1 No d'identification : 4687 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Gentilly. - M. le notaire Poirier, de St-Grégoire, et M. A. Leduc, de Bécancour, sont ici pour prendre des arrangements avec Monsieur le curé et M. le notaire L. Tourigny aux fins d’établir une ligne téléphonique avec la ville de Nicolet et les paroisses du comté.

Référence
Le Trifluvien (27 février 1894): 3, col. 5.

2 No d'identification : 4690 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Ste-Ursule, 7 juin - Sur requête de H. Caron, Ecr. M.P.P., le conseil de la municipalité de Ste-Ursule a passé hier une résolution permettant à ce monsieur de planter des poteaux le long des chemins publics de cette municipalité. Ces poteaux serviront à l’établissement d’une ligne téléphonique reliant entre elles les paroisses du comté de Maskinongé. Une permission identique fut accordée à MM. W.B. Lafrenière et Victor Brousseau de Maskinongé qui ont déjà commencé les travaux.
Le conseil de cette paroisse a aussi révisé et amendé le rôle d’évaluation municipale, hier, à une session générale, conformément à l’article 746 du code municipal. »

Référence
Le Trifluvien (7 juin 1898): 3, col. 4.

3 No d'identification : 4694 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le village de St-Barnabé sera doté d’un système de téléphone en communication avec le téléphone Bell.

Référence
Le Bien Public (20 août 1909): 1, col. 3.

4 No d'identification : 4696 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Résumé : Les gens de l‘endroit se plaignent du service téléphonique de la compagnie de téléphone du comté de Champlain. Les abonnés doivent payer également pour une « boîte » de la compagnie Bell, ce qui fait hausser les frais d’abonnement. On demande donc aux directeurs de la compagnie du comté de Champlain pour qu’ils prennent un arrangement avec la compagnie Bell afin que les abonnés ne paient que pour une seule « boîte ».

Référence
«Courriers : St-Prosper», Le Bien Public (21 décembre 1909): 1, col. 5.

5 No d'identification : 4700 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
St-Ignace du Lac - « La compagnie Grand-Mère propriétaire du téléphone devrait gratifier monsieur le curé d’une boîte ou batterie électrique le plus tôt possible afin que le prêtre soit à la disposition de toute la population de jobbers et bûcherons dans le chantiers du lac Clair. »

Référence
Le Bien Public (26 octobre 1916): 3, col. 4.

6 No d'identification : 4701 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On nous informe que nous aurons le téléphone à la fin de mai. »

Référence
«St-Louis de Champlain», Le Bien Public (2 mai 1918): 8, col. 2.