1 No d'identification : 2170 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
La paroisse de St-Prosper jouit depuis une année d’un service d’aqueduc.
Les travaux ont été exécutés par Monsieur Blais de Trois-Rivières.
Les conduites sont en bois. On va chercher l’eau dans la montagne à une quarantaine d’arpents du rang principal de la paroisse.
L’aqueduc fonctionne bien depuis son entrée en service.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 juin 1873): 2, col. 3.

2 No d'identification : 2172 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Assemblée de la Société de l’Aqueduc d’Yamachiche.

Référence
Le Constitutionnel (1 septembre 1873): 1, col. 2.

3 No d'identification : 2173 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les citoyens de Yamachiche ont formé une société pour construire un aqueduc. C’est une entreprise très utile et qui ne peut manquer de réussir. Nous en félicitons les promoteurs. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 septembre 1873): 2, col. 4.

4 No d'identification : 2179 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les travaux du nouvel aqueduc d’Yamachiche doivent recommencer aujourd’hui. Monsieur Prosper Blais de cette ville en est l’entrepreneur. On espère que l’aqueduc sera terminé vers le milieu de juin. »

Référence
Le Constitutionnel (18 mai 1874): 2, col. 3.

5 No d'identification : 2180 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le nouvel aqueduc d’Yamachiche est maintenant terminé. L’eau est excellente et tout porte à croire que les gens d’Yamachiche seront plus heureux que nous pour leur aqueduc. »

Référence
Le Constitutionnel (22 juillet 1874): 2, col. 3.

6 No d'identification : 2181 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les nouvelles que nous donnions l’autre jour sur le fonctionnement du nouvel aqueduc d’Yamachiche étaient prématurées. Bien loin de donner de l’eau en quantité suffisante il n’en fournit presque pas... »

Référence
Le Constitutionnel (14 août 1874): 2, col. 3.

7 No d'identification : 2183 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
A propos de la décision de construire un aqueduc à Louiseville.

Référence
La Concorde (11 mars 1881): 2, col. 2.

8 No d'identification : 2186 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Résultat complet de la votation sur le règlement autorisant la corporation de Louiseville de faire les démarches pour la construction d’un aqueduc.

Référence
La Concorde (15 juillet 1881): 2, col. 4.

9 No d'identification : 2188 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Nicolet sera bientôt pourvu d’un aqueduc; le contrat de construction a été accordé [avec] un entrepreneur de Soul au coût de 14 500$.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 août 1881): 2, col. 5.

10 No d'identification : 2189 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La compagnie de l’aqueduc de Louiseville travaille activement à la construction de son aqueduc. Le plomb est actuellement rendu à Louiseville et les tuyaux en fer sont arrivés d’Écosse à Montréal, vendredi dernier.
L’on vous informe que tous les travaux seront terminés pour le premier décembre prochain. »

Référence
La Concorde (12 septembre 1881): 2, col. 3.

11 No d'identification : 2192 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Port St-François sera bientôt pourvu d’un aqueduc, les tuyaux sont déjà sur place.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 octobre 1881): 3, col. 1.

12 No d'identification : 2193 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Messieurs Damien Bellemare et L.A. Lamy ont obtenu de la corporation d’Yamachiche un privilège pour vingt-cinq ans pour la construction d’un aqueduc en fer.

Référence
Le Trifluvien (30 avril 1890): 3, col. 5.

13 No d'identification : 2196 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Ste-Anne-de-la-Pérade est dotée d’un nouvel aqueduc, la propriété de Messieurs Philippe et Hercule Laflèche.
On a établi une pompe à vapeur, en face de l’église, et par ce moyen l’eau est puisée de la rivière Ste-Anne et accumulée dans un réservoir d’où on la répartit aux contribuables. On est très satisfait de cet aqueduc.

Référence
Le Trifluvien (24 décembre 1892): 3, col. 2.

14 No d'identification : 2200 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
On a accordé le contrat de construction d’un aqueduc à deux hommes de Trois-Rivières. Ces derniers utilisent de la nouvelle machinerie.

Référence
Le Trifluvien (3 mai 1893): 3, col. 2.

15 No d'identification : 2201 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Ste-Flore :

Le conseil de cette paroisse vient de passer un contrat avec Monsieur Trottier, de St-Casimir, pour la construction d’un aqueduc. L’eau sera fournie par le petit lac qui est sur la propriété de M.J.B. Lajoie. »

Référence
«Echos de la Ville et du District», Le Trifluvien (24 août 1894): 3, col. 3.

16 No d'identification : 2203 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La compagnie de l’aqueduc de cette ville est à faire poser des tuyaux qui devront fournir de l’eau aux habitants du village de Ste-Ursule.

Cette compagnie qui a rendu de grands services à la ville et ailleurs est aujourd’hui dans une voie certaine de prospérité.

Nous sommes heureux de la féliciter. »

Référence
“Echos de la Ville et du District”, Le Trifluvien (17 septembre 1897): 5, col. 5.

17 No d'identification : 2204 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Texte du règlement intervenu entre la Shawinigan Water and Power et la Ville à propos des pavages et de la pose des égouts et de l’aqueduc dans les rues nouvellement ouvertes par cette compagnie.

Référence
L’écho du St-Maurice (11 janvier 1917): 6, col. 1.

18 No d'identification : 2206 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On croit que d’ici à quelques semaines le conseil de ville de Grand-Mère sera saisi d’un projet pour améliorations urgentes à faire à l’aqueduc de la ville.

Il est un fait certain, c’est que notre aqueduc ne répond pas aux besoins. Il nous faut plus d’eau et plus de pression... »

Référence
L’écho du St-Maurice (8 mars 1917): 1, col. 3.

19 No d'identification : 2208 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lecture est donnée d’une lettre de Monsieur .J.O. Bigué, réclamant à la corporation la somme de 26,50$ pour dommages causés à son réchauffeur électrique par suite de manque d’eau. Cette réclamation est refusée par le conseil [...]. La demande de la Shawinigan Foundries pour obtenir une remise de 50% de leurs taxes municipales pour 1920-1921 soit 381,50$ sur la partie de leur usine, détruite par le feu, est acceptée par le conseil, sur proposition de Monsieur l’échevin Lavergne.

Référence
Shawinigan Falls Review, 1, 13 (28 février 1921): 27-28.

20 No d'identification : 2211 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Lecture est donnée d’un rapport de Monsieur le gérant concernant la fourniture de l’eau à la municipalité de la Baie Shawinigan, et à la Belgo. La Belgian Industrial Co. fera placer un compteur d’ici deux ou trois semaines. A ce sujet, Monsieur l’échevin Dessaulles fait remarquer qu’il n’y a jamais eu de contrat signé entre la corporation et la Belgo pour leur fournir de l’eau et que le taux n’a jamais été fixé. Il serait donc utile qu’un taux leur soit fixé et que du moment qu’ils prendront de l’eau au compteur les arrérages leur soient portés en compte, basés sur la moyenne de la consommation. »

Référence
Shawinigan Falls Review, 1, 18 (15 mai 1921): 22.

21 No d'identification : 2216 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
La compagnie Laurentide dote la ville de Grand-Mère d’un service d’aqueduc, moyennant un arrangement administratif qui crée des tensions entre la Laurentide Pulp et la population grand-mèrienne.



Référence
Philippe Deschamps, La grand-mère se raconte: Dossier de travail, l’historique de Grand-Mère, Grand-Mère, Perspectives-Jeunesse, 1973: 47-48.

22 No d'identification : 2218 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
On raconte les débuts de la distribution de l’eau à Grand-Mère en 1887, assurée par la Compagnie Laurentide Pulp.

Référence
Philippe Deschamps, La grand-mère se raconte: Dossier de travail, l’historique de Grand-Mère, Grand-Mère, Perspectives-Jeunesse, 1973: 101.

23 No d'identification : 2276 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La ville de Grand-Mère fait actuellement des travaux considérables. A part le pont en béton qu’elle est à construire sur la rivière Welsh, rue St-Jovis, elle est à faire compléter le pavage de la rue St-Jacques en béton et de la rue Ste-Catherine en macadam au Tarvia.

Elle macadamise aussi la rue Victoria.

De plus, la Ville fait faire d’importants travaux à l’aqueduc et au système d’égouts. »

Référence
L’écho du St-Maurice (19 juillet 1917): 4, col. 3.

24 No d'identification : 15361 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« En 1897, les dépendances de la compagnie (Laurentide Pulp) à ce moment en une scierie, un moulin à blocs, l’usine de pulpe, un bureau, une machine shop, un atelier pour travailler le bois, une boutique de forge, des hangars et le magasin. »

Référence
Philippe Deschamps, La grand-mère se raconte: Dossier de travail, l’historique de Grand-Mère, Grand-Mère, Perspectives-Jeunesse, 1973: 32.

25 No d'identification : 15785 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le village de St-Tite possède maintenant un bel aqueduc qui fonctionne à merveille et fournit une eau salubre à tous les habitants.

Le réservoir est à une distance de 70 arpents du village et l’eau est conduite par des tuyaux.

Le constructeur est Monsieur Louis Bacon de St-Prosper qui a fait les travaux avec la plus grande habilité. Tous les intéressés recommandent hautement à Monsieur.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 décembre 1884): 3, col. 2.