Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 2075 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Historique du village

Auteur: F.L. Desaulniers

Référence
«Notes sur Saint-Barnabé», Le Trifluvien (10 octobre 1893): 2, col. 4-6.
2 No d'identification : 3409 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous avons enfin des nouvelles positives du comté de St-Maurice. Monsieur François Desaulniers de Yamachiche a posé sa candidature dans les intérêts conservateurs, à la réquisition du Dr E. Lacerte et de tous les amis du parti. Nous l’approuvons chaleureusement.

Monsieur Desaulniers fera la lutte contre le notaire Lord qui s’est déclaré admirateur du coup d’état de Son Excellence Monsieur Letellier de St-Juste et ennemi de l’ex-administration de Boucherville.

Les deux candidats se sont rencontrés hier à Yamachiche et Monsieur le notaire Lord a été confondu par son adversaire Monsieur Desaulniers. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 avril 1878): 2, col. 2.
3 No d'identification : 3423 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Élection dans le comté de St-Maurice.

Desaulniers contre Lord.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 avril 1878): 2, col. 5.
4 No d'identification : 3451 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Choix des candidats conservateurs pour les prochaines élections provinciales.

Trois-Rivières : Sévère Dumoulin (shérif).
Nicolet : Charles Ed. Houde (ancien député) et J. B. Hould (avocat).
Champlain : Robert Trudel (notaire).
St-Maurice : François Desaulniers. N. B. Candidat libéral : Remington.
Maskinongé : M. Caron.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (7 novembre 1881): 2, col. 1-2.
5 No d'identification : 3464 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Constitutionnel prend parti pour Monsieur François Desaulniers dans le comté de St-Maurice.

Référence
Le Constitutionnel (11 novembre 1881): 2, col. 5.
6 No d'identification : 3748 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le gouvernement fédéral demande des soumissions pour la construction d’un brise-glace au quai, à Yamachiche, à l’endroit où les bateaux ont l’habitude de transborder les marchandises sur de plus petites embarcations.
Les citoyens d’Yamachiche voient avec plaisir cette construction, due en grande partie à l’initiative du député de St-Maurice, M. F.L. Désaulniers.

Référence
Le Trifluvien (14 décembre 1892): 3, col. 3.
7 No d'identification : 3883 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les libéraux ont fait venir, à grands frais des États-Unis, les voteurs émigrés; ils avaient, dans deux paroisses, organisé des bandes d’assommeurs pour empêcher la circulation des cabaleurs de Monsieur Desaulniers. En un mot, on a vu à St-Étienne et St-Élie les routes gardées par les partisans de Monsieur Remington tout comme en 1878. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 décembre 1881): 2, col. 1.
8 No d'identification : 4152 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il doit y avoir dimanche le 2 juin prochain une grande assemblée publique à St-Barnabé, dans le comté de St-Maurice, pour choisir un candidat conservateur en vue des prochaines élections fédérales. Parmi les noms mentionnés on cite Messieurs Lacerte, Boucher et Bald. Nous espérons que nos amis conservateurs du comté s’uniront plus que jamais pour assurer le triomphe du candidat conservateur qui sera choisi à cette assemblée. Ils viennent de remporter une grande victoire par le choix excellent de Monsieur Desaulniers pour la Chambre locale; il leur reste à travailler de nouveau pour faire un aussi bon choix pour la Chambre des communes.

Les électeurs conservateurs du comté, qui résident en cette ville, sont invités à assister a cette assemblée d’une manière toute spéciale et nous espérons qu’ils répondront à cette invitation. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (23 mai 1878): 2, col. 3.
9 No d'identification : 4169 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Annonce de l’arrivée à Québec d’une pétition favorable au député de Trois-Rivières, Arthur Turcotte, par ses électeurs qui appuient son attitude indépendante. Un autre document révèle un retrait d’adhésion à la conduite du député Desaulniers et un appui à Monsieur Turcotte.

Référence
Le Constitutionnel (12 juillet 1878): 3, col. 2.
10 No d'identification : 6404 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Mardi dernier, une députation composée des directeurs et d’un certain nombre d’amis de la compagnie s’est rendue à Ottawa dans l’intérêt de la nouvelle voie de communication (Chemin de fer Maskinongé et Nipissingue).
Cette députation était composée du Rvd Mess. Béliveau, de M. Ant. Saussier de Maskinongé, de MM. W. Shoalbred, P. Lowe, T. Wallace, H. Low, Jas Batson, G. Désilets du Journal des Trois-Rivières.
MM. les députés Coulombe, Frs Désaulniers, Montplaisir, M. Dawson, d’Algoma accompagnaient la députation qui a été présentée aux ministres réunis en conseil, par Sir Hector Langevin et l’hon. J.A. Chapleau.
Les délégués ont été enchantés de la réception que l’hon. premier ministre et ses collègues leur ont faite et de l’intérêt qu’ils ont manifesté pour la nouvelle entreprise.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 mai 1888): 2, col. 5.
11 No d'identification : 8007 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Notre ami M. F. L. Désaulniers avocat et M. P. P., pour St-Maurice, est entré en société professionnelle avec M. A. L. Desaulniers avocat de la Rivière-du-Loup. Nous souhaitons tout le succès possible à la nouvelle société. Monsieur F. Désaulniers doit ouvrir un bureau d’avocat à Yamachiche. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 février 1879): 2, col. 2.
12 No d'identification : 7918 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Les messieurs suivant se sont rendus rencontrer Sir Hector Langevin afin de lui demander que le gouvernement vienne en aide à la commission du Havre de Trois-Rivières et qu’il lui accorde les mêmes avantages qu’à Québec : P.B. Vanasse, P.N. Martel, A.P. Cressé (délégué du conseil de ville de Trois-Rivières)
G. Balcer : secrétaire de la Commission
J.J. Ross, H. Montplaisir, F.L. Désaulniers, C. J. Coulombre, A. Gaudet (députés fédéraux).

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (20 juin 1887): 2, col. 3-4.
13 No d'identification : 9332 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Élections des sociétés d’agriculture du comté de St-Maurice :

Directeurs :
À Yamachiche : Frs. L. Désaulniers, avocat et Hypolite Marcotte, cultivateur
À St-Barnabé : Michel Bourassa et Thomas Gélinas, cultivateurs
à St-Sévère : Élzéar Milot, cultivateur
à Pointe-du-Lac : Noêl Ricard Dufresne
à St-Élie : Édouard Blais, cultivateur
à Shawinigan : Pierre J. Héroux, maire
à St-Étienne : Sévère Bourassa

Assemblée générale des directeurs du 28 décembre --> élus :
Directeurs de la Société :
Frs. Désaulniers, président
Michel Bourassa, vice-président
F.X. Bellmare, secrétaire-trésorier
Léger Boucher et William Bald, inspecteurs des comptes.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 janvier 1882): 2, col. 4.
14 No d'identification : 9333 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
M. Désaulniers, M.P.P. pour St-Maurice, a été élu pour la 7e fois président de la société d’agriculture de ce comté.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 janvier 1885): 2, col. 5.
15 No d'identification : 4238 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
M. le rédacteur,
Soit [par] dépit ou [pour] le simple plaisir de causer du tort on fait courir le bruit que le parlement fédéral n’a pas voté un seul centin pour la construction d’une jetée à Yamachiche. Je désire annoncer au public, par la voie de votre journal, qu’une somme de deux mille piastres a été votée à cette fin, à la dernière session d’Ottawa. J’ajouterais même que j’ai eu la promesse formelle de l’honorable M. Abbott qu’un montant de quatre mille piastres sera soumis à l’approbation de la chambre, l’hiver prochain, pour la construction d’un quai à la Pointe du Lac. Comme il y a quatre ans que je travaille pour ce quai à la Pointe du Lac et un an que j’ai demandé l’argent pour la jetée d’Yamachiche, c’est bien injustement que certaines mauvaises langues font courir les bruits que ces travaux vont se faire en vue des prochaines élections provinciales...

F.L. Desaulniers.

Référence
«correspondance», Le Trifluvien (18 novembre 1891): 2, col. 5.