Thème : Politique municipale
Index thématique -> Politique -> Politique municipale
1 No d'identification : 4464 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous croyons de notre devoir de recommander, à l’attention particulière de nos lecteurs et du public en général, les élections municipales qui doivent avoir lieu lundi prochain dans les diverses paroisses de la province.

Il est extrêmement important pour toute et chaque paroisse de choisir des hommes capables de les représenter dignement au conseil municipal, il est surtout important de les choisir parmi ceux dont les principes et les vues en fait d’administration municipale s’accordent avec ceux de la majorité des électeurs.

Les municipalités sont un vrai gouvernement en petit dont le fonctionnement, s’il est bon, peut avoir des résultats incalculables pour le bien-être des habitants de chaque localité.

Elles ont encore l’avantage, si elles sont bien dirigées, d’habituer et de former les citoyens aux affaires publiques d’un ordre plus élevé, et nous sommes tellement convaincus de cette vérité, que nous n’hésitons pas à dire que dans le cas d’une élection générale, tout comté qui aurait l’avantage du bon conseil municipal aura aussi par la suite celui de n’élire pour l’assemblée législative que des représentants de première capacité. Ainsi l’on peut voir de quelle importance il est de faire le meilleur choix possible, en élisant dans chaque paroisse les conseillers municipaux qui doivent la représenter au conseil. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 septembre 1847): 2, col. 2.

2 No d'identification : 4469 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Lundi le 13 du courant, jour fixé par la nouvelle loi des municipalités rurales pour l’élection de deux conseillers dans chaque paroisse de cette province, il fut procédé à Yamachiche à l’élection de deux conseillers pour la municipalité de St-Maurice. Trois candidats furent invités à se mettre sur les rangs : d’abord Modeste Richer, écuyer, magistrat, marchand, seigneur et ci-devant maire de la place, fut unanimement et par acclamation générale appelé et nommé pour un; puis furent ensuite pour l’autre proposé deux partis puissants, François Deasulniers, écuyer, magistrat, cultivateur et représentant actuel du comté de St-Maurice dans le Parlement provincial, et Isaac Gélinas, écuyer, notable, cultivateur, entre lesquels la conteste demeura en suspens, et les deux partis ne voulant point s’en départir, il fut alors demandé un poll, qui se tint tout ce jour et le suivant jusqu’à cinq heures du soir où en définitive Monsieur Desaulniers se trouva en majorité sur son adversaire, M. Gélinas, et fut de concert avec Monsieur Richer proclamé élu, l’état du poll s’étant trouvé comme suit :

1er jour 2ième jour

Monsieur Richer 170 390
Monsieur Desaulniers 99 217
Monsieur Gélinas 81 186

Tout se passa avec assez d’ordre malgré qu’il y fut déployé toute l’énergie et l’activité de la paroisse, comme aux grandes élections pour le Parlement provincial. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 septembre 1847): 3, col. 2.

3 No d'identification : 4471 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Municipalité de Ste-Flore :

L’élection du maire et des conseillers pour cette municipalité a eu lieu dans le mois de janvier dernier tel que voulu par la loi, et les messieurs suivants furent unanimement élus pour représenter cette municipalité.

Théophilus Rickaby, écuyer, maire
Alexis Desaulniers, conseiller
Fabien Lavergne, conseiller
Thomas Leblanc, conseiller
Antoine Deschaines, conseiller
Jean Menançon, conseiller
Ovide Dontigny, conseiller
Pierre Lanouette, secrétaire-trésorier. »

Référence
L’Ère Nouvelle, 23 (2 mars 1863): 2, col. 5.

4 No d'identification : 4473 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
À une assemblée des électeurs municipaux de la paroisse de St-Célestin tenue le 11e jour du courant les messieurs suivants furent élus unanimement conseillers municipaux :

Charles Edouard Houde, écuyer, J. P.
B. J. Clough, écuyer, J. P.
Pierre Béliveau, écuyer, capitaine de milice
Jean Berger, Benjamin Morin, Endras Thibodeau, Pierre Métivier.

Et à une assemblée subséquente tenue le 18 courant Charles Édouard Houde fut unanimement élu maire de la dite municipalité de St-Célestin, charge qui lui était légitimement due pour les bons et nombreux services qu’il a rendus à la paroisse de St-Célestin.


Référence
L’Ère Nouvelle (1 février 1864): 2, col. 5.

5 No d'identification : 4474 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« À une assemblée du conseil municipal de la paroisse du Cap de la Magdeleine, tenue le 20 janvier courant, Télesphore Eusèbe Normand, écuyer, notaire, a été nommé unanimement maire du conseil. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 janvier 1868): 3, col. 2.

6 No d'identification : 4475 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les élections municipales dans :
St-Maurice
Plessisville
Victoriaville
Ste-Victoire
St-Albert
St-Norbert-d’Arthabaska


Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 janvier 1868): 3, col. 1.

7 No d'identification : 4476 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Élections municipales à St-Boniface et à Bécancour.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 février 1868): 2, col. 5.

8 No d'identification : 4477 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Lundi, le 13 de janvier dernier, les messieurs dont les noms suivent ont été élus conseillers dans et pour les municipalités de la paroisse de St-Célestin.

Messieurs C. E. Houde, B. F. Clugh, J.-Bte. Vigneau, François Bourbeau, Antoine Dupont, Ambroise Bergeron et Uldorique Hébert, et le lundi suivant les conseillers ont nommé Charles Edouard Houde, écuyer, pour la 3ième fois maire, et A. O. Houde, écuyer, secrétaire-trésorier. »


Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 février 1868): 2, col. 4.

9 No d'identification : 4479 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« À une assemblée générale de la municipalité de la paroisse de Gentilly, tenue le 13 de janvier dernier, les messieurs suivants ont été élus conseillers de la dite municipalité : Messieurs David Malhiot, Félix Malhiot, Casimir Fournier, Antoine Baril, Casimir Baril, Félix Hould et Calixte Genest Labarre, et à une session suivante tenue le 20 du même mois, David Malhiot, écuyer, a été unanimement élu maire de la dite municipalité, et J. H. Veilleux, secrétaire. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 février 1868): 3, col. 1.

10 No d'identification : 4481 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Conflits entre les libéraux et les conservateurs pour l’administration municipale à Rivière-du-Loup.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 mai 1868): 2, col. 4.

11 No d'identification : 4482 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Comme on le sait, la paroisse de la Rivière-du-Loup était en difficulté depuis les dernières élections municipales. Les électeurs s’étaient partagés en deux camps et avaient de chaque côté élu sept conseillers. Chaque partie contesta la validité de l’élection de l’autre.

Son Honneur le juge Polette a jugé vendredi dernier, à la Rivière-du-Loup, que les deux élections étaient nulles et en a ordonné une nouvelle pour le 16 de juin courant, chaque parti devant payer ses frais. Nous espérons que cette équitable décision de Son Honneur mette fin à ces malheureuses difficultés.

Le jugement correspond en tout point à l’arrangement que les conservateurs avaient proposé aux libéraux. Ces derniers avaient refusé de l’accepter. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 juin 1868): 2, col. 1-2.

12 No d'identification : 4483 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Résultats des élections municipales de Yamachiche.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (14 janvier 1870): 2, col. 4.

13 No d'identification : 4484 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Il y a élection dans les municipalités suivantes, où on y rapporte quelques anecdotes :

-Banlieue de Trois-Rivières -Yamachiche
-Cap -Rivière-du-Loup
-St-Maurice -St-Léon
-St-Etienne -Ste-Ursule
-St-Barnabé -Arthabaskaville
-St-Sévère


Référence
«Elections municipales», Le Constitutionnel, 90 (17 janvier 1870): 2, col. 4-5.

14 No d'identification : 4485 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
St-Narcisse, le 10 courant, sont élus : Narcisse L’heureux, Patrick Burns, Narcisse Houle, Onésime Baribeau, Joseph Boulanger, Edouard Pronovost, Sabin Quessy.

Référence
Le Constitutionnel, 92 (21 janvier 1870): 2, col. 6.

15 No d'identification : 4486 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« À une assemblée générale des habitants de la paroisse de St-Célestin, tenue le dix du présent mois, ont été élus par acclamation conseillers municipaux, Messieurs Charles Edouard Houde, Ambroise Bergeron, François Bourbeau, Uldorique Hébert, Pierre Pellerin, Olivier Hébert et Théophile Béliveau. À une assemblée subséquente des conseillers tenue le 20, Monsieur Charles Edouard Houde a été nommé maire et N. O. Houle, N. P. secrétaire. »

Référence
Le Constitutionnel, 95 (28 janvier 1870): 2, col. 2.

16 No d'identification : 4488 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les élections municipales à Ste-Gertrude :

Le dix janvier ont eu lieu les élections municipales de la paroisse de Ste-Gertrude. Messieurs Augustin Marchand, Moïse Malhiot, F. X. Leclerc, Charles Levasseur, François Désilets, François St-Louis, Benjamin Rivard, ont été élus conseillers après une chaude votation. Monsieur Moïse Malhiot a été élu maire. »

Référence
Le Constitutionnel, 100 (9 février 1870): 2, col. 6.

17 No d'identification : 4490 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il a plu au lieutenant-gouverneur de nommer Messieurs Désiré-Olivier Bourbeau, Zoël Perreault, Louis Marchand, Charles Rochette, Edouard Côté, Petrus Houle et Hubert Beaudet, conseillers municipaux pour le village de Victoriaville, comté d’Arthabaska. »

Référence
Le Constitutionnel, 111 (7 mars 1870): 2, col. 5.

18 No d'identification : 4493 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
À une assemblée générale des électeurs municipaux de la paroisse de la Rivière-du-Loup (en haut), tenue en la salle des séances du conseil, lundi le 8 courant. Les messieurs suivants ont tous été réélus à l’unanimité conseillers : Moïse Houde, écuyer, M. P. P., Pierre Béland, écuyer, J. P, M. M. Paul Desaulniers, Isaac Ferron, Jules Laflèche, Joseph Brousseau.

Référence
Le Constitutionnel (12 janvier 1872): 2, col. 1.

19 No d'identification : 4495 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les conseillers suivants ont été élus pour Yamachiche : François Lajoie, fils d’André, Sévère Desaulniers, Elie Héroux, François Méthot, On. Bellemare, François Boucher, Alexandre Daveluy. »

Référence
Le Constitutionnel (15 janvier 1872): 2, col. 3.

20 No d'identification : 4497 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Charles Edouard Houde, écuyer, marchand de St-Célestin, a été élu unanimement maire de cette paroisse. C’est la cinquième fois que semblable honneur lui est conféré.

Référence
Le Constitutionnel (23 février 1872): 2, col. 3.

21 No d'identification : 4498 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous avons appris avec plaisir que Monsieur Benjamin Prince a été élu maire de la paroisse de St-Grégoire. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 mars 1872): 3, col. 4.

22 No d'identification : 4500 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur Jean-Baptiste Hould a été nommé maire de la paroisse de Ste-Angèle, à la dernière session du conseil de cette localité. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 mars 1872): 3, col. 2.

23 No d'identification : 4501 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur P. A. Boudreault, avocat de cette ville, a obtenu jugement le 9 courant, devant l’honorable juge Polette, sur la requête demandant la nullité de l’élection municipale de la paroisse Ste-Monique. Cette requête de Pierre Milot et autres en contestation de la dite élection a été accordée. Le jugement déclare l’élection nulle, nomme Joseph Perreault, écuyer, de Ste-Monique, président de la nouvelle élection fixée par le jugement au 29 avril courant. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 avril 1872): 2, col. 2.

24 No d'identification : 4505 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que Monsieur E. Lecomte a été réélu maire de Nicolet. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 février 1873): 3, col. 1.

25 No d'identification : 4507 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La nouvelle ville de Nicolet faisait hier la première élection de ses officiers municipaux.

Voici leurs noms : Dr Denis Desaulniers, maire, Francis McCoffrey, Pierre Cressé, H. Chillas, Alfred Genery, Théophile Thérien et Théophile St-Laurent, conseillers. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 mai 1873): 2, col. 5.