Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 6389 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le député de St-Maurice, M. Desaulniers et le chemin de fer de ceinture de la ville des Trois-Rivières.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 août 1879).
2 No d'identification : 8341 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Cour supérieure no 125.

Dame Philomène Moreau, épouse de Joseph Pleau, marchand demeurant en la paroisse de St-François Xavier de Batiscan, dûment autorisée à ester en justice. Demanderesse.
VS
Le dit Joseph Pleau.

Une action en séparation de biens a été instituée par la dite demanderesse contre le dit défendeur le 19 mai courant.

Malhiot et Desaulniers, procureurs de la demanderesse.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 mai 1885): 3, col. 1.
3 No d'identification : 13562 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Fête nationale.

Cette belle fête a été chômée hier avec beaucoup de solennité et d’enthousiasme par les citoyens de cette ville.

De bonne heure hier le canon annonçait le commencement de la fête, et il a ensuite continué par intervalle pendant toute la journée à faire entendre sa puissante et majestueuse voix au milieu des réjouissances de nos concitoyens.

Le jour était beau, aussi tous les habitants s’empressèrent-ils de prendre part aux cérémonies religieuses du matin et de grossir les rangs des différentes sociétés et compagnies de pompiers qui ont parcouru les principales rues de la ville, musique en tête. Vers 11 heures a.m., la procession s’est rendue vis-à-vis l’hôtel de ville, terme de sa marche, et elle se dispersa ensuite après les discours patriotiques en plein d’appropos [sic] et vivement applaudis du président de la Société St-Jean-Baptiste, Monsieur Desaulniers, et de Monsieur Turcotte, qui avait été appelé à prendre la parole ensuite. La journée se termina par un feu d’artifice. »

Référence
L’écho du St-Maurice (25 juin 1858): 3, col. 1.
4 No d'identification : 14264 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« The annual meeting of the Institute took place on Tuesday the 8th inst., when the following officiers were elected for the ensuing year:
M. G. Stobbs, président
M. J. Ken, vice-président
M. H. Fearon, treasurer
M. Desaulniers, secretary
M. Wm McDougall, secretary
Commitee of Management: A. Polette, W. Adair, J. Ryan, J. Broster, J. Houliston. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 novembre 1853): 3, col. 3.
5 No d'identification : 58 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de H.G. Malhiot, maire, indiquant que M. Désaulniers (sec.-trés.) pourra prêter le sofa et le pupitre du maire pour la pièce de ce soir.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Correspondance du secrétaire trésorier (greffier) de la ville, 13 décembre 1886.
6 No d'identification : 5078 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Dans le quartier St-Philippe, au début du XXe siècle, il y avait le carré la Fosse qui était beaucoup fréquenté par la population. Situé près du fleuve à la hauteur de la rue la Fosse, le parc avait une vue directe sur le fleuve et la grève (avant la construction du quai bureau). Sur la grève se trouvait un M. Desaulniers qui louait des chaloupes. On semble avoir laissé se détériorer le parc et le kiosque se trouvant au centre. Dans les années 1930, plus rien ne subsistait. »

Référence
Louis-Georges Godin, Mémorial trifluvien, Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1933: 23.
7 No d'identification : 5785 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
CS no 269 Perreault vs Larivière, Ste-Monique, no 461 du cadastre avec bâtisses construites, circonstances et dépendances. Vente à la porte de l’église de Ste-Monique le 12 février à 10:00 a.m.

CS no 2676, The trust et Loan Company of Canada vs Barthe, Trois-Rivières nos 2170, 2171 du cadastre. Vente au bureau du shérif, à Trois-Rivières le 13 Février à 10:00 a.m.

CC no 598 Gervais vs Désaulniers, Trois-Rivières, no 764 du cadastre avec bâtisses, circonstances et dépendances. Vente au bureau du shérif à Trois-Rivières, le 18 février à 10:00 a.m.

CS no 416 Lizée vs Lizée, Batiscan nos 339 et 180 du cadastre. Vente à la porte de l’église de Batiscan le 18 février à 10:00 a.m.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 février 1884): 3, col. 1.
8 No d'identification : 6300 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Frigon vs Désaulniers (St-Prosper, 31 mai) : 1 terrain avec maison, circonstances et dépendances.

Arel vs Poirier (St-Grégoire, 8 juin) : 1 partie d’un lot.

Arel vs Poirier (Ste-Brigitte, 9 juin) : 1 terrain.

Grenier vs Poirier (Ste-Eulalie, 8 juin) : moitié d’un lot.

Grenier vs Poirier (St-Grégoire, 8 juin) : 1 lot avec maison, circonstances et dépendances.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 mai 1887): 3, col. 1.
9 No d'identification : 9081 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Assemblée annuelle des membres de la Société d’Agriculture du comté de Champlain, tenue à Ste-Geneviève-de-Batiscan : élection des officiers et directeurs.

Président : Docteur John J. Ross, M.D.R.
Vice-président : A. Massicotte, écuyer
Secrétaire-trésorier : Robert Trudel
Directeurs :
- Antoine R. Laflèche, écuyer
- Joseph Grenier
- Pierre Lahaie
- F.-X. Marchand
- Olivier Montplaisir
- Gilbert Gervais

M.M. F. Osaye, docteur Désaulniers, J.-C. Taché et J. Laurin ont été élus membres de la Chambre d’Agriculture.

Référence
L’Ère Nouvelle (28 janvier 1864): 2, col. 3.
10 No d'identification : 21878 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« On parle beaucoup. depuis quelque temps, de l’établissement, dans les limites de cette ville, près du moulin à vent, d’une grande manufacture pour la fabrication des portes et fenêtres, des laveuses, des seaux et autres articles de même genre. M. Maigret, de St-Didace et M. Désaulniers, de la Rivières du Loup, seraient à la tête de l’entreprise.
D’un autre côté, on dit aussi que MM. Gélinas, qui ont ouvert un magasin de meubles sur la rue Notre-Dame, vont commencer au printemps la construction d’une grande boutique où ils manufactureront des meubles pour l’exportation. Hourra pour l’industrie ! »

Référence
Le Constitutionnel (17 février 1873): 2, col. 2.
11 No d'identification : 25423 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Motion de Désaulniers et Hart.

Que le greffier de la paix du district de Trois-Rivières soit prié de transmettre au secrétaire trésorier de ce conseil les amendes perçues en vertu des règlements de police de cette cité et le dit secrétaire trésorier autorisé à payer à chaque homme de police, pour chaque arrestation, en par lui faite, cinq chelins courant, en par lui produisant un certificat du dit greffier de la paix.

Passée.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.