Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 1809 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Il était à sa connaissance (constable Héroux) que le # 41 de la rue St-Paul, était une maison de prostitution, et qu’ordre avait été donné d’en faire la surveillance, ainsi que la maison Paquette, dont le personnel est en prison depuis le 15 décembre dernier, maison dont il connaissait la réputation et qu’il a fréquentée souvent accompagné du constable Daigle. »

Suivant cette déclaration d’Émile Berthiaume, chef du Département du feu et police, témoignages des gens impliqués dans l’infraction ainsi que démission des constables concernés.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 18 janvier 1915.