1 No d'identification : 4766 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Adresse de félicitations présentée à M. De Belvèze par le conseil municipal de la paroisse de Trois-Rivières : « Monsieur, [...] Ainsi nous avons l’espoir qu’il nous sera donné, à nous aussi, de venir vous saluer et vous souhaiter la cordiale bienvenue, avec les citoyens de Trois-Rivières, bien que la population que nous représentons dans la présente circonstance habite une terre étrangère à la ville que vous visitez maintenant [...]. »

O. Duval
Maire de la municipalité de la paroisse de Trois-Rivières
Banlieue de Trois-Rivières, 17 août 1855.

Référence
L’Ère Nouvelle (23 août 1855): 2, col. 3-4.

2 No d'identification : 4765 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Allocutions prononcées par le commandant de la Capricieuse, M. de Belvèze et par le maire de Trois-Rivières lors du passage de la Capricieuse.

Référence
L’Ère Nouvelle (20 août 1855): 2, col. 3.

3 No d'identification : 4762 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La promenade champêtre aux chutes de Shawinigan promet d’être magnifique. Les préparatifs qui ont été faits sous l’habile direction du comité nommé à cet effet ne laissaient rien à désirer sous tous les rapports. Nous [ne] regrettons qu’une chose dans cette circonstance, c’est que la visite de M. De Belvèze, qui a été accélérée de quelques jours par suite d’une affaire imprévue qui réclame impérieusement sa présence à Québec sur la fin de la semaine, ne soit la cause qu’un grand nombre de personnes de la compagnie ne soit privées du plaisir d’assister à cette démonstration, en l’honneur des envoyés de notre ci-devant mère patrie.
Les visiteurs [doivent] revenir le lendemain en canots d’écorce, conduits par de véritables voyageurs canadiens qui ont été spécialement retenus ici pour cette fête par M. Dawson et M. P. Burns l’agent à Trois-Rivières de la Compagnie de la Baie d’Hudson. »

Référence
L’Ère Nouvelle (16 août 1855): 2, col. 4.

4 No d'identification : 4759 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Malgré une pluie battante, la population de Trois-Rivières a fait une réception officielle à M. de Belvèze. Le maire de Trois-Rivières, J.B. Lajoie lut une adresse, suivie de la réponse de M. de Belvèze. Ces discours furent suivis par ceux de M. Charles Laberge, représentant du comté d’Iberville et par ceux de MM. Loranger, Turcotte, Laflamme et Lafrenaye. Le journaliste anonyme n’en a toutefois pas livré le teneur.

Référence
L’Ère Nouvelle (16 août 1855): 2, col. 4.

5 No d'identification : 4758 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Ce soir, à 8 heures, il y aura une assemblée publique à l’hôtel de ville convoquée par le maire à la demande des citoyens de Trois-Rivières dans le but d’obtenir du conseil un vote d’argent pour la réception de M. de Belvèze. Nous espérons qu’il y aura foule. »

Référence
«Assemblée», L’Ère Nouvelle (6 août 1855): 2, col. 5.

6 No d'identification : 4754 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« M. de Belvèze ne visitera Trois-Rivières qu’après son retour de Montréal et du Haut-Canada. Il est à peu certain que que la Corvette viendra à Trois-Rivières. Nous sommes heureux de dire qu’il sera reçu dignement à Trois-Rivières et qu’on lui fera voir, et par conséquent admirer, toute l’étendue du beau pays qui nous environne. Il a eu une magnifique réception à Québec et à Montréal : il est certain qu’il sera reçu de même. [...] »

Référence
L’Ère Nouvelle (26 juillet 1855): 2, col. 3.

7 No d'identification : 4751 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
(Visite de la Capricieuse) « Le shérif J.G. Ogden convoque une assemblée de citoyens, ce soir à 8 heures à l’hôtel de ville pour aviser aux moyens d’inviter et recevoir d’une manière convenable le commandant Belvèze et ses officiers dont la corvette “la Capricieuse” est en ce moment dans les eaux du St-Laurent. »

Référence
L’Ère Nouvelle (19 juillet 1855): 2, col. 3.