Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 1828 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que le Dr Désaulniers, député du comté de St-Maurice vient de convoquer une assemblée de citoyens de ce comté qui devra avoir lieu à Yamachiche, le 9 décembre courant, pour prendre en considération l’établissement d’une banque de crédit foncier et pour faire choix d’un délégué chargé de représenter les vues de ce comté à l’assemblée de St-Hyacinthe le 17 décembre.

Nous espérons que les autres comtés suivront le bel exemple donné par le comté de St-Maurice et que quelqu’un fera ailleurs ce que le Dr Désaulniers fait dans son comté. »

Référence
L’Ère Nouvelle, 1 (1 décembre 1862): 2, col. 4.
2 No d'identification : 2678 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Comté de St-Maurice :

On essaie de voir qui est le plus populaire des deux candidats, Monsieur Macauley ou le Dr Désaulniers. On constate qu’à une assemblée où les électeurs de St-Etienne et Shawinigan assistaient, que Monsieur Macauley a eu plus de succès avec son discours que le Dr Désaulniers.

Référence
L’Ère Nouvelle (17 juin 1861): 2, col. 2.
3 No d'identification : 2688 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Monsieur Dawson a depuis qu’il est en Chambre été un des seuls représentants du commerce du bois et ce commerce mérite d’être bien représenté. Monsieur Macauley continue dans St-Maurice à faire la lutte à Monsieur Désaulniers, il est très populaire dans le haut du comté.

Référence
L’Ère Nouvelle (20 juin 1861): 2, col. 3.
4 No d'identification : 2708 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Comté de St-Maurice :
Monsieur Désaulniers a été élu. Il est cependant surprenant que Monsieur Macaulay ait obtenu plus de 100 votes.

Désaulniers Macaulay

Yamachiche 228 4
Ste-Marguerite 22 11
Pointe du Lac 66 5
St-Barnabé 73 37
St-Sévère 58 3
St-Étienne 63 55
Shawinigan 82 1

Total : 602 116

Majorité de 486.
Nombre de voteurs : 1 500 !!

Référence
L’Ère Nouvelle (4 juillet 1861): 2, col. 3.
5 No d'identification : 2753 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lettre d’un lecteur sur un discours du Dr Desaulniers du comté de St-Maurice.

Référence
L’Ère Nouvelle (1 juin 1863): 2, col. 1-2.
6 No d'identification : 2805 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Champlain :

Monsieur Ross a adressé dimanche dernier la parole aux électeurs de St-Prosper et de St-Stanislas. Il en a été favorablement accueilli.

Comté St-Maurice :

Une grande assemblée a eu lieu dimanche dernier à l’issue de la messe dans la paroisse de Yamachiche. Monsieur le Dr Desaulniers, Monsieur Abraham Desaulniers de cette ville et Monsieur Fontaine ont harangué tour à tour les électeurs. L’assemblée était très nombreuse et tout s’est passé en bon ordre, nous assure-t-on quoiqu’on s’attendit à un peu de trouble. Monsieur le Dr Desaulniers reçoit tous les jours de nouvelles marques de sympathie de la part d’un grand nombre de ceux qui lui étaient opposés. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 juillet 1867): 2, col. 1.
7 No d'identification : 2743 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Trois-Rivières :

« Depuis quelques jours on s’occupe activement à faire signer une réquisition en faveur de William McDougall, Ecuyer, avocat de cette cité, dans le but de faire opposition à l’ex-président de la Chambre d’assemblée, l’honorable J. E. Turcotte. Cette liste contient un nombre considérable de signatures influentes qui font avoir la plus grande confiance dans le succès de la lutte en faveur de Monsieur McDougall, dont les principes politiques ont toujours été en harmonie avec ceux du parti libéral démocratique.

St-Maurice :

Dans ce comté, les électeurs ont une arme très puissante dans la personne de Monsieur C. Lajoie, de Yamachiche, pour trancher l’existence politique du candidat actuel, Monsieur le Dr Désaulniers.

Champlain :

Comme on le dit ailleurs, Monsieur Martineau fera une sérieuse opposition au Dr Ross.

Nicolet :

Là, on s’apprête, nous dit-on, à donner une secousse assez rude à Monsieur Gaudet, pour lui faire expier sa coupable pusillanimité, d’avoir servi d’escabeau depuis longtemps à Monsieur Turcotte, et d’avoir marché sur les traces, ou plutôt à la remorque du gouvernement dilapidateur, et d’avoir mis le comble à la mesure en votant dernièrement contre le dernier gouvernement, espérant, avec ses adeptes, avoir contribué impunément au retour de Monsieur Cartier et consorts. On nous dit que Monsieur Bourdages, de cette cité irait [tâter] le terrain. »

Référence
L’Ère Nouvelle, 43 (21 mai 1863): 2, col. 3-4.
8 No d'identification : 3767 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lettre de W. McD. Dawson, M. P. P., Louis Léon Lessieur Desaulniers, M. P. P., Joseph Edouart Turcotte, M. P. P., George Caron, M. P. P., Joseph Gaudet, M. P. P., au sujet du problème de patronage du bureau des Travaux publics de Trois-Rivières.

Référence
L’Ère Nouvelle (16 mai 1859): 2, col. 6.
9 No d'identification : 3934 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« On nous a dit que Monsieur Bourdages avocat de cette ville a exprimé l’intention de se présenter dans le comté de St-Maurice en opposition à Monsieur Desaulniers. Il est bruit aussi que Monsieur Lajoie doit se retirer pour cause de maladie. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 juillet 1867): 2, col. 4.
10 No d'identification : 4009 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La plupart de nos confrères annoncent et nous avons appris nous-même que Monsieur E. Gérin, récemment arrivé d’Europe, doit se présenter dans le comté de St-Maurice, pour la Chambre des communes, après la résignation du représentant actuel, Monsieur L. L. L. Desaulniers. Nos lecteurs savent qu’il y a déjà un autre candidat conservateur sur les rangs, Monsieur le Dr E. Lacerte, de Yamachiche.

Nous regretterions une lutte entre ces deux hommes, si lutte il doit y avoir. Tous deux appartiennent au même parti politique, tous deux sont bien qualifiés pour être représentant, et tous deux jouissent de nos sympathies. On conçoit aisément qu’il sera pénible pour nous de nous prononcer, lorsqu’il nous faudra prendre un parti. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 juillet 1868): 2, col. 5.
11 No d'identification : 4050 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Mardi soir, les partisans du Dr Lacerte se sont réunis à Yamachiche à la demeure du Dr Desaulniers. Monsieur le Dr Lacerte leur fit de vifs remerciements pour le support qu’ils lui avaient accordé; Monsieur Bourdages leur adressa aussi la parole et les félicita chaudement sur les succès, l’éclatant triomphe qu’ils venaient tous de remporter par leur travail, leurs efforts communs pendant la lutte. »

Référence
«11», Le Journal des Trois-Rivières (30 octobre 1868): 2, col. 2.
12 No d'identification : 4064 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les attaques contre Desaulniers durant la campagne électorale du comté de St-Maurice.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (6 novembre 1868): 2, col. 2-3.
13 No d'identification : 4186 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur le Dr Desaulniers a accepté la candidature dans le comté de St-Maurice.

Messieurs Lacerte et Gérin se sont retirés en sa faveur. Cet acte de dévouement pour l’intérêt général du parti assure la victoire aux conservateurs dans ce comté. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 septembre 1878): 2, col. 3.
14 No d'identification : 4196 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Liste des dépenses de Desaulniers et Remington dans le comté de St-Maurice.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (18 novembre 1878): 3, col. 1.
15 No d'identification : 4206 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Constitutionnel demande que le Dr L. L. L. Desaulniers soit élu par acclamation dans le comté de St-Maurice.

Référence
Le Constitutionnel (29 mai 1882): 2, col. 3-4.
16 No d'identification : 4215 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’article fait la publicité du candidat le Dr L. L. L. Desaulniers dans St-Maurice.

Référence
Le Constitutionnel (5 juin 1882): 2, col. 3.
17 No d'identification : 4216 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
L’article chante les mérites du Dr L. L. L. Desaulniers dans le comté de St-Maurice.

Référence
Le Constitutionnel (7 juin 1882): 2, col. 2-3.
18 No d'identification : 4282 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Trois-Rivières, ce 16 juillet 1867.

Au rédacteur du Journal des Trois-Rivières

Monsieur,

J’ai vu avec surprise dans votre journal d’aujourd’hui, que vous annoncez à vos lecteurs que j’ai exprimé l’intention de me présenter dans le comté de St-Maurice en opposition à Monsieur Desaulniers. Cependant je n’ai jamais eu, ni exprimé ce désir.
L’information que vous avez eue est certainement erronée.

Veuillez rectifier, en publiant la présente, l’erreur dans laquelle on vous a induit.

Veuillez me croire votre obéissant serviteur.

L. G. Bourdages.

Note Ed.: Nous croyons en effet que la personne qui nous avait donné cette information était quelque peu dans l’erreur. Elle s’est trompée sur le comté. Monsieur Bourdages a exprimé l’intention de se présenter, non pas dans le comté St-Maurice, mais bien dans le comté de Maskinongé pour la Chambre locale. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 juillet 1867): 2, col. 3.
19 No d'identification : 4286 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Comté de St-Maurice :

Monsieur le Dr Desaulniers est certain d’être élu avec une très forte majorité dans ce comté pour la Chambre des communes. Monsieur A. L. Desaulniers, avocat de cette ville, candidat pour la Chambre locale a aussi toutes les chances de succès.

Comté de Maskinongé :

Monsieur Houde perd considérablement du terrain. Plusieurs de ses plus fervents supports l’ont abandonné. Dans ses rencontres avec Monsieur Caron on nous dit qu’il a presque toujours le dessous.

Comté de Nicolet :

Monsieur Gaudet est certain d’être élu sans opposition pour la Chambre des communes. La lutte dans la Chambre locale se poursuit activement entre Monsieur H. G. Malhiot et Monsieur Beaubien. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 juillet 1867): 2, col. 2.
20 No d'identification : 4332 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
On vous entretient de la mesquinerie en Chambre du député de St-Maurice, Monsieur Desaulniers.

Référence
La Concorde (10 avril 1882): 2, col. 5-6.
21 No d'identification : 4336 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Le doyen de vos députés, comme tous nos lecteurs le savent sans doute, est Monsieur le Dr L. L. Desaulniers, qui représente dignement le beau comté de St-Maurice, depuis au-delà, je crois, de trente années. Monsieur Desaulniers est un vieux jouteur formé aux grandes luttes de partis. Sous ses yeux se sont passés les grands actes politiques qui ont valu la constitution que nous possédons aujourd’hui; il y a pris une part active et a mis sa marque depuis aux grandes mesures législatives.

Son comté lui doit plusieurs améliorations et le parti conservateur une voix de plus à la Chambre des communes. Pour preuve, il suffit de rappeler la conduite de Monsieur Desaulniers lors des élections de 1878. Vieilli sous le harnais, fatigué de la lutte, le député de St-Maurice s’était dit qu’il pouvait sans manquer de loyauté se retirer du champ de la lutte pour prendre un repos légitime, mais le comté était perdu, advenant cette retraite, et le danger lui étant démontré, Monsieur Desaulniers n’écoutant que son courage se jeta bravement dans l’arène et vint ranger la victoire sous nos drapeaux. Une fois de plus, le député de St-Maurice avait sauvé la situation aux dernières élections, les électeurs de St-Maurice l’ont renvoyé au Parlement avec une écrasante majorité, faible témoignage de leur sincère reconnaissance. »

Référence
Le Constitutionnel (23 avril 1883): 2, col. 2.
22 No d'identification : 4436 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Constitutionnel annonce l’échec de la tentative d’impeachment du député de St-Maurice Monsieur Desaulniers, contre le député de Trois-Rivières, Monsieur Arthur Turcotte.

Référence
Le Constitutionnel (10 juillet 1878): 2, col. 1.
23 No d'identification : 6727 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous regrettons bien sincèrement de n’avoir pas parlé plus tôt de cette belle fête collégiale dont Monsieur le Grand-Vicaire T. Caron est annuellement le digne objet. Un voyage impossible à différer nous a empêché de le faire auparavant : nous voulons cependant aujourd’hui réparer cette omission.

La St-Thomas au Séminaire de Nicolet est une fête qui laisse toujours de douces impressions dans le coeur de tous ceux qui en sont témoins, et particulièrement de tous ceux qui ont passé les années de leur jeunesse sous la direction paternelle de Monsieur le G.-V. Thomas Caron. Aussi les élèves de cette célèbre maison d’éducation attendent ce jour, tous les ans avec la plus vive anxiété et la saluent dans les transports de la plus franche allégresse. Cette année, la St-Thomas a été célébrée au séminaire par des démonstrations non moins belles que celles des années précédentes. La soirée organisée pour la circonstance a eu le succès le plus brillant.

L’auditoire qui assistait à cette représentation dramatique était nombreux. On y comptait près d’une trentaine de prêtres parmi lesquels on distinguait Monsieur le Grand Vicaire Laflèche, et Monsieur Harper, curé de St-Grégoire, l’honorable V.B.G. Proulx, C. L. et M. L.L.L. Desaulniers, ex-représentant du comté St-Maurice, étaient aussi présents à cette soirée.

On y a joué deux pièces, l’une comique l’autre tragique. Le “Médecin malgré lui” de Molière a très bien réussi. Tous les acteurs en général ont bien rempli leur rôle et plusieurs se sont distingués. Le chant et la musique ont été en harmonie avec tout le reste. Inutile de dire que Monsieur de Châtillon y a fait preuve comme toujours de l’excellence et de toute la supériorité de son talent, et que les applaudissements les plus enthousiastes accueillirent les sons ravissants qu’il sut si bien tirer de son instrument.

Monsieur le G.V. Thomas Caron, l’objet de cette fête, avait le coeur rempli d’émotion. La tendresse et la sensibilité de ce sage et prudent directeur lui faisaient verser de douces larmes qui nous disent assez combien lui sont chers les élèves de la maison d’éducation qu’il dirige depuis si longtemps avec tant d’habileté. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 janvier 1866): 2, col. 5.
24 No d'identification : 8057 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Institut des artisans d’Yamachiche à l’assemblée annuelle tenue le 1er février sous la présidence du Major D. Grant, les personnes ci-après nommées furent élues pour être officiers du dit Institut pour la présente année.

Président honoraire, révérend M. Dorion,
Vice-président honoraire: Charles Dupont, ecr.
Président actif: L. L. Desaulniers, ecr., M. P. P.
Vice-président actif: Charles Lajoie, ecr.
Secrétaire-correspondant: E. Lacerte, ecr., M. D.
Trésorier: D. Grant, ecr.
Assistant-bibliothécaire: Monsieur Charles Trahan.
Directeurs: F. Milot, ecr., N. P., B. Caron, ecr., et Messieurs Benjamin Loranger, Edmond Richer, Jasmin Loranger, S. Grant, Pierre Pellerin. »

Référence
L’Ère Nouvelle (7 janvier 1859): 2, col. 6.
25 No d'identification : 8136 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Adresse des citoyens de Yamachiche au Dr L. L. Desaulniers.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 juin 1876): 2, col. 5.