Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 389 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre du secrétaire-trésorier à Mlle Suzanne d’Orléans, de Montréal, l’informant que le maire est heureux de lui accorder son patronage pour la soirée qu’elle propose de donner à Trois-Rivières (dans la salle de l’hôtel de ville).

30 août 1890 : La salle est réservée.

Voir Correspondance du secrétaire-trésorier du 10 février 1890.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Correspondance du secrétaire trésorier (greffier) de la ville, 26 juillet 1890.
2 No d'identification : 862 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de R.A. Gran, de New York, agent de Suzanne Dorléans de Paris, qui présente une séance de déclamation dramatique, désirant présenter son artiste à la salle de l’hôtel de ville de Trois-Rivières, entre le 17 février et le 10 mars. Les auteurs présentés sont Paillevon, Bussier, Feydeau, Bertol-Graivil, Bertin, Gascogne.

Une critique d’un journal accompagne cette lettre.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Correspondance du secrétaire trésorier (greffier) de la ville, 10 février 1890.
3 No d'identification : 867 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de Suzanne d’Orléans qui présente des spectacles de déclamation dramatique demandant qu’on lui loue la salle de l’hôtel de ville au même taux qu’aux citoyens de Trois-Rivières puisqu’elle est française. Prix demandé : plus ou moins 10$ pour une soirée de 1 heure et demie. Elle donnera à la ville 10% de la recette brute dépassant 100$. Elle fera faire les billets : 75¢ les premières places, 50¢ les secondes places et 25¢ pour les autres.

29 août :
Elle écrit qu’elle enverra des programmes qu’on devra passer aux gens à leur sortie des églises.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Correspondance du secrétaire trésorier (greffier) de la ville, 28 août 1890.