, professeur diplômé, récemment arrivé de France, a l’honneur d’informer les habitants de Trois-Rivières qu’il donnera des leçons de langue française, de tenue des livres, d’arithmétique, d’algèbre, de géométrie, d’arpentage, d’histoire, de géographie, etc.

Les personnes désireuses d’y assister sont priées de se faire inscrire chez Monsieur Dufresne, libraire, rue Notre-Dame.

Les leçons se donneront à partir du 9 courant les lundis, mercredis et vendredis de chaque semaine, huit à dix heures du soir dans un local dont l’adresse sera notifié plus tard.

Capelle Sommaripa,
Trois-Rivières 6 juin 1873. »

Référence
Le Constitutionnel (6 juin 1873): 2, col. 6.

9 No d'identification : 12583 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Académie pour les demoiselles.

Les classes de cette institution s’ouvriront le 21 août courant, par Mademoiselle E.D. Shaw, principale directrice.

Elle sera assistée par une demoiselle graduée de l’École Normale McGill de Montréal et d’autres institutrices.

Le prospectus de cette maison peut être obtenu en s’adressant à la directrice.

Les Trois-Rivières, 14 août 1871. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (14 août 1871): 3, col. 4.

10 No d'identification : 12582 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Sur le cours commercial que donne le Collège des Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 août 1868): 2, col. 2.

11 No d'identification : 12581 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Annonce: École du soir.
Le soussigné ouvrira le 4 août prochain dans la maison de Monsieur Olivier Boudreau, rue du Platon, une école du soir où il enseignera principalement le calcul et la tenue des livres.

Les jeunes gens du commerce auront un grand avantage en suivant ces leçons.

On est prié de se présenter le plus tôt possible car l’école ne sera pas ouverte si on n’a pas un nombre raisonnable d’étudiants.

On donnera aussi des leçons de langue anglaise.

John L.
Trois-Rivières, 21 juillet 1862.

Référence
L’Ère Nouvelle, 62 (28 juillet 1862): 3, col. 3.

12 No d'identification : 12580 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« École du soir.

Monsieur Scannell prend la liberté d’annoncer aux citoyens des Trois-Rivières qu’il ouvrira son école du soir.
Lundi, le 3 novembre prochain.
Trois-Rivières, 9 octobre 1856. »

Référence
L’Ère Nouvelle (9 octobre 1856): 2, col. 6.

13 No d'identification : 12579 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
G.W. Lawler informe le public de l’ouverture de son école du soir, mardi le 21 « proximo ». Annonce datée du 27 octobre.

Référence
L’Ère Nouvelle (31 octobre 1854): 2, col. 3.