Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 2746 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
A.L. Desaulniers écrit au journal, pour faire suite d’une de ses lettres précédentes, et continuer de défendre la patrie canadienne-française menacée par les départs aux USA.

Référence
Le Constitutionnel (21 mai 1880): 2, col. 4-5.
2 No d'identification : 5081 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On nous apprend que Monsieur l’abbé A. L. Desaulniers, fils du Dr Desaulniers, député du comté de St-Maurice à la Chambre fédérale, a été nommé curé de Pittsfield, Mass., en remplacement de Monsieur l’abbé Quevillon, mis à la retraite à cause de son grand âge.

Monsieur l’abbé Desaulniers était vicaire à Arthabaskaville, avant de se rendre aux États-Unis, où il est appelé par son zèle pour la religion et le désir de se consacrer au service de ses compatriotes émigrés. »

Référence
La Concorde (14 avril 1882): 2, col. 5.
3 No d'identification : 5975 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
A.L. Desaulniers dans une lettre demande des piliers qui faciliteraient la formation du pont de glace.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 décembre 1868): 2, col. 4.
4 No d'identification : 6752 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
A.L. Desaulniers propose un chemin en lisses de bois plutôt qu’un chemin de fer pour les Piles.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 décembre 1868): 3, col. 2-3.
5 No d'identification : 6765 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de A.L. Desaulniers qui tente de prouver que la compagnie du chemin de fer et de la navigation à vapeur du St-Maurice (chemin de fer des Piles) est propriétaire de 1 1/2 million d’âcres de terre.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 février 1869): 2, col. 5.
6 No d'identification : 7031 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
A.L. Désaulniers écrit au Constitutionnel pour faire valoir le point de vue du chemin de fer du Lac St-Jean passant par Trois-Rivières.

Référence
Le Constitutionnel (2 juin 1880): 2, col. 1-2.
7 No d'identification : 7075 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Constitutionnel publie une lettre de A.L. Désaulniers, extraite de « l’Opinion Publique », qui fait état de l’élan donné à Trois-Rivières par le chemin de fer du Lac St-Jean.

Référence
Le Constitutionnel (8 novembre 1880): 2, col. 3.
8 No d'identification : 7858 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« A une assemblée du Barreau, section du district de Trois-Rivières, tenue sur réquisition spéciale en la chambre des avocats le 1er mai 1861, à 3 heures P.M. J. Burns, écuyer, fut appelé à la présidence et J. N. Bureau, écuyer, étant le secrétaire, il fut procédé à l’élection des officiers dont suivent les noms, pour l’année courante.

J. Burns, Ecr. bâtonnier
A. L. Désaulniers, Ecr. syndic
E. M. Hart, Ecr. trésorier
J. N. Bureau, Ecr. secrétaire
A. D. Bondy, Ecr, membre du conseil
A. M. Hart, Ecr, membre du conseil
A. B. Cresse, Ecr. membre du conseil.

A. M. Hart, A. D. Bondy, A. L. Désaulniers, J. N. Bureau et A. B. Cresse sont aussi membres du Bureau des examinateurs.

Référence
L’Ère Nouvelle (2 mai 1861): 2, col. 6.
9 No d'identification : 10566 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Vous dites dans votre feuille d’aujourd’hui que je viens de recevoir que les “quatre hommes de police (pour la ville)” sont décorés d’une plaque en étoile portant “Three Rivers Police”. Est-ce que parmi les membres du conseil, il n’y a personne qui sache que dans une ville essentiellement canadienne-française, c’est une injure à la population que lui fait dire autrement que : police de Trois-Rivières.
Une réponse obligera, votre etc.
A.L. Désaulniers »
Notes A.L Désaulniers

Référence
Le Constitutionnel (13 avril 1877): 2, col. 4.
10 No d'identification : 10999 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La Saint-Jean-Baptiste. Une assemblée des membres de la Société St-Jean Baptiste de Trois-Rivières aura lieu, à l’hôtel de ville, jeudi le six juin prochain, à huit heures du soir, pour élire le président et les autres officiers de la dite société pour l’année courante, et pour arriver aux moyens de chômer dignement notre fête nationale.

A.L. Desaulniers, président. »

Référence
L’Ère Nouvelle (3 juin 1861): 3, col. 3.
11 No d'identification : 11034 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À une assemblée des membres de la société St-Jean-Baptiste, dûment convoquée par L.A. Desaulniers ecr., ex-président, et tenue ce jour 6 juin 1861, à l’hôtel de ville en cette cité, les messieurs dont les noms suivent ont été unanimement nommés aux charges suivantes, savoir: Monsieur Jos E. Turcotte, président; A.G. Malhiot, secrétaire; Frs Rocheleau, trésorier. Il a été en outre unanimement résolu que Messieurs L.E. Gervais A.B. Cressé, J.N. Bureau, Sévère Hamel, et Gaspard Brunelle, forment conjointement avec les officiers ci-dessus nommés le comité de régie de la dite société. Après quoi l’assemblée s’est ajournée sine die.

H.G. Malhiot, SSJB. »

Référence
L’Ère Nouvelle (10 juin 1861): 2, col. 5.
12 No d'identification : 11051 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À une assemblée des membres de la SSJB de Trois-Rivières [...] les Messieurs suivants furent élus unanimement: J.N. Bureau, président; T.-E. Normand, vice-président; H.G. Malhiot, vice-président; J.N. Godin, trésorier; J.F.V. Bureau, secrétaire; R.S. Cooke, secrétaire archiviste. Comité de régie: Messieurs A.L. Désaulniers; N.L. Denoncourt; P.A. Boudreault. Sévère Lottinville; Elzéar Gerin; J.G.A. Frigon; B. Lasalle; E.S. Rocheleau; P.E. Panneton; G.A. Gouin; Alf. Désilets; Arthur Turcotte. Comité ordonnateur: Messieurs Philippe Guillet; Charles LaBarre; Elz. Pothier; Arthur Olivier.

Référence
Le Constitutionnel (11 mai 1874): 2, col. 2.
13 No d'identification : 11056 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Noms des membres de l’association St-Jean-Baptiste élus officiers pour l’année courante.

L’honorable H.G. Malhiot, président.
T.E. Normand, Ecr., vice-président.
Uld. Martel, Ecr., vice-président.
Godfroy Lasalle, Ecr., sec. trésorier.
J.E. Badeaux, Ecr., secrétaire.
P.A. Olivier, Ecr., assistant secrétaire.

Commissaires ordonnateurs:
Messieurs J.O. Bleau, J. Harnois, J.E. Genest, F. Gauthier.

Comité de régie:
Messieurs A.L. Desaulniers, J.F.V. Bureau, J.G.A. Frigon, G.A. Gouin, V.P. Bureau, E. Gérin, J.V. Woolsey et Gédéon Désilets.

R.S. Cooke, secrétaire.

Référence
Le Constitutionnel (4 juin 1875): 2, col. 5.
14 No d'identification : 11189 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À une assemblée des membres de l’Institut des Artisans des Trois-Rivières, tenue à la Chambre de lecture, mardi, le 2 courant, à 7 heures p.m.; les officiers suivants furent élus pour la présente année:

J. McDougall, ecr., M.P.P., président
L. Dupuis, sem, vice-président
J. McDougall, trésorier
J.G. Dumoulin, bibliothécaire
A.L. Désaulniers, ecr, secrétaire
J. Kerr, secrétaire
Comité de régie: W. McDougall; H.G. Fearon; Ls Dupuis; J.G. Luckerhoff; A. McKelvie
J. Kenn et A.L. Desaulniers, secrétaires. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (6 novembre 1852): 2, col. 3.
15 No d'identification : 12125 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral:
« Hier a eu lieu l’inauguration de l’hôtel de ville. Le conseil de cette cité a pris possession des nouveaux et splendides appartements qui lui étaient destinés au milieu d’une réunion considérable de citoyens.
Plusieurs discours ont été prononcés à cette occasion par les messieurs suivants :
J.M. Désilets, maire N. Denoncourt, James Shortis, conseiller, H.G. Mailhot, E. Gérin, A.L. Désaulniers et P.E. Panneton.
L’édifice de l’hôtel de ville est l’oeuvre de MM. Perreault et Dugré. Récemment, en parlant de l’élégance de cette bâtisse et du fini des ouvrages, nous avons fait erreur en omettant le nom des véritables constructeurs. Aujourd’hui, nous sommes heureux de réparer cette erreur et de rendre le mérite à qui de droit. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 juin 1872): 2, col. 3.
16 No d'identification : 12973 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
A.L. Désaulniers écrit au Constitutionnel pour protester contre les commentaires et les métamorphoses des décisions des juges par les avocats du district.

Référence
Le Constitutionnel (25 juillet 1879): 2, col. 4.
17 No d'identification : 13581 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Discours d’A.L. Desaulniers, Ecr., avocat, lors de la fête de la St-Jean-Baptiste.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 juin 1867): 2, col. 3-4.
18 No d'identification : 14315 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La jeunesse instruite de Trois-Rivières vient de fonder une association sous le nom de “Cercle Littéraire”, où elle a pour but de développer ses connaissances littéraires et de s’accoutumer à la discussion. Cette association a déjà tenu des séances qui [ne] font augurer que douze membres et aujourd’hui le nombre en est de vingt. Il [sic] se compose de membres honoraires et de membres actifs, dont le président et M. J.A. Grenier, M. J. Martin, vice-président, M. J.L. Désaulniers, secrétaire, Messieurs J.B. Boudreault, A.L. Désaulniers, J.E. Baribeault et G. Lottinville, comté de régie. Toute politique en est exclue. Pour être membre actif, il faut être canadien-français et catholique.

Le motif louable de cette jeune association ne peut que rencontrer l’approbation de toute personne amie de l’avancement de la jeunesse. Beaucoup d’associations de ce genre ont pris naissance ici et se sont éteintes par une espèce de fatalité, les unes après les autres, après un certain temps. Il est à espérer que celle-ci n’aura pas le même sort, et que la jeunesse qui en fait partie en comprendra l’importance pour diriger ses premiers pas dans la voie de la littérature, et des sciences et, de plus, que c’est là où la critique mutuelle et amicale facilite un début, ailleurs si difficile. »

Référence
La Concorde (15 octobre 1879): 2, col. 4.
19 No d'identification : 14386 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Samedi soir et dimanche soir, il y aura soirées dramatiques à Yamachiche. Un comité d’Amateurs organisé sous la direction du Dr A.L. Désaulniers, donnera des représentations. »

Référence
Le Constitutionnel, 37 (1 septembre 1871): 2, col. 5.
20 No d'identification : 15891 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La société entre EM Hart, écuyer, et A.L. Désaulniers, écuyer, pour pratiquer ensemble comme avocats, etc., etc., sous le nom de Hart et Désaulniers, est maintenant dissoute de consentement mutuel.
Le soussigné continuera à tenir son étude à sa demeure, dans le bureau de la ci-devant société, où il se chargera de toute affaire qu’on voudra bien lui confier. »
A.L. Désaulniers

Référence
«Dissolution de société», L’Ère Nouvelle (28 février 1861): 3, col. 3.
21 No d'identification : 25181 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Motion proposée par S. Dumoulin écuier, secondé par E.M. Hart écuier que Messieurs C. Kiernan, Louis Clair et A.L. Desaulniers forment un comité qui soit appelé le Comité de Police

Passée unanimement.


Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.
22 No d'identification : 25194 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport de François Dasylva, écuier, chef de police, touchant les nominations de Georges Arthur Fearon, comme premier sergent et de M. Ovide Rocheleau second sergent et sous-chef, pour agir en cette qualité en cas d’absence ou de maladie du chef de police.

Seconde partie du rapport contenant des plaintes du chef de police contre sieur Joseph Dupont, constable de police de cette cité qui a manqué à ses devoirs comme homme de police et la demande de François Dasylva écuier, chef de police, priant le conseil de vouloir nommer M. Jean Giroux, charretier de cette cité, constable de police è la place de sieur Joseph Dupont.

Référé au Comité de Police, composé de MM A.L. Désaulniers, C. Kiernan et L. Clair.

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.
23 No d'identification : 25226 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À une séance du Conseil municipal de Trois-Rivières tenue le 26-10-1857 à l’Hôtel de ville, en la salle du Conseil, lieu ordinaire des séances, à 7h30 PM, furent présents son Honneur le maire et Messieurs les conseillers suivants : C. Kiernan, A.L. Désaulniers, L. Clair, J.P. Bureau, Sévère Dumoulin, E.M. Hart.

1ere motion proposée par A.L. Désaulniers secondée par E.M. Hart, qu’il est expédient pour maintenir la paix et le bon ordre de la cité de Trois-Rivières d’établir une force de Police et que François Dasylva, écr, Grand connétable de ce district en soit nommé le chef et que les personnes suivantes soient nommées pour en former partie :
Georges Arthur Fearon
Ovide Rocheleau
Édouard Ayotte
Joseph Hill
Charles Fearon
Jean Fearon
O. Dupont
Jean Larivière
Françcois Xavier Durand
Joseph Belisle
Joseph Dupont
François Bélant
Lesquels seront sous les ordres du conseil et de chaque conseiller individuellement ainsi que de leur chef.

Adoptée

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.