Acteur (nom propre) : Vangoughnet, V. M.
1 No d'identification : 20891 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
À la suite d’un avis publié par le département des Terres de la Couronne à l’effet que tous les colons qui n’auront pas payé les arrérages qu’ils doivent au bureau du domaine public avant le premier septembre seront déclarés n’avoir aucun droit sur les terres qu’ils ont prises en possession, le journal s’élève énergiquement contre cette mesure et s’en prend au ministère:

« Si le gouvernement a trop besoin d’argent, pourquoi ne commence-t-il pas par faire rendre gorge aux riches marchands de bois qui lui doivent des milliers de louis depuis plusieurs années? Cela serait bien plus juste que de se préparer à dépouiller sans merci les pauvres malheureux qui, dans ce moment, ont à peine de quoi nourrir leurs familles, pour l’appétit de quelques piastres que chacun d’eux peut devoir au département du domaine public.

Mais M. Vangoughnet a bien autre chose à faire que d’avoir des entrailles pour ces pauvres malheureux que son arrêt inflexible va frapper sans merci; pour eux, la ruine, la misère, et la charité publique pour partage, car si le ministre du domaine public a de la considération de reste, ne la doit-il pas toute aux riches spéculateurs (d’autant plus riches qu’ils n’ont jamais payé et qu’on ne se hâte pas de leur faire rendre compte) qui au besoin, peuvent être d’utiles supports d’un gouvernement auquel le ministre des terres appartient et qui, pour se maintenir au pouvoir, ne devra oublier aucun moyen de corruption, vienne l’époque des élections.

Tant qu’aux colons [...], ils seront dépouillés de leurs travaux et leurs terres seront confisquées, puis plus tard vendues probablement à d’autres spéculateurs, peut-être même à ceux qui doivent encore au gouvernement depuis plusieurs années, dans le but toujours constant de s’assurer la continuation de leur support, ou de se créer de nouveaux patronages. »

Référence
L’Ère Nouvelle (18 juillet 1859): 2, col. 4-5.
2 No d'identification : 23052 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Textuel :
« Département des terres de la couronne, bois et forêts, Toronto, 13 avril 1859. Avis est par le présent donné que George Colley, ecr., a été autorisé à inspecter les opérations des marchands de bois sur le territoire du St-Maurice et à recevoir [de] ceux qui ont des licences leurs rapports au sujet de la qualité et de la description du bois de la charpente et des billots coupés par
V.M. Vangoughnet, commissaire de terres de la couronne. »

Référence
L’Ère Nouvelle (25 avril 1859): 2, col. 5.