Acteur (nom propre) : SÉNÉGAL, Louis-Adélard
1 No d'identification : 24023 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Intégral) "M. Larue, de cette ville, vient d'enregistrer un
protêt contre la vente des biens de la succession G. B. Hall a M.
L. A. Senecal.
Il a aussi intenté une poursuite contre les héritiers
de feu G. B. Hall pour le recouvrement d'une somme de $141,000.
C'était l'associé de M. Hall dans l'exploitation des forges de
Radnor, il prétend que cette somme-la ne représente que la
valeur de sa part dans sa propriété des forges et de leurs
dépendances."

Référence
Le Constitutionnel, col. 5 (16 février 1883) : 2.
2 No d'identification : 24028 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Résumé) Annonce de la vente de la succession G. B. Hall a L.A.
Sénécal. La transaction comprend la vente des forges Radnor et le
contrat de 260 pages contient plusieurs plans et cartes en
annexe. Les plans et cartes ont été faits par Alexander Sewell.

Référence
Le Constitutionnel, col. 1 (11 juin 1883) : 3.
3 No d'identification : 24950 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Résumé) Louis-Adelard Sénécal (Varennes, 1829 - Montréal, 1887)
fut commerçant, armateur, entrepreneur et homme politique. Celui
qui fut le plus grand capitaliste canadien français de son époque
débuta comme commerçant local. En spéculant sur les provisions
de grains et de bois, il accumule le capital nécessaire pour se
lancer dans le domaine de la navigation. Par la suite, ses
activités s'étendent à la transformation et au commerce du bois,
de même qu'à la spéculation dans l'achat de terres. Flairant la
bonne affaire, il s'aventure au début des années 1870 dans le
secteur fort prometteur de la construction ferroviaire. Au début
des années 1880, c'est dans les affaires internationales qu'il
tente une percée, mais en vain, faute d'investisseurs pour le
soutenir. En politique, L.-A. Sénécal s'est principalement
identifié au Parti conservateur. Toutefois, il serait plus juste
de dire que son allégeance a toujours penché du cote du pouvoir.
Maigre ses échecs et ses faillites, Sénécal fut toujours un homme
d'affaires entreprenant. Sa détermination à réussir à tout prix
lui attira les foudres de plusieurs.

Référence
Huguette Filteau, Jean Hamelin et John Keyes, «Senecal, Louis-Adelard», Dictionnaire bibliographique du Canada, vol. 9 (1982).