Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 1763 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Deux restaurateurs (salon Keepers), Napoléon Dufresne et Casimir Veillat, demandent au conseil de leur rendre leur permis d’alcool qui fut suspendu suite au nouveau règlement municipal.

Référée aux comités permanents.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 18 juin 1886.
2 No d'identification : 8997 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous avons le plaisir d’apprendre à nos lecteurs ainsi qu’aux amis de Monsieur Xavier Giroux, commis de la maison O. Carignan, fils et de Monsieur Armand Pothier, de la maison Beaudry et Pagé, tous deux bien connus du public trifluvien et des environs, qu’ils ouvriront au mois de mai un magasin d’articles d’épicerie, au coin des rues Hart et des Forges, à l’ancien magasin de Napoléon Dufresne. Nul doute que l’encouragement qu’ils recevront saura couronner les esprits d’entreprise. »

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (15 avril 1893): 3, col. 3.
3 No d'identification : 12704 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Élus dans Trois-Rivières :
- M. Mailhot réélu maire pour 2 ans.
- Échevins élus par acclamation dans les quartiers Ste-Ursule et Notre-Dame : Martel, Dr Hétu, Louis Brunelle.
- Il y a lutte dans les quartiers St-Philippe entre Décôteau et Frs Gélinas et quartier St-Louis entre MM. Bournival et Nap. Dufresne et MM. Bellefeuille et Gauthier.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 juin 1887): 2, col. 1.
4 No d'identification : 14257 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Napoléon Dufresne, marchand épicier, de la cité de Trois-Rivières.
Syndic provisoire, T.E. Normand.

Référence
Le Constitutionnel, 50 (30 septembre 1870): 3, col. 2.
5 No d'identification : 14260 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Faillites :
- Honoré Brûlé, commerçant et meunier, de la paroisse de St-Luc.
- Napoléon Dufresne, marchand-épicier, de la cité de Trois-Rivières.
- Joseph Gélinas, commerçant, de la paroisse de St-Boniface, dans le comté de St-Maurice
27 février 1871.
- Dame Françoise Moreault, épouse séparée de biens de Macaire Denechaud, marchande publique autorisée de son dit époux, et Napoléon Daigneault, marchands, de la cité de Trois-Rivières, y faisant ci-devant affaires, en société, sous les nom et raison sociale de Denechaud et Daigneault.
22 mars 1871.

Référence
Le Constitutionnel, 105 (6 février 1871): 4, col. 1.