1 No d'identification : 22394 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Le bill pour incorporer la compagnie de flottage des bois du St-Maurice est adopté par les deux branches de la législature. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 mai 1882): 2, col. 5.

2 No d'identification : 22395 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Sanctionné le 27 mai 1882:
« Attendu que Alexander Baptist, James Dean, John Baptist et William Ritchie, commerçants de bois et J.B. Normand, gentilhomme, tous de la cité des Trois-Rivières, et Andrew Thompson, John Ross et Edward C. Benson, commerçants de bois de la cité de Québec, Hugh Ritchie, commerçant de bois de New Liverpool, dans le district de Québec, ont, par leur pétition, représenté qu’il serait de leur intérêt, pour faire des billots et autre bois, dans le territoire du St-Maurice, de former une association pour la flottaison des billots et autre bois depuis un endroit appelé La Tuque, sur la rivière St-Maurice, jusqu’à l’embouchure de la dite rivière, dans la cité des Trois-Rivières, pour livrer leurs billots et autre bois, et attendu qu’ils ont demandé à être incorporés.
(Le capital de la compagnie sera de la somme de 25 000$, divisé en actions de 100$, lequel capital pourra être augmenté jusqu’à 50 000$ par vote des actionnaires. Tout le capital devra être souscrit, et 10% devront avoir été versés avant que la compagnie ne commence ses opérations.) »

Référence
«Acte pour incorporer la compagnie de flottaison et de mise en radeaux des bois du St-Maurice», Loi du Québec 45, Victoria, ch. 83, 1882.

3 No d'identification : 22396 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
La compagnie The St-Maurice River Boom and Driving Company est devenue légale (lettre patente), le 8 janvier 1909.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (18 mars 1909): 2, col. 4-5.

4 No d'identification : 22397 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Comme il arrive qu’au cours de leur descente sur le St-Maurice les billots appartenant à ces diverses compagnies suivent leur marche pêle-mêle, il a fallu organiser une association qui prendrait charge des billots et verrait à ce qu’un tirage minutieux soit fait à leur arrivée aux différentes usines à papier situées sur les bords du St-Maurice. Cette association devrait être comme le « clearing house » des compagnies. LA SMRBD Co. a un bureau de direction composé de 6 directeurs représentant une des compagnies associées. C’est en 1909 que fut incorporée la St-Maurice River Boom and Driving Co et tout le flottage qui se fait sur le St-Maurice est fait sous sa direction depuis Weymont jusqu’aux Trois-Rivières. Elle est responsable de tous les billots que entrent dans le St-Maurice par ses nombreux tributaires où le flottage est fait par chaque compagnie.

Référence
Le Nouvelliste (15 mai 1925): 7, col. 2.

5 No d'identification : 22398 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Aux portes de La Tuque, à la tête des chutes, en eau calme, vis-à-vis l’usine de la Brown Corporation, nous assistons à l’intéressante opération de portage du bois. La St-Maurice Boom and Driving Company Ltd sépare, en effet, à cet endroit les billes venant du nord. Elle donne à la Brown Corporation celles qui lui appartiennent et laisse passer les autres, que la chute a tôt fait de happer. Comme on le sait, chaque compagnie a un poinçon spécial dont elle marque chacune des billes qui sortent de ses chantiers. Cet estampage se fait lors du mesurage de bois. Chaque bille est marquée aux deux bouts d’un coeur, d’une flèche ou d’un X, suivant le cas. Les ouvriers draveurs reconnaissent à la trille de La Tuque, le bois de la Brown Corporation.

Référence
Études économiques, 3 (1933): 11.

6 No d'identification : 22399 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
En 1917, le gouvernement céda à la compagnie de flottage du St-Maurice (alors appelée St-Maurice River Boom and Drive Co.) toutes ses installations et tous ses biens pour fin de flottage du bois à la condition que la compagnie les maintienne en bon état et soumette à chaque année un rapport de ses activités. Notre compagnie fut originairement désignée sous le nom de St-Maurice River Drive and Improvment Company. La formation fut une initiative des principales sociétés forestières qui flottaient alors du bois sur la rivière, soit The Laurentide Paper Company, The Grès Falls Company, The Union Bag Company, et The St-Maurice Lumber Company. La compagnie avait pour mission de faire le flottage du bois pour toutes les compagnies précipitées. Le coût était partagé entre elles au prorata de la quantité de bois appartenant à chacune d’elles. Durant les 5 premières années, chaque société membre fit tour à tour le flottage annuel en conformité avec la législation existante.

Référence
R.E. Kirkpatrick, Mémoire à la commission d’étude des problèmes juridiques de l’eau; compagnie de flottage du St-Maurice, s.l., s.n., 1969.

7 No d'identification : 22400 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Mémoire qui nous intéresse à cause de l’historique de la compagnie de flottage du St-Maurice Ltée, qui, lors de sa création en 1917, s’appelait la St-Maurice River Drive and Improvment Co. Bref historique et description des activités de cette compagnie durant les années 1960.

Référence
R.E. Kirkpatrick, Mémoire à la commission d’étude des problèmes juridiques de l’eau; compagnie de flottage du St-Maurice, s.l., s.n., 1969.