Thème : Administration, procès
Index thématique -> Justice -> District d'Arthabaska -> Administration, procès
1 No d'identification : 13081 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La sentence de mort portée contre Chabot, l’assassin de l’infortuné Ayotte, et dont l’exécution devait avoir lieu à Arthabaska, vient d’être commuée en un emprisonnement à vie. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (14 mai 1883): 2, col. 4-5.

2 No d'identification : 13080 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le procès des assassins de Zéphirin Ayotte, tué le 27 décembre dernier à la Station d’Arthabaska, est commencé ces jours derniers, devant le juge Plamondon.

Les accusés, au nombre de quatre, se nomment Romain Chabot, Joseph Chabot, Napoléon Blanchet et James Orr. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 février 1883): 2, col. 4-5.

3 No d'identification : 13079 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Description détaillée de l’exécution d’un condamné criminel à Arthabaska, Cléophas Lachance.

Référence
La Concorde (2 février 1881): 2, col. 4-5.

4 No d'identification : 13078 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Exécution de Lachance, celui qui assassina Odélie Désilets d’Arthabaska.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (31 janvier 1881): 2, col. 2.

5 No d'identification : 13077 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Sentence du juge Plamondon contre Cléophas Lachance, condamné à mort pour le meurtre d’Odélie Désilets à Arthabaska.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 décembre 1880): 2, col. 5.

6 No d'identification : 13076 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La sentence de Lachance, le meurtrier de Mademoiselle Odélie Désilets, a été prononcée mardi l’après-midi, à Arthabaskaville, par le juge Plamondon. Il a été condamné à mort et sera pendu le 28 janvier prochain. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (6 décembre 1880): 2, col. 5.

7 No d'identification : 13075 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Condamné à mort.

La sentence de Lachance, le meurtrier d’Odélie Désilets, a été rendue mercredi après-midi.

L’honorable juge Plamondon a prononcé l’arrêt de mort contre le prisonnier, qui sera pendu le 28 janvier prochain.

Le prisonnier a entendu cette sentence avec une grande impassibilité.

Tout le temps qu’a duré ce fameux procès, la salle d’audience d’Arthabaskaville a été encombrée de spectateurs. »

Référence
La Concorde (3 décembre 1880): 2, col. 2.

8 No d'identification : 13074 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Confession du meurtrier M. Lachance qui tua une jeune fille d’Arthabaska.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 avril 1880): 2, col. 5.

9 No d'identification : 13073 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Messieurs B. Théroux et Barwis sont nommés conjointement protonotaires pour le district d’Arthabaska. »

Référence
Le Constitutionnel, 4 (8 juin 1870): 2, col. 6.

10 No d'identification : 13072 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On nous écrit d’Arthabaskaville, 19 mai 1870: “Je m’empresse de vous informer que le shérif de ce district vient de recevoir, de la part du gouverneur général, l’ordre de remettre en liberté Elzéar Guillemette, trouvé coupable, aux assises de février dernier, du meurtre de sa femme et de ses deux enfants”. On se rappelle que Guillemette, condamné à être pendu le 29 avril dernier, avait obtenu un sursis jusqu’au 30 mai. Diverses circonstances nous faisaient croire à une commutation de peine, mais nous étions loin de nous attendre à un acquittement complet. Mais enfin, le gouverneur a fait usage de sa noble prérogative de faire grâce aux criminels et nous n’avons pas à nous plaindre. »

Référence
Le Constitutionnel, 141 (20 mai 1870): 2, col. 1.

11 No d'identification : 13071 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il semblerait que dans l’affaire du meurtre, Guillemette, trouvé coupable du meurtre de sa femme et de ses deux enfants, l’exécution serait retardée jusqu’au 30 mai.

« Ce délai est une première preuve que le gouvernement général croit à la possibilité de commuer la sentence de mort. »

Référence
Le Constitutionnel, 135 (6 mai 1870): 2-3, col. 6-1.

12 No d'identification : 13070 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le nommé Guillemette, accusé d’avoir tué sa femme et son enfant et avoir mis le feu à la maison pour ne pas faire soupçonner son crime, a subi dernièrement son procès à Arthabaska. Malgré que la charge de Son Honneur le juge Polette lui fut favorable, le jury l’a trouvé coupable et il a été condamné à être exécuté le 29 du mois prochain. Ce sera croyons-nous la première exécution capitale à Arthabaska. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 mars 1870): 2, col. 5.

13 No d'identification : 13069 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Voir description substantielle du procès d’Elzéar Guillemette.

Référence
Le Constitutionnel, 111 (7 mars 1870): 1, col. 2-6.

14 No d'identification : 13068 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Procès Guillemette, district d’Arthabaska, pour meurtre.

Référence
Le Constitutionnel (2 mars 1870): 1, col. 2-6.

15 No d'identification : 13067 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On assure que Monsieur Hemming est nommé protonotaire pour le district d’Arthabaska, à la place de Monsieur Rufus Wadleigh, décédé [...] On parle déjà de trouver un successeur à Monsieur Hemming pour les comtés unis de Drummond et Arthabaska. On parle de Monsieur Hector Fabre qui a de nombreuses relations dans le comté de Monsieur Wilfrid Laurier, avocat à Arthabaskaville, de Monsieur Goodhue, etc.

Référence
Le Constitutionnel, 95 (28 janvier 1870): 2, col. 1.

16 No d'identification : 13066 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La mort du protonotaire d’Arthabaska et la présentation du candidat le plus adéquat: Monsieur B. Théroux, fils.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 janvier 1870): 2, col. 4.

17 No d'identification : 13065 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Procès à Arthabaska de Monsieur Elzéar Guillemette pour meurtre de sa femme et de ses deux enfants.

Suite:
Journal des Trois-Rivières, 09/03/1869, p. 1, colonne 5 et p. 2, colonne 1.
Journal des Trois-Rivières, 12/03/1869, p. 1, colonnes 4 et 5 et p. 2, colonne 1.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 mars 1869): 3, col. 2-4.

18 No d'identification : 13064 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que les messieurs du Barreau résidant dans le district d’Arthabaska, se sont adressés au gouvernement dans le but d’obtenir une “section du district d’Arthabaska”. Nous espérons que nos confrères réussiront dans leur démarche. Union des Cantons de l’Est. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 juin 1867): 2, col. 4.

19 No d'identification : 13063 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’infortuné Pierre Barbina a été trouvé coupable jeudi dernier, à Arthabaska, d’avoir causé la mort de sa femme en lui administrant du poison.

Sa sentence a été prononcée samedi et il doit être exécuté le 15 mai prochain.

Référence
L’Ère Nouvelle, 29 (23 mars 1863): 2, col. 6.

20 No d'identification : 13061 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Convocation d’une réunion des contribuables du district d’Arthabaska afin de fixer le chef-lieu du district judiciaire d’Arthabaska.

Référence
L’Ère Nouvelle (10 mars 1859): 3, col. 4.

21 No d'identification : 13060 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le gouvernement provincial est à faire exécuter de grandes améliorations au palais de justice. On a repris les travaux commencés l’automne dernier. Les fondations des deux ailes nouvelles sont déjà faites, et en plus, notre vieux palais de justice subira une complète transformation. Les salles d’audiences et les divers bureaux seront aménagés à neuf. Enfin on exécutera des travaux pour plus de 60 000$. »

Référence
«Courrier de la cité», Le Bien Public (24 avril 1913): 8, col. 1.