Thème : Administration et personnel administratif
Index thématique -> Justice -> District de Trois-Rivières -> Administration et personnel administratif
1 No d'identification : 13059 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On dit que Monsieur le Dr Edouard Badeaux a été nommé conjoint avec Monsieur Guillet comme coroner du district.

Les conservateurs ne devront pas se plaindre de cette nomination, car Monsieur Badeaux est un conservateur indépendant, et qui a activement travaillé aux dernières élections municipales pour son beau-frère Monsieur le shérif Dumoulin.

Nous félicitons ce Monsieur et sommes persuadés qu’il remplira très bien cette charge.

Le Journal dit que si le shérif Dumoulin a été choisi comme maire, c’est parce qu’il n’est pas homme de parti. Le journal, en parlant ainsi, affirme un fait qu’il sait être faux. Monsieur Dumoulin est le partisan le plus fanatique et le plus féroce que nous ayons jamais vu dans le district, sans toutefois être bien dangereux.

Pour le récompenser de son zèle outré, les conservateurs l’ont nommé shérif, et si la rumeur est juste, il a souscrit 50$ au grand picnique [sic] des conservateurs, l’automne dernier. »

Référence
La Concorde, 28 (11 juillet 1879): 2, col. 3.

2 No d'identification : 13058 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Constitutionnel, en annonçant la mort du shérif Leblanc, donne quelques notices biographiques du défunt.

Référence
Le Constitutionnel (20 avril 1877): 2, col. 2-3.

3 No d'identification : 13057 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Journal des Trois-Rivières s’oppose à la nomination de Monsieur Dumoulin, député de Trois-Rivières, au poste de shérif, succédant ainsi à Monsieur Boucher de Niverville.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 septembre 1869): 1-2.

4 No d'identification : 13056 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Succession de Monsieur Boucher de Niverville au poste de shérif du district.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 septembre 1869): 2, col. 1.

5 No d'identification : 13055 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
En remplacement de Monsieur de Niverville comme shérif succède Monsieur S. Dumoulin.

Article emprunté à La Minerve.

Référence
«Poste de Shérif», Le Constitutionnel, 2, 31 (16 août 1869): 2, col. 1.

6 No d'identification : 13054 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le Daily News, de Montréal, avoue avec candeur qu’il ne voit à Trois-Rivières personne qui soit mieux qualifié que Monsieur Adolphus Hart à remplir la charge de shérif, devenue vacante par la mort de Monsieur de Niverville. A Trois-Rivières nous avons entendu dire la même chose, mais par Monsieur Aldolphus Hart seulement. »

Référence
Le Constitutionnel, 2, 28 (9 août 1869): 2, col. 4.

7 No d'identification : 13053 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Mort du shérif Niverville.

Notice biographique.

Référence
Le Constitutionnel, 2, 25 (2 août 1869): 2, col. 1-2.

8 No d'identification : 13052 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Polémique entre le Journal des Trois-Rivières et le Constitutionnel au sujet de la nomination d’un nouveau shérif aux Trois-Rivières.

Polémique entre le Journal des Trois-Rivières et la Minerve sur la question de la nomination d’un nouveau shérif aux Trois-Rivières.

Nomination d’un nouveau shérif.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 septembre 1868): 2, col. 2-4.

9 No d'identification : 13051 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Une dépêche d’Ottawa dit que le Dr Tassé sera bientôt nommé inspecteur des prisons pour la principauté. Monsieur L.L.L. Désaulniers, inspecteur des prisons, pour la province de Québec, et Monsieur C.B. de Niverville, shérif du district des Trois-Rivières. Nous ne savons jusqu’à quel point ces nouvelles sont fondées. On connaît notre sentiment sur la nomination de Monsieur de Niverville comme shérif. Nous persistons dans les raisons qui nous ont portés à espérer que le gouvernement local fera un autre choix. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 mai 1868): 2, col. 2.

10 No d'identification : 13050 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La rumeur de la prochaine nomination de Dr Desaulniers à la place de shérif pour le district des Trois-Rivières s’accrédite tous les jours de plus en plus et on lui donne maintenant comme successeur probable pour le comté de St-Maurice dans la Chambre des communes, le Dr Lacerte, d’Yamachiche. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 mai 1868): 2, col. 3.

11 No d'identification : 13049 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Les journaux de Montréal de mercredi ont appris, par une dépêche d’Ottawa, que Monsieur le Dr Desaulniers allait être nommé shérif de ce district et Monsieur C.B. de Niverville, protonotaire du même district.

La place de shérif est bien vacante, mais celle de protonotaire ne l’est pas. Destituerait-on Monsieur Barnard, ou lui accorderait-on une pension, à condition qu’il se retirât, afin de le faire remplacer par Monsieur de Niverville? C’est la question que l’on se posait ici, en apprenant la prochaine nomination de Monsieur de Niverville au poste de protonotaire.

Le gouvernement de Québec a promis à la dernière session, si nous ne nous trompons pas, d’avoir beaucoup d’égard aux vieux employés publics. Sa politique n’est sans doute pas encore changée sur ce point. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 mai 1868): 2, col. 3-4.

12 No d'identification : 13048 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Journal des Trois-Rivières se prononce sur la succession au poste de shérif.

L’Événement, et la succession au poste de shérif.

Nomination d’un nouveau shérif.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 janvier 1868): 2, col. 1-2.

13 No d'identification : 13047 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Décès du shérif du district des Trois-Rivières.
Les juges de paix et la mort du shérif.
Les membres du Barreau et la mort du shérif.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 janvier 1868): 2, col. 2.

14 No d'identification : 13046 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Nomination de Monsieur Alfred Désilet au poste de protonotaire et les appréciations du rédacteur du journal.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 août 1880): 2, col. 1.

15 No d'identification : 13045 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Bureau du secrétaire.
Québec, 7 mai 1879.

Il a plu à Son Excellence le Lieutenant Gouverneur en conseil de nommer Philippe Olivier Ernest Pacaud, écuyer, et Louis Dosithée Paquin, écuyer, avocat, conjointement protonotaire de la Cour supérieure, greffier de la cour de circuit, et greffier de la Couronne, pour le district de Trois-Rivières. »

Référence
La Concorde (12 mai 1879): 2, col. 4.

16 No d'identification : 13044 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous apprenons que Monsieur L.D. Paquin vient d’être nommé protonotaire conjoint de ce district avec Monsieur Pacaud. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 mai 1879): 3, col. 2.

17 No d'identification : 13043 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Mardi, à l’ouverture de la Cour supérieure, la commission de Monsieur Ernest Pacaud, protonotaire, a été élue. Le barreau, se tenant debout pendant cette lecture, était visiblement sous le coup d’une pénible émotion. Chacun sentait que ce n’était pas la véritable voix de l’autorité qui disait à une jeunesse de vingt-six ans: “Nous, Luc Letellier de St-Just, etc. ayant appris vos mérites et ayant confiance dans votre loyauté, nous vous constituons protonotaire au lieu et place de Edouard Barnard que nous démettons pour cette fin.”

Ces paroles fatiguaient l’assistance, tant elles manquaient de ton et de justesse. On sentait qu’elles inauguraient une mauvaise ère pour le règne de la justice. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 juillet 1878): 2, col. 2.

18 No d'identification : 13042 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous apprenons que P.E. Panneton, écuyer, avocat, vient d’être nommé député protonotaire de ce district. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (20 mai 1872): 2, col. 5.

19 No d'identification : 13041 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Irrégularités faites par le protonotaire des Trois-Rivières.

Référence
Le Constitutionnel (13 mars 1872): 2, col. 2.

20 No d'identification : 13040 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le protonotaire des Trois-Rivières aurait été arrêté pour faux en écriture.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 décembre 1871): 2, col. 4.

21 No d'identification : 13039 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On nous informe que quelques avocats se sont réunis, samedi soir, et ont pressé Monsieur Malhiot de faire nommer un adjoint à Monsieur Barnard, protonotaire de cette ville.

On veut donc en faire caser quelques-uns à tout prix! »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 décembre 1871): 2, col. 5.

22 No d'identification : 13038 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Jeudi dernier vers 8 heures p.m., Monsieur Basile Théroux réunissait ses nombreux amis à l’hôtel de Monsieur L.L. Dorais pour célébrer par un festin splendide sa nomination à la charge de protonotaire de notre district, et, en même temps, son admission à la pratique de la profession d’avocat. »

Référence
Le Constitutionnel, 101 (27 janvier 1871): 1, col. 3.

23 No d'identification : 13037 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La prochaine nomination de Monsieur de Niverville au poste de protonotaire de ce district est, nous apprend-t-on, sans fondement, et on nous assure que Monsieur Barnard sera bientôt prêt à reprendre ses fonctions. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 mai 1868): 2, col. 2.

24 No d'identification : 13036 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le journal fait une sortie contre le fait que les honoraires du protonotaire de la Cour du Banc de la Reine à Trois-Rivières soient quasiment le double à Trois-Rivières qu’à Québec ou Montréal.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 octobre 1849): 2, col. 2.

25 No d'identification : 13035 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Directives pour les membres de la Commission générale de la Paix dans le district de Trois-Rivières.

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (9 novembre 1892): 3, col. 4.