Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 24088 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Résumé) Le minerai traité aux Forges de Drummondville renferme
de 40 a 54% de fer, et (citation) "l'on fabrique annuellement à
cette usine environ 4,000 tonnes de fonte qu'on expédié à la
fonderie de Montréal ou elle est convertie en roues de wagons".

Référence
R.W. Ells, Rapport sur les richesses minérales de la Province de Québec, s.l., s.n., 1890 : 26.
2 No d'identification : 24090 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Citation) "Les usines de Drummondville ont été érigées en
1880-81, par M. M. John McDougali et Cie" (...) "elles consistent
en deux hauts fourneaux, de 34 pieds de hauteur chacun et d'un
diamètre respectif de 8 et 10 pieds à l'étalage. On y emploie
l'air chaud et l'air froid, le courant étant produit dans les
cuyeres par la force motrice empruntée à la rivière St-Francois.
Le combustible est le charbon de bois, et le minerai traité
provient, partie des dépôts de limonite du voisinage et partie de
Vaudreuil [...]"

Référence
R.W. Ells, Rapport sur les richesses minérales de la Province de Québec, s.l., s.n., 1890 : 25-26.
3 No d'identification : 24091 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Citation) "Les forges d'Yamaska, érigées par la St-Francis River
Mining Co, en 1669, sont situées sur la rivière aux Vaches" [...]
"Terminé en 1869, ce haut fourneau a été exploité par la
compagnie ci-dessus jusqu'en 1873. On y employait le charbon de
bois comme combustible, et le rendement total en fonte, durant
cette période, a été de 5,520 tonnes. Il passa alors aux mains de
MM. John McDougall et Cie de Montréal, qui l'exploitèrent
jusqu'à épuisement du gisement, en 1880".

Référence
R.W. Ells, Rapport sur les richesses minérales de la Province de Québec, s.l., s.n., 1890 : 25.
4 No d'identification : 24178 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Résumé) Au cours de l'année 1901, 9 fourneaux ont été en
activité pendant des périodes variables. À Sydney, la Dominion
Iron and Steel Company avait 3 fourneaux actifs. La Canada Iron
Furnace Co en avait 2, un aux Forges Radnor et un autre à
Midland. La John McDougall & Co., la Deseronto Iron Co., la
Hamilton Steel and Iron Co. et la Nova Scotia Steel and Coal
Company possédaient toutes un fourneau. La capacité de
production de chacun des fourneaux en opération était
de plus de 1,500 tonnes.

Référence
Com. geol. du Canada, Rapport annuel, 1901, Ottawa, S.E. Dawson, 1905 : 62.
5 No d'identification : 24219 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Citation) "Drummondvilie. The campaign was short, but the output
will be about the same as in 1894. The whole of the production of
this furnace is used in the manufacture of car wheels at the
company's works in Montreal. The campaign is always more or less
regulated by the requirements of the car wheel department".

Référence
George E. Drummond, «The Canadian Pig Iron Industry», Canadian Mining Review (1896) : 12.
6 No d'identification : 24424 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
Au 31 décembre 1903, un des 2 hauts fourneaux de la John
McDougall & Co, à Drummondville, était en opération. Il est
possible que l'autre haut fourneau soit rouvert au cours de
l'été.
À la même date, le haut fourneau au charbon de bois de la
Deseronto Iron Co, de Deseronto en Ontario, était en activité. Il
a fonctionné pendant 46 semaines pendant l'année 1903.
Au 31 décembre 1903, le haut fourneau de la Hamilton Steel & Iron
Co Ltd situe à Hamilton, Ontario était en opération. Il a
fonctionné pendant 43 1/2 semaines.

Référence
The Canadian Mining Review, vol. 23 (1904) : 32.
7 No d'identification : 24442 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Résumé) Un des 2 hauts fourneaux à charbon de bois de la John
McDougall & Co., à Drummondville, était en activité le 30 juin
1905. Pendant la première moitié de l'année, les 2 hauts
fourneaux fonctionnaient, un pendant 112 jours, l'autre pendant
9. Le fourneau inactif pourrait être réouvert l'hiver prochain.
Le haut fourneau de l'Hamilton Steel & Iron Co., à Hamilton, a
fonctionné pendant 150 jours durant la première moitié de 1905,
produisant du "basic et foundry pig iron".

Référence
The Canadian Mining Review, vol. 24 (1905) : 57.
8 No d'identification : 24773 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
CIntégral)
"MacDougall and Co.
Estate Late John McDougall.
Robert Covans Montreal.
Head Office: Imperial Building, Place d'Armes Square, Montreal.
Works: Drunmondville, Que."

Référence
The Canadian Mining Manual and Companies Directory (1894) : 420.
9 No d'identification : 24786 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Intégral) "The St-Francis furnace, near Rivière aux Vaches, in
Yamaska county. Que., was completed in 1869. The dimensions were:
- Height, 30 ft.; boshes 7 ft. 2 in.; hearth 6 ft, x 2 ft. 2
in.; depth of hearth, 1 ft. 6 in. The furnace was in operation
until 1873, making at that time 5,520 tons of charcoal pig. It
was then sold to Messrs, John McDougall and Co., of Montreal, who
worked it till 1880, when it was closed owing to the exhaustion
of the ores in the vicinity."

Référence
The Canadian Mining Iron and Steel Manual (1896) : 298.
10 No d'identification : 24793 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Intégral) "In 1880 and 1881 Messrs John MacDougall and Co., of
Montreal, built two charcoal furnaces at Drummondville, on the
river St-Francis, in the tovnship of Grantham, Drummond county,
Que. These are still in operation. The furnaces are each 34 ft.
high, with boshes of 8 and 10 ft. respectively, worked with hot
and cold blast, and the air pumps are driven with water power
from the river St-Francis. The fuel used is charcoal and the bog
ore which contains about 40 to 45 per cent, of iron is obtained
in the vicinity of the works. The annual capacity is 4,000 tons,
and the product charcoal pig iron for car wheel purposes."

Référence
The Canadian Mining Iron and Steel Manual (1896) : 300-301.
11 No d'identification : 24840 Fonds : Sidérurgie
  Information documentaire
(Résumé) Quatre fourneaux ont été en activité en 1898, pendant
plus ou moins de temps, un en Nouvelle-Écosse, un en Ontario et
deux au Québec.
Nouvelle-Écosse: Nova Scotia Steel Co.
Ontario: Hamilton Blast Furnace Co.
-Québec: Forges Radnor et Drummondville (Canada Furnace Co. et John
McDougall et Cie)
Trois fourneaux n'ont pas été allumés:
- Celui de la Pictou Charcoal Iron Co. loué à la Mineral Products
Co. de New York qui subissait quelques modifications
- Le fourneau de la Londonderry Iron Co.
- Le nouveau fourneau de la Deseronto Iron Co.

Référence
Com. geol. du Canada, Rapport annuel pour l’année 1898, vol. 11, Ottawa, S.E. Dawson, 1901 : 85.