Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 13676 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Une maison avec dépendance, ayant entrée et sortie : en avant, sur Places d’armes ; en arrière, sur rue des Casernes. De plus, : une bâtisse en brique à deux étages, adjoignant la maison ci-dessus mentionnée, pouvant servir pour deux bureaux et ayant entrée sur la rue des Casernes. Le tout en ordre.

Aussi, un lot vacant, pour bâtir, adjoignant à la maison et bâtisse ci-dessus décrites, mesurant 40 pieds de front, sur 75 de profondeur environ. C’est un endroit bien paisible et des plus central de la cité, à proximité des églises, du marché et du bureau de poste.
Trois-Rivières 23 avril 1885 Ol. On. Désilets.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (23 avril 1885): 3, col. 1.
2 No d'identification : 7350 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Annonce :
Compagnie du Richelieu. Continuation de ligne entre Montréal et Trois-Rivières, par le vapeur Cultivateur en remplacement du vapeur Victoria. Capitaine C. Daveluy. Le vapeur Cultivateur laissera Montréal pour Trois-Rivières, jusqu’à la fin de la saison tous les mardis et vendredis, entre trois et quatre heures p.m. Retournera de Trois-Rivières à Montréal tous les mercredis et dimanches à 3 heures p.m. Le fret sera transporté à très bas prix pour voir le capitaine à bord; ou le soussigné
Ol. On. Désilets, agent

Référence
L’Ère Nouvelle (26 novembre 1860): 3, col. 4.
3 No d'identification : 7354 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Changement d’heure de départ du vapeur “Colombia”, capitaine J. Duval. À partir de mercredi le 4 octobre courant le vapeur Colombia laissera Trois-Rivières pour Montréal, tous les mercredis et dimanches à une heure p.m. au lieu de deux heures, comme ci-devant.
Ol. On. Déilets, agent.
Les Trois-Rivières, 2 octobre 1865. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 octobre 1865): 3, col. 4.
4 No d'identification : 7415 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À raison du jour de la St-Jean-Baptiste; le bateau à vapeur “Trois-Rivières” laissera Montréal pour revenir aux Trois-Rivières lundi le 22 courant à 4 h p.m.
Et repartira des Trois-Rivières pour Montréal mardi, le 23 à une heure p.m., au lieu de mercredi, y arrivant vers minuit.
Les prix des passages par le “Trois-Rivières” et le “Québec” (pour mardi soir seulement) seront comme suit : de Trois-Rivières à Montréal et retour.

Repas et cabinets inclus : 3$
Passage de pont : 1$
On. Désilets, agent. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 juin 1874): 3, col. 2.
5 No d'identification : 7511 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À partir de lundi le 19 courant, et jusqu’à la clôture de la navigation, les bateaux vapeurs partiront de Québec à 2 heures p.m. au lieu de 4, comme ci-devant, et le fret, mis à bord de ces vapeurs, sera de 25 par cent au-dessus du tarif.
Ol. On. Désilets, agent
Trois-Rivières, 17 novembre 1866. »

Référence
«Compagnie du Richelieu. Changement d’heures de départ de Québec », Le Journal des Trois-Rivières (20 novembre 1866): 3, col. 3.
6 No d'identification : 7512 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Lundi soir, le 17 courant, les dommages causés à la bâtisse sur le quai de la compagnie du Richelieu seront complètement réparés. En conséquence, les appartements seront ouverts pour la réception des passagers comme par le passé.
Le salon des dames et l’appartement des messieurs, passagers de chambre, sont comme l’année dernière. Avec la permission de M. Lamère, le soussigné a trouvé le moyen de fournir une chambre pour les femmes passagères de pont. Il y aura donc chambre séparée pour les hommes et les femmes passagers de pont.
Ol. On. Désilets, agent
Trois-Rivières, 14 juin 1867. »

Référence
«Compagnie du Richelieu», Le Journal des Trois-Rivières (14 juin 1867): 3, col. 3.
7 No d'identification : 7514 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Pendant la saison, le vapeur « Columbia » laissera Trois-Rivières pour Montréal et les ports intermédiaires tous les mercredi et dimanche à une heure de l’après-midi, jusqu’à avis contraire.
Le passage à bord des vapeurs de la Compagnie du Richelieu et le fret, seront payables en papier, ou avec discompte, si on paye en espèce qui ne soit pas banquable.

Ol. On. Désilets, agent
Trois-Rivières, 24 avril 1868

Référence
«Vapeur Columbia. Capitaine J. Duval», Le Journal des Trois-Rivières (24 avril 1868): 3, col. 4.
8 No d'identification : 7553 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À partir de dimanche, 9 septembre courant, le bateau à vapeur Trois-Rivières laissera les Trois-Rivières pour Montréal, à midi, au lieu de 1 heure. Et cela jusqu’à avis contraire.
Par ordre des directeurs
O. O. Désilets, agent
Trois-Rivières 5 septembre 1883.

Référence
«Compagnie de navigation du Richelieu et d’Ontario», Le Journal des Trois-Rivières (10 septembre 1883): 3, col. 1.
9 No d'identification : 7561 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Avis. À partir de dimanche, le 28 septembre courant et jusqu’à la fin de la navigation, le bateau à vapeur Trois-Rivières, partira des Trois-Rivières pour Montréal et les ports intermédiaires à midi au lieu de 1 heure comme ci-devant.
Par ordre J.B. Labelle, gérant
Ol.On. Désilets, agent

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 septembre 1884): 3, col. 1.
10 No d'identification : 7565 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Démission :
La compagnie du Richelieu et Ontario renvoie M. O.O. Désilets pour des raisons inconnues, ce dernier s’explique mal pourquoi. Il dresse un bilan du travail qu’il a fait pour cette compagnie.
Donne un tableau des montants annuels du fret et du surplus remis à la compagnie de 1858 à 1884.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 avril 1885): 2, col. 2-3.
11 No d'identification : 8565 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À partir de dimanche et jusqu’à avis contraire, le “Columbia” laissera Trois-Rivières pour Montréal, tous les dimanches et mercredis à une heure p.m., au lieu de 2 comme ci-devant.
Ol. On. D. Désilets, agent.
Trois-Rivières, 19 septembre 1866. »

Référence
«Vapeur Columbia (changement d’heure de départ)», Le Journal des Trois-Rivières (21 septembre 1866): 3, col. 2.
12 No d'identification : 11930 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La compagnie du Richelieu refuse aux Conférences St-Vincent-de-Paul l’accès aux quais pour une excursion aux Piles. Réponse de l’agent de la compagnie Monsieur OL. ON Désilets.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 août 1880): 2, col. 4-5.