Thème : Milices et militaires
Index thématique -> Société -> Milices et militaires
1 No d'identification : 13391 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La conscription nous cause beaucoup d’inquiétude, et il n’y a pas de doute qu’un bon nombre de nos familles se verront par le fait divisées et c’est pour cela que de ce temps-ci on se hâte de faire poser un groupe de famille.

A l’atelier Pinsonneault, 68, rue Royale, Trois-Rivières. L’ouvrage est garanti et à bas prix. »

Référence
Le Bien Public (15 novembre 1917): 8, col. 5.

2 No d'identification : 13366 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Un bureau d’information en rapport avec les demandes d’exemption du service militaire a été tenu dimanche après-midi, Monsieur l’avocat Bigué des Trois-Rivières et autres ont donné tous les renseignements voulus aux personnes concernées d’âge militaire pour la première classe et ont préparé le dossier des motifs qu’ils présenteront et expliqueront eux-mêmes devant les juges d’exemptions. »

Référence
«Bureau d’information», Le Bien Public (8 novembre 1917): 2, col. 3.

3 No d'identification : 13365 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Afin de faciliter l’accès du bureau de poste aux conscrits, qui ne peuvent s’y rendre dans la journée, on nous prie d’annoncer que le bureau de poste restera ouvert jusqu’à dix heures jeudi et vendredi, et jusqu’à minuit samedi soir. »

Référence
«Pour les conscrits», Le Bien Public (8 novembre 1917): 1, col. 2.

4 No d'identification : 13364 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Un examinateur médical vient d’être nommé pour la région des Trois-Rivières. Le Dr Godin donc s’occupera des futurs conscrits.

Référence
«La conscription», Le Bien Public (27 septembre 1917): 1, col. 4.

5 No d'identification : 13363 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Lundi matin, nos marchands en ouvrant leurs magasins constatèrent que les vitrines avaient été placardées. “A bas les têtes” disait l’affiche, et les noms de quelques ministres conscriptionnistes tels Borden, Rogers, Doherty, Sévigny et Blondin étaient mentionnés. Les afficheurs paraissent avoir travaillé simultanément à Montréal et aux Trois-Rivières. »

Référence
Le Bien Public (9 août 1917): 8, col. 3.

6 No d'identification : 13362 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Dans la nuit de mardi à mercredi, un grand nombre de placards contre la conscription ont été posés dans les vitrines des magasins et sur les places publiques.

Ces affiches demandent aux jeunes gens de s’organiser pour empêcher la conscription d’être en force et se terminent par ces mots: “Abattons Borden et Blondin”. »

Référence
«Contre la conscription», L’écho du St-Maurice (19 juillet 1917): 4, col. 3.

7 No d'identification : 13361 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les marchands Mineau et Cloutier se servent de la « conscription » pour annoncer leur vente de chaussures.

Référence
«La conscription», Le Bien Public (12 juillet 1917): 3, col. 5-7.

8 No d'identification : 13360 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Monsieur Bureau, député des Trois-Rivières, a prononcé un discours en chambre contre le projet de conscription. Le Bien Public reprend le discours.

Référence
«Un discours de Monsieur Bureau», Le Bien Public (5 juillet 1917): 1, col. 1-2.

9 No d'identification : 13359 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Fondation de la ligue de la Patrie Canadienne dont le but est de combattre tout projet de conscription. Les directeurs et son fonctionnement.

Référence
«La ligue de la Patrie Canadienne», Le Bien Public (21 juin 1917): 1, col. 5.

10 No d'identification : 13358 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« L’honorable M. Blondin était de passage ici, dimanche. Il a rendu visite à Monseigneur Cloutier et à quelques autres personnages. Il a expliqué comment sera conduite sa campagne de recrutement: aucun bras ne sera enlevé à l’agriculture ou aux industries de première nécessité. Mais dans à peu près toutes les paroisses et surtout dans les villes, il reste encore des hommes qui ne savent comment s’employer. Voilà ceux qu’il faudrait enrôler. »

Référence
Le Bien Public (3 mai 1917): 1, col. 3.

11 No d'identification : 13357 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La compagnie militaire de Trois-Rivières partira lundi matin par train spécial du chemin de fer du Pacifique, pour se rendre au campement qui sera tenu cette année à St-Jean-d’Iberville. »

Référence
«Nouvelles locales», La Paix (28 juin 1890): 3, col. 3.

12 No d'identification : 13356 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La compagnie d’infanterie de Trois-Rivières a recommencé ses exercices bi-hebdomadaires [...]. Trois-Rivières devrait non seulement fournir une compagnie militaire, mais avoir un bataillon de ville. En attendant cette réalisation, nous encourageons beaucoup les membres de cette compagnie qui existe, nous pourrions dire, en permanence, maintenant, depuis la nomination de ses nouveaux officiers, et nous engageons nos concitoyens, et particulièrement notre jeunesse active, à faire partie de cette compagnie. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (17 avril 1890): 2, col. 5.

13 No d'identification : 13355 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le 86ième Bataillon (Bataillon des Trois-Rivières) a tenu une assemblée de ses officiers à laquelle on a présenté une demande visant à licencier le 86ième et à le reformer sous le nom de « Carabiniers Trifluviens ».

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 janvier 1890): 2, col. 2.

14 No d'identification : 13354 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport sur une inspection de la nouvelle compagnie d’infanterie de Trois-Rivières.

Référence
«Notes locales», La Paix (29 novembre 1889): 3, col. 1.

15 No d'identification : 13353 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Il y a eu hier inspection de la Compagnie d’infanterie des Trois-Rivières, capitaine Barthe, par le lieutenant colonel Dufresne et le major Dickson. On a été très satisfait de la bonne tenue de nos volontaires et le commandant a fait les éloges mérités aux officiers et soldats. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 novembre 1889): 2, col. 3.

16 No d'identification : 13352 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La ville de Trois-Rivières accueille les volontaires de la province venus pour des exercices (environ 2 000 volontaires). Ils se sont installés sur le coteau St-Louis.

On donne les noms des officiers de l’État-major et des divers bataillons présents (ex. St-Hyacinthe, Joliette, Laprairie, Trois-Rivières).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 juin 1888): 2, col. 2-3.

17 No d'identification : 13351 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le sous-officier Duplessis est venu donner des cours d’instruction militaire aux jeunes miliciens du séminaire. Cet instructeur venait de St-Jean.

Élèves et autorité se sont dits satisfaits du travail accompli.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 juin 1887): 2, col. 4.

18 No d'identification : 13350 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les Canadiens revenant d’Égypte sont arrivés en cette ville vendredi midi par le chemin du Nord. Deux ou 3 mille personnes se sont rendues à leur rencontre à la gare et les ont escortés jusqu’à l’hôtel de ville où Monsieur l’échevin Cooke leur a présenté une adresse de bienvenue. La fanfare de l’Union Musicale marchait en tête du cortège. Tous nos Trifluviens sont revenus en bonne santé bien que fatigués de leur long voyage. Ils sont d’accord à dire qu’ils ont un peu souffert du genre de nourriture qu’ils ont eu dans le Soudan, mais que le travail n’a pas été trop rude, bien qu’ils aient trouvé la navigation du Nil difficile et dangereuse. Le plus dur de la fatigue a été pendant le voyage.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 mars 1885): 2, col. 5.

19 No d'identification : 13349 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Un lecteur écrit au journal pour féliciter l’installation d’un bataillon à Trois-Rivières.

Référence
Le Constitutionnel (26 septembre 1883): 2, col. 6.

20 No d'identification : 13348 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Constitutionnel annonce qu’une compagnie de militaires est en formation à Trois-Rivières.

Référence
Le Constitutionnel (20 juin 1883): 3, col. 1-2.

21 No d'identification : 13347 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’ancienne compagnie des volontaires des Trois-Rivières est en voie de se réorganiser. Déjà 26 Trifluviens ont fait enregistrer leurs noms. Plusieurs paroisses du district ont déjà leur compagnie; une d’elle, la Rivière-du-Loup, peut fournir 2 compagnies. On en forme une aussi à St-Justin.

Référence
Le Constitutionnel (4 décembre 1874): 2, col. 2.

22 No d'identification : 13346 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Régiment des Trois-Rivières: nominations.

Référence
Le Constitutionnel (17 février 1873): 2, col. 3.

23 No d'identification : 13345 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le bataillon provisoire des Trois-Rivières et celui de Joliette, qui doivent se rendre au camp de Berthier le 27 juin courant, seront commandés respectivement par le major Lambert et le major Sheppard, et le command[ement] général du camp est confié au lieutenant col. Hanson. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (17 juin 1872): 3, col. 1.

24 No d'identification : 13344 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le Camp de Laprairie.

L’ordre adresse les éloges suivants à deux des officiers du bataillon des Trois-Rivières, Messieurs F.X. Gauthier et Ed. Fortin. Nous en félicitons nos deux jeunes amis:

Il pleuvait beaucoup hier soir, au camp, mais nous n’avons pas à nous plaindre de la pluie, car nous avions un gîte sûr et commode dans la tente de paie-maître F.X. Gauthier et du quartier-maître E. Fortin, deux vrais militaires du bataillon des Trois-Rivières. Monsieur Gauthier est un jeune avocat des Trois-Rivières, tout dévoué à la cause du pays. Il est on ne peut plus aimable avec ses amis. Homme de travail, il n’est parvenu à ce grade que par son propre mérite. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 juillet 1871): 2, col. 4.

25 No d'identification : 13343 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Expédition à Rivière-Rouge: Théophile Larue et 40 hommes.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 juin 1871): 3, col. 1.