Acteur (nom propre) : STUART, Henry
1 No d'identification : 23951 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Résumé) Etienne Parent souligne que lors de sa visite aux forges du
St-Maurice vers le 27 août 1852, il trouva celles-ci fermées.
M. Stuart, l'un des propriétaires qui l'accompagnait dans sa
visite, lui expliqua qu'il avait été obligé de suspendre les
travaux depuis quelques jours pour faire quelques grosses
réparations devenues indispensables par l'état de ruine et de
délabrement général dans lequel l'établissement leur avait été
livré. Parent ajoute qu'en examinant les lieux, il avait trouvé,
à l'exception d'un vaste bâtiment en brique, destiné à faire un
moulin à scie et d'un engin souffleur à air chaud, dus à M.
Stuart, que "tout portait l'empreinte de la vétusté”. Parent
explique cet état au fait que M. Stuart, l'acquéreur primitif,
avait été obligé d'abandonner l'exploitation des forges à M.
Ferrier parce qu'il ne pouvait rencontrer ses obligations envers
le gouvernement. Ferrier, bailleur de fonds dans cette
affaire, n'avait selon Parent pas d'autre intérêt dans
l'établissement que celui de récupérer ses avances.

Référence
L’Ère Nouvelle, col.1-2-3 (26 janvier 1853) : 4.