1 No d'identification : 14648 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On retrace l’évolution de la fanfare de Grand-Mère ressuscitée par la compagnie Laurentide Pulp.

Référence
Philippe Deschamps, La grand-mère se raconte: Dossier de travail, l’historique de Grand-Mère, Grand-Mère, Perspectives-Jeunesse, 1973: 210-221.

2 No d'identification : 14647 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Parmi les manifestations musicales de cette saison, aucune n’aura autant d’éclat que le prochain concert que donnera le quatuor à cordes Dubois, le mardi 20 mars 1917 [...] à l’hôtel de ville des Trois-Rivières. »

Référence
«Prochain concert», Le Bien Public (1 mars 1917): 1, col. 5-6.

3 No d'identification : 14646 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Notre-Dame-des-Sept-Allégresses.

L’article fait écho à une soirée dramatique et musicale préparée avec le concours de jeunes gens dévoués qui jouèrent « le poignard de T. Botrel ».

Référence
Le Bien Public (5 février 1914): 8, col. 1.

4 No d'identification : 14644 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’article intitulé « concert du 19 novembre » rapporte un concert avec les noms des musiciens, leurs oeuvres et enfin les personnalités des Trois-Rivières qui y ont assisté.

Référence
«concert du 19 novembre», Le Bien Public (6 novembre 1913): 8, col. 2.

5 No d'identification : 14643 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Les membre du choeur de chant de la cathédrale ont formé une association à laquelle ils ont donné le nom de la “chorale des Trois-Rivières”. Le but de cette association est de rehausser par une étude mieux organisée des chants sacrés l’éclat des cérémonies religieuses, et de cultiver en même temps la musique profane. “La chorale” donnera cet hiver plusieurs concerts partis etc... et nous permettra d’apprécier et d’applaudir plusieurs de nos concitoyens aussi cultivés que bien doués. »

Référence
Le Bien Public (14 octobre 1913): 8, col. 1.

6 No d'identification : 14642 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le journal annonce la formation de la « Chorale Trifluvienne ».

Référence
Le Bien Public (14 octobre 1910): 6, col. 1-2.

7 No d'identification : 14641 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Formation d’un orchestre qui porte le nom de « Symphonie des Trois-Rivières ».

Référence
«Symphonie des Trois-Rivières», Le Bien Public (24 septembre 1909): 4, col. 2.

8 No d'identification : 14640 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On nous apprend qu’un nouveau corps de musique vient de se former sous le nom de “Orchestre Trifluvien” [...] »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 décembre 1892): 4, col. 4.

9 No d'identification : 14637 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Il y a eu un concert fort goûté par le public trifluvien donné par la Société philharmonique de St-Hyacinthe. Une Mademoiselle Tessier, cantatrice de Montréal, était présente et à cette occasion le poète W. Chapman qui était de passage à Trois-Rivières lui a dédié un poème (le texte est reproduit).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 juillet 1888): 2, col. 3.

10 No d'identification : 14635 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
C’est ce soir qu’a lieu à l’hôtel de ville le grand concert organisé par notre organiste M. Marchand. On fait les plus grands éloges du programme, et tout promet une soirée des plus agréable. Retenez vos sièges de bonne heure, il y aura foule.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 octobre 1884): 2, col. 4.

11 No d'identification : 14634 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport d’une soirée à Batiscan, où furent présentés opéras et activités musicales (piano, violon, chant).

Référence
Le Constitutionnel (5 février 1883): 2, col. 6.

12 No d'identification : 14633 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Opéra.
Les personnes éloignées de la ville qui voudraient assister à l’une ou plusieurs des magnifiques soirées d’opéra qui seront données à Québec les 25, 26 et 27 mai courants, obtiendront des billets de passage à moitié prix sur la ligne du chemin de fer du Nord, ou à bord des bateaux de la Compagnie du Richelieu en montrant leur billet d’admission à l’opéra. Les billets pour ces opéras seront en vente chez l’éditeur de musique A. Lavigne mardi prochain, 19 mai courant. »

Référence
Le Constitutionnel (15 mai 1882): 3, col. 2.

13 No d'identification : 14632 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Concert à Louiseville les samedi et dimanche par Mademoiselle Morrison-Fiset et M. Jehin Prume. Compte-rendu des pièces interprétées. Remarques sur l’assistance.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 août 1881): 2, col. 5.

14 No d'identification : 14631 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Compte-rendu du grand concert Morison-Fiset et Prume à Louiseville.

Référence
La Concorde (1 août 1881): 2, col. 4-5.

15 No d'identification : 14630 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Grand concert à l’hôtel de ville au bénéfice de Monsieur N. Marchand donné par les Amateurs de la ville des Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 avril 1881): 3, col. 1.

16 No d'identification : 14629 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous apprenons qu’un grand concert sera donné à St-Grégoire le 28 février courant, par l’éminent artiste Monsieur F. Jehin Prume, à l’occasion du bazar organisé par les citoyens de cette paroisse, sous la direction de leur digne curé. »

Référence
Le Constitutionnel (25 février 1881): 2, col. 3.

17 No d'identification : 14628 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Grand concert à l’hôtel de ville de Mademoiselle Louisa Morrison Fiset.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 février 1881): 3, col. 1.

18 No d'identification : 14627 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Grand concert donné à l’hôtel de ville de Trois-Rivières.

Référence
La Concorde (9 février 1881): 3, col. 2.

19 No d'identification : 14626 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Les amateurs Batiscan sont à faire de grands préparatifs pour une représentation dramatique et musicale qui aura lieu le 24 courant.

Le programme est des mieux choisis et promet le plus vif intérêt. La représentation est donnée au bénéfice de la Bande de Batiscan et pour l’acquisition d’instruments de musique [...] on compte déjà six corps de musique dans les environs: ceux de la cité, de Ste-Geneviève, de Bécancour, nouvellement formé et celui de Batiscan. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 octobre 1880): 2, col. 4-5.

20 No d'identification : 14625 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Commentaires sur le concert de vendredi dernier à Trois-Rivières. On en profite pour réclamer l’institution d’un conservatoire.

Référence
La Concorde (2 août 1880): 3, col. 1.

21 No d'identification : 14624 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Monseigneur Laflèche condamne et défend aux Trifluviens d’assister aux représentations d’une troupe d’opéra français.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 novembre 1880): 2, col. 1-2.

22 No d'identification : 14623 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Impressions au sujet des deux représentations données par la Compagnie d’opéra français.

Référence
La Concorde (22 novembre 1880): 2, col. 4.

23 No d'identification : 14622 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
L’évêque de Trois-Rivières, après consultation auprès du curé de Québec et Montréal, désavoue l’opéra français de Sparrow qui devait jouer à Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 novembre 1880): 2, col. 1.

24 No d'identification : 14621 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Soirée dramatique et musicale organisée par la Société philharmonique de Trois-Rivières. Programme et prix d’entrée.

Référence
La Concorde (22 mars 1880): 3, col. 2.

25 No d'identification : 14620 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Société philharmonique de cette ville, sous le patronage de M. Le maire, donnera le 30 mars à la salle de l’hôtel de ville, une soirée dramatique et musicale. [...] »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 mars 1880): 2, col. 3.