1 No d'identification : 4673 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La nouvelle ligne télégraphique, entre la station Doucet Landing et Sorel, est maintenant terminée. Elle sera sous peu en opération. Des offices devront probablement être établis à Nicolet, la Baie du Febvre, St-Thomas de Pierreville et à Yamaska. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 juin 1868): 3, col. 1.

2 No d'identification : 4676 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Avis.
Un bureau de télégraphe est ouvert à Yamaska. Tarif, 25 centins. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 juillet 1869): 3, col. 4.

3 No d'identification : 4677 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il est rumeur que la compagnie de télégraphe de Montréal doit ouvrir une ligne sur la côte sud du fleuve. La ligne actuelle qui s’étend de Montréal par Sorel, Yamaska, Pierreville, La Baie, St-Grégoire à Doucet’s Landing serait continuée de cette dernière place jusqu’à Québec. Les paroisses de Bécancour, Gentilly, St-Pierre, St-Jean Deschaillons, Lotbinnière, etc., etc., qui jusqu’ici ont été privées des avantages de la télégraphie auraient chacune un bureau. La seule condition que la compagnie y mettra, c’est que les paroisses fournissent les poteaux et les mettent prêts à recevoir les fils. On cite les noms de MM. Hall et Gadet comme favorisant grandement ce projet. - Unions des Cantons. »

Référence
Le Constitutionnel (28 novembre 1873): 2, col. 4.

4 No d'identification : 4679 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous voyons avec plaisir que la compagnie du Télégraphe “Dominion” a ouvert un bureau à Ste-Anne de la Pérade, au côté ouest de la rivière. Cette compagnie a décidé d’en ouvrir dans les paroisses qui se trouvent sur son parcours. C’est une amélioration très utile et dont nous félicitons la compagnie. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 février 1874): 3, col. 1.

5 No d'identification : 4681 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La compagnie de télégraphe de la Puissance (Dominion) a ouvert un bureau à Batiscan, comté de Champlain, chez M. Fugère, agent de la compagnie de navigation “Union”, la compagnie se propose d’en ouvrir à plusieurs endroits sur le parcours de la ligne entre Québec et Montréal. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (31 août 1874): 2, col. 3.

6 No d'identification : 4682 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La compagnie de télégraphe de Montréal a ouvert des bureaux à Morelwood, Ontario, et à St-Pierre les Beckets [sic], Québec. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 septembre 1874): 2, col. 4.

7 No d'identification : 4684 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Un nouveau bureau de télégraphe a été ouvert le 11 du courant au village de Ste-Geneviève. Le bureau se trouve au magasin de M. Filteau.
Cette faveur a été obtenue grâce aux demandes de MM. A Thérien et N.P. Massicotte.

Référence
Le Constitutionnel (16 janvier 1882): 2, col. 6.

8 No d'identification : 4685 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les citoyens (de St-Justin) se sont assurés de la pose d’une ligne télégraphique qui sera en opération au printemps.

Référence
Le Clairon (1 février 1884): 3, col. 1.

9 No d'identification : 4686 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le fil télégraphique est maintenant placé sur les Basses-Laurentide; les instruments seront posés cette semaine dans les gares de la jonction St-Tite et St-Thècle, la ligne de télégraphe sera exploitée par la compagnie Great North Western. »

Référence
Le Trifluvien (25 juin 1890): 3, col. 6.